Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin de La Croza dit Moulin Dupenloup

Dossier IA74000995 inclus dans Paysage du bassin-versant du Fier réalisé en 2010

Fiche

Parties constituantes non étudiéesmoulin
Dénominationsmoulin
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Thorens-Glières
Hydrographiesle), Fier Supérieur Flan
AdresseCommune : Thorens-Glières
Lieu-dit : la Croza
Adresse : 41 chemin de
La Crozas
Cadastre : 0B 1 71, 1745, 1743, 1379, 1370, 1372, 1378

En 1827, Messieurs Joseph et Maurice Dupenloup domiciliés dans la commune de Thorens désirent établir un nouveau moulin, à la place d´une pièce d´eau qu´ils possèdent sur le torrent du Flan, pour seconder le premier moulin qu´ils ont construit sur le même torrent. La marquise de Sales qui possédait à la même époque trois moulins à proximité de la propriété des frères Dupenloup, s´oppose à cette construction car il existe déjà onze moulins sur le torrent du Flan dont quatre ont été construits pendant la Révolution. Et celui des frères Dupenloup n´a jamais été autorisé par l´intendant du Genevois en 1793. Il existe dans cette commune dix huit autres moulins sur le torrent de la Fillière dans une longueur d´environ un lieu et demie dont quatorze ont été construits pendant la Révolution française sans aucunes autorisations. Avant cette période, il n´existait que le moulin de Claude Louis Bévillard et ceux appartenant à la maison de Sales sur le torrent de la Fillière. La Révolution française permet donc l´accès à la propriété à une nouvelle strate de la société, et intensifie la multiplication des moulins afin de stimuler l´économie locale. La marquise justifie son opposition en expliquant qu´il existe déjà vingt neuf moulins qui suffisent amplement à moudre le blé de toutes les paroisses alentours et l´offre est supérieure à la demande. De nombreux moulins restent sous exploités. A l´époque, le premier moulin des frères Dupanloup se compose d´une maison avec deux roues dont une sert à faire mouvoir un moulin et l´autre une scie. Cette maison est la seule habitation de la famille. Ils désirent donc établir un second moulin à la place de la scie, sans rien changer à la prise d´eau qui alimente leurs artifices. La marquise s´oppose aux travaux car elle craint une diminution des revenus des moulins qu´elle possède sur ce même torrent. La marquise de Sales possède sur ce torrent trois moulins qui sont d´un accès facile et contigus à deux grandes routes, le moulin des frères Dupanloup reste inaccessible. La multiplicité des moulins entrainent un coût de fonctionnement chez les meuniers, qui sont obligés d´augmenter les prix afin de financer les travaux d´entretien en période de chômage. De 1874 à 1911, Monsieur Saddier Jean-Baptiste entretien les moulins Le Clédian et la Croza. En 1906, le moulin la Croza dit moulin Clapoton dispose d´une chute en eaux moyennes d´une hauteur de 5 mètres pour un débit de 79 litre par seconde. Les équipements hydrauliques du moulin à blé de Monsieur Sadier Jean Baptiste développent une puissance de 4 chevaux vapeur.

Période(s)Principale : 4e quart 17e siècle
Dates1793, daté par source

Le domaine se compose de deux bâtiments de plan carré se trouvant en coeur de parcelle, situés entre le ruisseau du Flan et le chemin de la Crozas.

Murspierre
béton
Plansplan carré régulier
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Énergiesénergie hydraulique
Jardinsbois de jardin
État de conservationremanié

Les bâtiments ont été reconvertis en logements et se trouvent en zone NC au PLU.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà étudier

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Haute-Savoie. 10 FS 310, Plusieurs demandes de régularisation de droits d'eau de Madame la Marquise de Sales. 1843-1846

  • AD Haute-Savoie : 10 FS 310, demande d'une dérivation sur le ruisseau du Flan de Messeieurs Joseph et Maurice Dupenloup . 1827

Bibliographie
  • AVEZOU, R. Notes Historiques de la vallée de Thorens, et de références manuscrites (1940-1941). Avec une lettre de la Comtesse de Roussy de Sales. 1946

  • MARREZ, Bernard. Région Rhône-Aples, Les guides du XXème siècle, Edition l´Equerre. 1982

  • MARRIOTTE, J.Y., BAUD, Henri, CHALLAMEL, J.B., GUERRIER, Alain. L´Histoire des communes savoyardes, TOME III : Le Genevois et Lac d´Annecy. Montélian: Fontaine de Siloé, 1976

  • TOMASINI Philippe, Thorens, sans rien perdre de son charme et de sa tranquillité a su sortir de son engouement. 1974

  • ROUSSY DE SALES, Jean François. Historique du château de Thorens. Annecy : J.F. de Roussy de Sales, 1979.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Mahfoudi Samir