Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à farine Daviet puis Arminjon dit moulin Toniel actuellement vestiges

Dossier IA73002896 inclus dans Paysage du bassin-versant du Chéran réalisé en 2013

Fiche

Dénominationsmoulin à farine
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Châtelard (Le)
HydrographiesRuisseau de Saint-François ; bassin-versant du Chéran
AdresseCommune : Arith
Lieu-dit : Côte boulot
Adresse : Cadastre : 2013 B 1478

En 1811, Louis Daviet demande l'autorisation de construire deux moulins à farine sur la commune d'Arith. Elle est accordée par arrêté préfectoral du 21 juin 1811. Jean-Claude Neyret (maire de la commune de Lescheraines qui possède six moulins), Pierre Joseph Guerraz, Joseph Francoz, Claude Darvey Mansoz et Jean Armenjon s'opposent à cette demande. Parmi les arguments avancés ils précisent : "qu'ils possèdent dix-huit moulins dans cette commune [Lescheraines], tous à la portée de celle d'Arith, qui sont plus que suffisants pour le service de la commune et des communes environnantes ; que ces moulins sont très anciens et n'ont été établis que par concession du seigneur propriétaire du cours d'eau, qu'en conséquence on ne pouvait en construire de nouveau sur ce torrent sans préjudice à leur droit de propriété". Le préfet va considérer que le "droit seigneurial n'existe plus comme ayant été aboli par les lois nouvelles" et maintient l'arrêté d'autorisation accordée à Louis Daviet (FR.AD073, L193). Par acte du 23 octobre 1861, Daniel Daviet vend le moulin Jacques Arminjon, meunier au Châtelard (FR.AD073, 6E14702). Le bâtiment est en ruine sur le premier cadastre français de 1882 (section B, feuille 7, parcelle 2111). Actuellement, quelques vestiges sont toujours visibles à son emplacement.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle
Dates1811, daté par source

Le moulin était situé en rive gauche du ruisseau de Saint-François. Une partie du bief de dérivation est toujours visibles. Des pierres envahies par la végétation témoignent de l'emplacement du bâtiment.

Murspierre
Couvrements
Énergiesénergie hydraulique
État de conservationvestiges

Le site se trouve dans le PNR des Bauges.

Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionparc naturel régional

Références documentaires

Documents d'archives
  • FR.AD073, L259, Fonds des administrations lors de la Révolution et l'Empire, Arrêtés préfectoraux, Autre collection des arrêtés du préfet enregistrés dans les divisions, janvier-juin 1811.

    AD Savoie : L259
  • FR.AD073, L191, Registres des arrêtés généraux de la Préfecture tenus au secrétariat général, avec répertoire en tête de chaque registre, 1811.

    AD Savoie : L191
  • FR.AD073, L193, Registres des arrêtés généraux de la Préfecture tenus au secrétariat général, avec répertoire en tête de chaque registre, 1811.

    AD Savoie : L193
  • FR.AD073, 6E14702, Minutes notariales, Dépôt de la Mairie du Châtelard, Archives notariales de maître Burgos Humbert, notaire au CHâtelard, Acte du 23 octobre 1861.

    AD Savoie : 6E14702
  • FR.AD073, 3P 7017, Premier cadastre français, Arith, Section B, feuille 7, 1877.

    AD Savoie : 3P 7017
  • FR.AD073, 3P 7117, Cadastre rénové, Arith, Section B, feuille 7, 1961.

    AD Savoie : 3P 7117
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Bérelle Clara