Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à huile et foulons du marquis de Châtelard puis Delescheraines puis moulin à huile et forge Granger actuellement logement

Dossier IA73003595 inclus dans Paysage du bassin-versant de l'Isère inférieure et du Val Gelon réalisé en 2014

Fiche

Dénominationsmoulin à huile, moulin à foulon, forge
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Saint-Pierre-d'Albigny
HydrographiesRuisseau d'Otton ; bassin-versant Isère inférieure-Val Gelon
AdresseCommune : Saint-Pierre-d'Albigny
Lieu-dit : Les Fabriques
Adresse : Cadastre : 2014 I 1359, 1362, 1363, 1478, 1631, 1666, 1667

Un pressoir à huile et des foulons sont visibles sur la mappe sarde de 1728 (parcelle 4811). Ils appartiennent au marquis Pierre Louis du Châtelard. Les artifices sont toujours présents sur le cadastre napoléonien de 1809 (Section B, feuille unique, parcelles 906 et 907). A cette date, ils appartiennent à Félix Delescheraines. Le 28 juin 1886, Joseph et Félix Granger, exploitants du site, demandent l'autorisation de construire un pont sur le cours d'eau du Merdaret qui longe leur propriété. A cette date, seul le moulin à huile est encore en activité. Le moulin Granger est mentionné dans le tableau des Ponts et chaussées sur l'utilisation agricole et artisanale des cours d'eau de 1889 (FR.AD073, 35SPC7). Ce document précise que le moulin était équipé de deux paires de meules animées par une roue par dessus. Le moulin apparaît sur le premier cadastre français de 1890 (Section I, feuille 1, parcelle 288). Le bâtiment a évolué. Il est toujours exploité par Félix et Joseph (ou Jérôme ?) Granger. Au début du XXe, une turbine est installée pour alimenter une forge qui a été aménagée sur place. Le moulin à huile cesse de fonctionner dans les années 1930. Actuellement, le bâtiment est occupé par un logement. La turbine produit toujours de l’électricité pour les besoins du propriétaire.

Période(s)Principale : 2e quart 18e siècle , daté par source
Principale : 4e quart 19e siècle , daté par source
Dates1728, daté par source
1890, daté par source

Le site est implanté en rive gauche du ruisseau d'Otton en aval des fabriques (IA73003599). La configuration du bâti a évolué au cours du temps. Actuellement il est de plan rectangulaire sur trois niveaux : un rez-de-chaussée, un étage et un étage de comble. Il est construit en pierre et protégé par une toiture avec demi-croupes en tuile et en tôle bac. La partie sud du bâtiment qui correspond au moulin a été remaniée pour devenir un logement. La partie centrale est utilisée comme remise et la partie nord où se trouvait la forge est utilisée comme atelier. Dans cet espace, des systèmes de poulies et de renvois sont toujours en place. L’emplacement de l'ancienne roue verticale le long de la façade ouest du bâtiment est toujours visible. Celle-ci a été remplacée par une turbine qui produit de l’électricité pour les besoins des propriétaires. La présence de meules de pressoir et d'une conche (diamètre 2,20/2,40 mètres, en partie cassée) témoigne de l'activité passée du site.

Murspierre enduit
Toittuile, métal en couverture
Plansplan rectangulaire régulier
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couvrements
Couverturesdemi-croupe
Énergiesénergie hydraulique
énergie électrique
États conservationsremanié, bon état

La commune de Saint-Pierre-d'Albigny se trouve dans le PNR des Bauges.

Le site se trouve entre le hameau des Allues et celui d'Albigny, le long de la route départementale n°201. Il s'agit du seul artifice d'Otton-le-Jeune qui utilise encore la force de l'eau.

Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionparc naturel régional

Références documentaires

Documents d'archives
  • FR.AD073, C4282, Cadastre de 1728, Saint-Pierre-d'Albigny, 288, Vue 4, 1732.

    AD Savoie : C4282
  • FR.AD073, L1008, Cadastre napoléonien, Saint-Pierre-d'Albigny, section B, feuille unique, 1809.

    AD Savoie : L1008
  • FR.AD073 sous-série 81S68, Service hydraulique. Saint-Pierre-d'Albigny. Affaires diverses (barrage, curages, travaux…), 1864-1922.

    AD Savoie : 81S68
  • FR.AD073, 35SPC7, Ponts et chaussées, service hydraulique, Comptabilité, statistiques et affaires diverses (classement par année), 1876-1909.

    AD Savoie : 35SPC7
  • FR.AD073, 3P 7266, Premier cadastre français, Saint-Pierre-d'Albigny, Section I, feuille 1, 1890.

    AD Savoie : 3P 7266
  • FR.AD073, 3P 7267, Cadastre rénové, Saint-Pierre-d'Albigny, Section I, feuille 1, 1957.

    AD Savoie : 3P 7267
  • FR.AD073 sous-série J1706, Inventaire des moulins de Savoie. Association des amis des moulins savoyards. Nicole Gotteland, Louis Crabières, commune Saint-Pierre-d'Albigny, 1999.

    AD Savoie : J1706
Bibliographie
  • H.Barthélémy, Anciens moulins en Combe de Savoie et bas Val d'Arly, Cahier du Vieux Conflans, n°175, Société des Amis du Vieux Conflans, Albertville, 2014.

    CDP Savoie
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Bérelle Clara