Logo ={0} - Retour à l'accueil

Martinet Favre puis forge Vergain actuellement logement et quincaillerie

Dossier IA73002887 inclus dans Paysage du bassin-versant du Chéran réalisé en 2013

Fiche

Dénominationsmartinet, forge
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Châtelard (Le)
HydrographiesChéran ; bassin-versant du Chéran
AdresseCommune : Lescheraines
Lieu-dit : Vers le pont Le Pont
Adresse : Cadastre : 2011 B 32, 1094

Un martinet apparaît sur le premier cadastre français de 1878. Il appartient à François Favre, forgeron. Vers 1880, Pierre Vergain, originaire d'Allèves qui possède probablement une forge à Bellecombe devient propriétaire du site. Afin de moderniser la forge, il construit un nouveau bâtiment terminé en 1900. La forge Vergain cumule plusieurs activités : métallerie, taillanderie, charonnerie, ferrage des bœufs. Le métal transitait par la gare de Grésy-sur-Aix. Une quincaillerie est installée au rez-de-chaussée. En décembre 1914, la forge est électrifiée. En 1920, une épicerie est installée dans le bâtiment. La forge cesse de fonctionner en 1948. Le dernier exploitant est Émile Moine. L'épicerie ferme en 1956. Actuellement, la quincaillerie est toujours en activité. Une partie du bâtiment est occupée par des logements.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1878, daté par source
1900, daté par tradition orale
1914, daté par tradition orale
1920, daté par tradition orale

Le site est situé en rive gauche du Chéran au niveau du pont de Lescheraines. Le canal de dérivation n'est plus visible. Il a été tubé. Il existait une petite réserve d'eau juste avant la roue qui n'existe plus. Le bâtiment abritait la forge (sous-sol), une quincaillerie, une épicerie (rez-de-chaussée) et des logements. Le bâtiment présente un plan rectangulaire sur quatre niveaux : un sous-sol, un rez-de-chaussée, un étage et un étage sous combles. Le bâtiment est construit en pierre couverte d'un enduit à partir du rez-de-chaussée. Il est couvert d'un toit à longs pans en ardoise et en tôle ondulée. Le site a comporté jusqu'à 3 roues. L'emplacement des roues est toujours visible. La forge était située dans le sous-sol du bâtiment. Elle a comporté jusqu'à 6 foyers. Actuellement le matériel n'est plus en place.

Murspierre enduit
Toitardoise, tôle ondulée
Plansplan rectangulaire régulier
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
Énergiesénergie hydraulique
États conservationsbon état

Le site se trouve dans le PNR des Bauges.

Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionparc naturel régional

Références documentaires

Documents d'archives
  • FR.AD073, 3P 7154, Premier cadastre français, Lescheraines, Section B, feuille 1, 1878.

  • FR.AD073, 3P 7155, Cadastre rénové, Lescheraines, Section B, feuille 1, 1939.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Bérelle Clara