Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin

Dossier IA42002064 inclus dans Ferme de meunier réalisé en 2005

Fiche

Dénominationsmoulin
Aire d'étude et cantonMontbrison
HydrographiesLa Trésaillette
AdresseCommune : Lérigneux
Lieu-dit : Champblanc-nord
Cadastre : 1809 A 151 ; 1987 AL 117

Seul le moulin de Champblanc nord existe sur le cadastre ancien de 1809 (1809 A 151), il appartient à De Damas Casimir (maire de Lérigneux), également propriétaire de l´ancienne maison seigneuriale des Henrys, à Chavassieux, au nord du village, dans un vallon protégé par la montagne de Chaud-Abri, et située en surplomb du moulin. Au XIVe siècle, cette maison avait appartenu aux De Sury (Forez Pitt. p. 280). La ferme du meunier date, quant à elle du milieu du 19e siècle. Le moulin comporte la date 1848, gravée sur le linteau de la porte d´accès de l´étage de soubassement, sur la façade est. Correspond-t-elle à la date de reconstruction du moulin, sur la base de l´ancien signalé sur le cadastre ancien ? Ou bien à celle d´une rénovation, lors de la construction de la ferme suite à un changement de propriétaire ou de fermier ? Difficile de l´affirmer avec certitude, mais le moulin semble être antérieur à cette date. Il réalisait de la farine panifiable et de l´huile et a cessé de fonctionner dans les années 1960. Monsieur Palmier en est l´actuel propriétaire.

Période(s)Principale : limite 19e siècle 20e siècle , (?)
Principale : 2e quart 19e siècle , (?)
Dates1848, porte la date
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

Le moulin est de plan carré. Construit en moellon de granite il comporte deux niveaux et plusieurs portes d´accès. Les murs ont une épaisseur d´environ 70 cm et un contrefort marque l´angle sud-ouest de l´édifice. Les baies ont leur encadrement en pierre de taille et la toiture en pavillon est couverte de tuiles creuses. Le moulin est alimenté par l´eau d´un bief qui prend sa source dans la rivière de la Trésaillette, 350 mètres environ en amont. Un petit bassin est placé entre la prise d´eau et le petit pont enjambant la rivière, puis le canal d´amenée arrive par la façade sud et un conduit, aujourd´hui en plastique, déverse l´eau au-dessus de la roue à aubes qui se trouve placée à l´intérieur du moulin, parallèle à la façade ouest. Une porte est aménagée sur cette façade, au niveau de l´étage de soubassement, pour permettre l´accès à cette roue dont le noyau et les rayons sont en acier, et les pales en bois ; son diamètre est d´environ 1,8 mètres. L´axe de la roue à aubes traverse la paroi maçonnée qui confine la roue et s´engage dans l´espace d´à côté dans une autre roue métallique et denticulée qui à son tour entraîne tout un système d´engrenage, dont un axe vertical qui, au niveau supérieur, entraîne la meule tournante qui broie le blé. Tout cet enchevêtrement de roues et de courroies est situé à l´étage de soubassement, accessible par une porte percée dans la façade est, et dont le linteau porte la date 1848. Dans le même espace se trouve un meuble à farine, permettant d´en remplir des sacs, et alimenté par un conduit en bois montant à l´étage. Un escalier intérieur, en bois et tournant, est placé dans l´angle sud-est du moulin. La chambre des meules se trouve au rez-de-chaussée surélevé, accessible depuis la façade sud par le biais d´une double porte ; une baie, à l´est, éclaire l´espace dans lequel se trouve, au centre, les meules à moudre. Un petit tiers ouest de la surface au sol est surélevé, au-dessus de l´endroit même où se situe la roue à aubes. Nous trouvons divers objets encore en place dont un blutoir adossé au mur nord construit en 1893, un établi, etc.... Une maison de meunier, une petite ferme, est attachée à ce moulin, située en surplomb de celui-ci (Référence : IA 4200265).

Mursgranite
moellon
Toittuile creuse
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant en charpente
Énergiesénergie hydraulique
roue hydraulique verticale
TypologiesType 3: moulin avec logis et dépendances (logis dissocié de l'espace de travail) Type A1: tout sous le même toit, en ligne Type A1: tout sous le même toit, en ligne
État de conservationbon état
Statut de la propriétépropriété privée
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Monnet Thierry