Logo ={0} - Retour à l'accueil

Pigeonnier

Dossier IA42002281 inclus dans Maison, école primaire (maison Thevet ou maison Durand) réalisé en 2005

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominationspigeonnier
Aire d'étude et cantonMontbrison - Montbrison
AdresseCommune : Roche
Lieu-dit : le Bourg
Cadastre : 1818 (?) E 372 ; 1986 AM 17

Le pigeonnier rattaché à la propriété Thevet est est mentionné dans une délibération du 29 août 1880. Il est cependant bien antérieur à cette date. Deux édicules identifiables à des pigeonniers sont représentés sur le plan cadastral du début du 19e siècle (vers 1818), de fonction non précisée dans la matrice : un au bord de la cour de la maison Thevet, disparu (est-ce le "fournil ou débarras pour y mettre le charbon" mentionné en 1885 ? ; AD Loire), et un autre, plus grand (1818 E 372), qui existe toujours. Il présente des éléments d'encadrement moulurés datables du 16e siècle, mais qui sont sans doute des remplois ; sa construction semble plutôt remonter au 18e siècle, ou au début du 19e.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle , (?)
Secondaire : 16e siècle , (?)

Le pigeonnier est construit au sud-est de la propriété Thevet, à l´extérieur de l´ancienne enceinte du bourg, sur le pente qui descend au ruisseau. Il est en forme de tour carrée. Une belle fenêtre autrefois barreaudée à encadrement à cavet avec congés en feuilles recourbées, appui mouluré, linteau en accolade surmonté d´une archivolte rectangulaire (réalisée avec des fragments de meneaux ?), est percée au 1er étage. Le bâtiment est en moellon de granite, les encadrements en pierre de taille, le toit en pavillon est en tuile creuse. Edifice non visité.

Mursgranite
moellon
Toittuile creuse
Étages1 étage carré, étage de comble
Couverturestoit en pavillon
TypologiesType B: tour carrée, toit en pavillon
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Roche. Registres de délibérations du conseil municipal, 11 février 1877-27 mai 1894. Délibération du 29 août 1880 : Le curé Chomel veut vendre sa maison : la commune décide de l´acheter pour être propriétaire de l´école-mairie. La maison comprend une habitation "bien située au midi", avec un petit jardin, une assez grande terrasse qui sert pour les récréations, une fontaine avec un bachat dans la cour, et un petit pré (8-10 ares) où se trouve un pigeonnier. La commune achèterait le tout, pour pouvoir agrandir l´école ("sauf la grandeur, ce bâtiment peut servir la commune pour son école et pour la mairie"), et éventuellement transformer le pré en jardin (le jardin existant est petit). Vente conclue pour 4200 F. La maison avait été achetée par le curé Chomel à M. Durand.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry