Logo ={0} - Retour à l'accueil

Présentation du mobilier de l'église paroissiale Saint-Etienne

Dossier IM42001661 inclus dans Église paroissiale Saint-Etienne réalisé en 2005

Fiche

Une partie du mobilier et des objets de l'église a été déposé dans le presbytère.

Mobilier monumental et verrières

Ensemble de 9 verrières (baies 0, 1, 2, 9, 11, 12, 13, 14, 104) : lancettes, verre coloré épais pris dans un mortier de ciment. Iconographie : baie 0 : Christ en croix / baie 1 : vigne / baie 2 : tiges feuillues (blé ?). Dimensions non prises. Milieu 20e siècle.

Ensemble de 4 verrières (baies 3, 4, 7, 8) : lancettes, verre coloré épais pris dans un mortier de ciment. Motifs géométriques (quadrilobes), végétales (palmettes, enroulements), bordure sur le pourtour et fleurons aux angles inférieurs. Dimensions : h = 160, l = 52. Milieu 20e siècle.

Mobilier

Autel principal : table de l´autel monolithe en granite gris et au profil à cavet. Le socle en pierre de taille (granite) est maçonné et comporte une partie centrale en saillie. La base est également en granite. Dimensions : h = 104, l = 188, pr = 78. 20e siècle.

Tabernacle à ailes (n°1) : chêne ciré, tourné, en plusieurs éléments, décor en bas-relief (h=64,5 ; la=100 ; p=38). Limite 17e siècle 18e siècle.

Tabernacle de plan demi hexagonal, élévation droite architecturée : des colonnettes torses à chapiteaux corinthiens, posées sur une plinthe, supportent un entablement continu. Chaque face du tabernacle est creusée d'une niche en plein-cintre, qui devait contenir une statuette (manquante). Sur la face princiaple (porte du tabernacle), la statuette était posée sur un culot orné d'une tête d'ange. Ailes ornées d'enroulement de feuilles.

C'est sans doute cet objet qui est cité par Le Forez pittoresque..., E. Salomon (1916) et par R. Henry (1982) : "une portion de retable doré à statuettes (...) de la fin du XVIIe siècle". Une statuette occupait encore la niche centrale au moment où l'objet a été décapé et teinté.

Tabernacle (n°2) : parallélépipède en bois sculpté, découpé, en plusieurs éléments, peint (gris), doré. La corniche est denticulée, la porte en arc plein-cintre a en son centre un coeur flamboyant percé d´un poignard de gauche à droite avec une couronne de roses. Deux pilastres cannelés encadrent la porte et au-dessus de celle-ci se trouvent deux angelots dorés. Dimensions : h = 57,5, l = 45,5, pr = 35,5. 19e siècle.

Tabernacle (n°3) : bois découpé, ajouré, peint doré, polychrome, en plusieurs éléments, décor en bas-relief, décor en haut-relief, décor en ronde bosse. Décor architecturé de style néo-gothique (arcature, quadrilobe, remplages, pinacle, fleuron, feuille de choux, pampres de vigne, entrelacs) ; scène en bas-relief sur la porte du tabernacle : saint Roch (couché sous un arbre, un bâton dans la main) secouru par l'ange (montre la plaie de saint Roch et un pain posé sur un rocher à côté). Dimensions : h = 350 environ, l = 288, pr = 50. Seconde moitié 19e siècle.

Fonts baptismaux : fonte, la cuve de plan octogonal s´ouvre en trois parties avec des éléments fixes et mobiles (charnières). Le pied et la base sont octogonaux. Décor néogothique (rinceaux, accolades, arcatures, feuille de choux, pinacles). Au sommet, une croix plate aux extrémités à palmettes et rayons lumineux. Dimensions : h = 145, l = pr = 84. Limite 19e siècle 20e siècle.

Bénitier (servant de cuve baptismale) : grès, cuve de plan octogonal avec vasque circulaire. Le profil de la cuve est largement mouluré. La cuve repose sur une base rectangulaire en plan permettant le passage de la cuve de plan octogonal au fût circulaire. Le pied est à nouveau octogonal. Dimensions : h = 95, l = pr = 51. 19e siècle.

Ensemble de deux lutrins : fonte, avec initiales AM.

Objets

Ensemble de 5 chandeliers d´autel et d´une croix d´autel : bronze doré (chandelier à broche)

Croix plate, unie, avec rives en relief ; extrémités des bras en forme de pique (volutes et motifs floraux) et rayons lumineux entre les bras ; titulus et Christ fondus et rapportés. A la base de la croix : palmette et cuir découpé avec ovale en relief. Collerette circulaire à godrons. Noeud à 3 faces de forme ovale, tête de Séraphin au centre, encadrée de cuir découpés et de palmettes. Base de plan triangulaire : motif cuir découpé, motif floral, angelot sur les arêtes de la base ; sur chaque face : dans un ovale, IHS / Sacré-Coeur / triangle de la Trinité rayonnant. Trois pieds : enroulements. Dimensions croix : h = 109, l = 41, pr = 17 ; dimensions chandelier : h = 80, l = 21,5, pr = 17. Limite 19e siècle 20e siècle.

Ensemble de 4 chandeliers d´autel et d´une croix d´autel : métal argenté repoussé et découpé (chandelier à broche), bronze argenté (croix, Christ, titulus).

Croix plate unie avec rives en relief ; extrémités des bras en forme de pique (volutes et cuir découpé et ajouré), certaines extrémités sont manquantes. A la base de la croix : volute et cuir découpé.

Chandelier à bobèche très évasée et à godrons, noeud pyriforme orné de cuir découpé, base triangulaire en élévation et en plan (cuir découpé), pieds : 3 pattes de félins rapportées.

Dimensions chandelier : h = 59, l = 19,5, pr = 17 ; dimensions croix : h = 80, l = 25,5, pr = 17. Limite 19e siècle 20e siècle.

Ensemble de 2 chandeliers d´autel et d´une croix d´autel : Bronze doré.

Croix circulaire (bras supérieur plus court que les deux latéraux). Christ en croix en bronze rapporté. A la base de la croix : 3 boules reliées en cercle et reliées par une tige.

Chandelier à la bobèche conique. Pied à deux degrés, circulaire.

Dimensions croix : h = 50, l = 27, pr = 18 ; dimensions chandeliers : h= 12,5, l = pr = 24,5. Fin 20e siècle.

Ensemble de 2 chandeliers d´autel : bronze doré (pied et bobèche), laiton (tige avec fleurs et feuilles). Chandelier à broche à 7 branches avec fleurs de lys et feuilles.

Bouquet de tiges sortant d´un vase au col étroit et avec motifs d´angelots et de palmettes rapportées, anse en forme de grecques. Pied circulaire large et cannelé, collerette en partie haute avec vigne. 3 feuilles d´acanthe pour pieds.

Dimensions : h = 61, l = 45, pr = 25. Limite 19e siècle 20e siècle.

Ensemble de 2 chandeliers d´autel : bronze doré (pied), laiton (tiges avec fleurs et feuilles). Chandelier à broche et 5 branches avec fleurs de lys et feuilles.

Bouquet de 5 tiges disposées en triangle en élévation avec 8 fleurs de lys et feuilles. Collerette évasée à la base des tiges (pomme de pin et enroulement). Noeud circulaire aplati avec 3 fleurons (rehaut de bleu) rapportés en ronde-bosse. Base triangulaire en plan et en élévation, sur ses trois faces : ange dans une mandorle avec disque et une croix dans la main. Trois pieds : tête et patte de félin.

Dimensions : h = 60, l =40. Limite 19e siècle 20e siècle.

Ensemble de 2 chandeliers d´autel : bois peint (jaune)

Seule la base de plan et d´élévation triangulaire demeure (angelots aux angles, volutes et fruits sur les faces). Trois ronds pour pieds.

Dimensions : h = 23, l = pr = 22. 17e siècle (?)

Chandelier d´autel : bronze doré. Chandelier à broche et 3 tiges avec feuilles et pommes de pin.

Trois bobèches sur le même plan et disposées en triangle en élévation, branche avec feuilles et pommes de pin. Tige circulaire avec bandes verticales (alternance de bandes pleines et unies et d´enroulements autour d´une tige). Noeud circulaire aplati avec 3 fleurons rapportés. Base triangulaire en plan et en élévation, sur ses trois faces un motif identique : ange avec disque et une croix dans la main, encadré de motifs floraux entrelacés. Trois pieds : tête et patte de félin plus corps ailé.

Dimensions : h = 55,5, l =30,5, pr = 13,5. Limite 19e siècle 20e siècle.

Chandelier d´autel : bronze doré. Chandelier dit flambeau. Douille plus tige plus noeud de plan octogonal. Pied avec 10 faces.

Dimensions : h = 19,2, d = 9,2. 20e siècle.

Croix d´autel : métal fondu argenté (croix), bronze argenté (pied).

Croix plate unie, extrémités en forme de pique (motif floral), rayons lumineux aux angles des bras, titulus et Christ fondus et rapportés (certaines fixations sont manquantes). A la base de la croix : feuilles d´acanthe. Collerette (pétales de fleur). Base ovale avec décor de perles carrées. Pied (noeuds plats et striés).

Dimensions : h = 33,6, l = 13, pr = 9,5. Limite 19e siècle 20e siècle.

Croix d´autel : métal doré (croix), bronze doré (fût, base, Christ).

Croix plate aux extrémités avec feuille et fleur, à la croisée une croix avec cercle au centre aux bras feuillus, bras avec tiges feuillues au centre et rives unies. Christ fondu et rapporté. Noeud circulaire aplati aux extrémités, motif de « 3 feuilles ». Fût circulaire, lisse et uni. Base ajourée et élancée, de plan triangulaire et trapézoïdale en élévation, sur chaque face une croix florale.

Dimensions : h = 73,5, l= 25,5, pr = 17. Limite 19e siècle 20e siècle.

Vase d´autel : porcelaine, décor moulé, décor rapporté, peint, doré.

Vase de forme allongée en hauteur, roses peintes sur le devant du vase. Vigne en relief, rehauts dorés, col très évasé.

Dimensions : h = 25,5, l = 16,5. Fin 19e siècle.

Vase d´autel : porcelaine, décor moulé, décor rapporté, peint, doré.

Vase en forme de coupe au col très évasé en longueur, branchage sur les côtés latéraux de la panse, rapporté. Fleur et feuille rapportées sur la face avant de la panse. Rehauts dorés, revers sans décor.

Dimensions : h = 19, l = 26,2. Inscription sous le pied peinte : n°13. Fin 19e siècle.

Vase d´autel : porcelaine, décor moulé, décor rapporté, peint, doré.

Vase en forme de coupe au col très évasé en largeur, feuilles avec tiges sur les côtés latéraux. Bouquet de fleurs peintes polychrome. Rehauts dorés, revers sans couleur.

Dimensions : h = 20,8, l = 28,2. Fin 19e siècle.

Vase d´autel : en terre épaisse, polychrome, vernis

Vase en forme de coque de bateau (sorte de panier tressé) avec fleurs et feuilles rapportées, branchages en partie inférieure servant de pied au vase. Mauvais état, cassures importantes.

Dimensions : h = 19, l = 32,5. 20e siècle.

Pyxide (boîte à hosties) : bronze doré incisé.

Couvercle conique (motif floral dans des cercles, palmettes, fleurs stylisées). Croix plate, carrée et unie sur un globe au sommet du couvercle. Boîtier circulaire, mêmes motifs ; ceux-ci se prolongent de la boîte au couvercle. Dimensions : H = 12, d = 6,8. Limite 19e siècle 20e siècle.

Ensemble calice, patène : orfèvrerie (coupe et patène en argent doré), métal doré (pied)

Coupe évasée et unie, noeud ovale vertical et pied effilé avec croix incisée. Dessous du pied obturé par une plaque. Patène avec décor de croix, incisée au centre de trois boutons disposés en triangle. Auteur : Armand-Caillat Fils (poinçon de maître sur coupe et patène : AC, une abeille). Dimensions : h = 16, d coupe : 9,6, d pied = 9,4 ; d patène : 14. 1er tiers 20e siècle

Ciboire : métal argenté (intérieur de la coupe doré)

Dessus du pied : pétales gravées. Noeud ovoïde uni. Coupe au rebord mouluré. Couvercle au rebord mouluré. Croix plate rectangulaire unie au sommet du couvercle.

Dimensions : h = 24, d coupe = 9,6, d pied = 11,7. Limite 19e siècle 20e siècle.

Ostensoir : argent doré, métal argenté, repoussé, incisé, décor en haut-relief, rapporté.

Croix plate avec extrémités en forme de pique (enroulements). Autour de la lunule : angelots dans les nuées et rayons lumineux. A la base de la lunule : un bouquet de blé et de vigne. Le noeud a deux faces : décor dans un ovale (coeur flamboyant dans un ovale avec nuées et rayons lumineux) sur la première face ; livre ouvert sur des nuées et présence de rayons lumineux sur la seconde face. Sur les côtés du noeud : angelots. Un noeud avec palmettes. La base est de plan rectangulaire, à deux niveaux (décor de palmettes et godrons avec, sur les faces principales : agneau endormi sur le livre aux 7 sceaux et rayons lumineux ; triangle du tétragramme sur les nuées et rayons lumineux ; faces latérales : vigne et blé. Pieds : 4 pattes de lion.

Etat : lunule absente, partie haute de la croix sommitale manquante et un des verres de la gloire est manquant.

Auteur : Favier Frères (FF, un soleil, poinçons de maître sur la base), Poinçon de 1er titre département sur les rayons et sur la base.

Inscription : ARTHAUD PIERRE et ARTHAUD JEANNE DUPIN, gravé à l'intérieur du pied, côté décor avec le tétragramme.

Dimensions : non prises.

Date : 19e siècle

Ensemble ampoule à huile des catéchumènes, ampoule à saint Chrême : métal argenté.

Ensemble de deux ampoules liées par une tige métallique soudée. Inscriptions O.S et S.C gravées, croix pattée au sommet des boîtes.

Dimensions : h = 5,5, l = 7, pr = 3. 19e siècle.

Ensemble coffret aux saintes huiles, ampoule à huile des malades : métal argenté.

Etui en bois tourné abritant une boîte avec couvercle, avec l´inscription O.I gravée dessus et sur la boîte.

Dimensions : h = 8, l = 3,3, pr = 3. 19e siècle.

Encensoir : métal argenté, repercé (couvercle), bronze argenté (vase).

Pied hexagonal aux faces concaves. Vase uni de plan octogonal, couvercle ajouré en totalité (fleurons) de plan octogonal.

Dimensions : h = 23,5, l = 12, pr = 12. 20e siècle.

Encensoir : métal argenté, repercé (couvercle), bronze argenté (vase).

Pied circulaire, panse à godrons, couvercle ajouré (losanges).

Dimensions : h = 24, l = 11,5. 20e siècle.

Navette à encens : bronze argenté.

Pied circulaire, panse rainurée, couvercle avec décor de godrons sur le pourtour et deux cartouches triangulaires avec décor de motifs floraux (palmes).

Dimensions : h = 9, l = 13,5, pr = 7. 19e siècle.

Seau à eau bénite : métal argenté repoussé (vase), bronze argenté (pied et anse), plomb (vase intérieur).

Pied du vase à décor de palmettes, bandeau supérieur du vase à feuilles de palmettes, anse constituée de motifs floraux.

Dimensions : h = 19, d supérieur = 13. 19e siècle.

Petit seau à eau bénite et goupillon : bronze doré.

Bandeau sur le pourtour du vase, anse en arc trilobé, goupillon en bronze doré.

Dimensions : h = 10, l = 8,9, H goupillon = 16. 20e siècle.

Plat de quête : étain.

Pourtour du plat mouluré et ondulé, sans inscription.

Dimensions : h = 2,7, d = 28. Limite 19e siècle 20e siècle.

Couronne mortuaire de la confrérie de saint Isidore et saint Vincent. Perles de Venise colorées, sur armature métallique ; verre opaque (ou plastique), métal doré, tissu noir. Dimensions : h = 82, l = 77, pr = 20. 20e siècle.

Couronne de forme ovale, fond en treillage, bordure festonnée, pompons en perles suspendus à la moitié inférieure. Une branche composée de feuilles et de fleurs et un petit bouquet de fleurs rapportés encadrent l'ovale central sur fond de tissu noir et protégé par un demi globe de verre, contenant une croix en verre blanc et noir sur laquelle est accrochée une croix dorée avec deux anneaux blancs reliés par une chaîne dorée, entourrée de fleurs (pensées, myosotis).

Inscription sur le pourtour (perles sur métal) : C[O]NFRERIE ST ISIDORE ST [V]I[N]CENT (lettres manquantes).

Croix de procession : bois (hampe), bronze doré (croix).

Croix aux extrémités fleurdelisées et stylisées, cercle entre les bras de la croix et passant au-devant des bras, quatre trèfles rayonnants et fixés sur le cercle entre les bras de la croix, fleurons à l´intersection de la croix. Noeud circulaire aplati.

Dimensions : h = 110, l = 21,22, pr = 8,5. 20e siècle.

Croix de procession : bronze argenté (croix, métal argenté (noeud), bois (hampe).

Croix plate, rectangulaire, unie, avec rives en relief. Extrémités des bras en forme de pique (ajourées avec angelot et enroulements). Le Christ et le titulus fondus et rapportés (le titulus est manquant et le Christ a perdu deux de ses trois points de fixations). Au revers et au pied de la croix, la Vierge à l´Enfant couronnée liée à des feuilles d´acanthe. Le noeud, surmonté d´une collerette, est ovoïde avec une rangée de feuilles d´acanthe en partie haute, puis une frise de vagues et enfin de godrons.

Dimensions : h total = 244, h croix = 58,5, l = 29, pr = 11. Limite 19e siècle 20e siècle.

Croix de procession : bronze doré (croix et anneaux de la hampe), métal doré (segments de la hampe), bois (âme de la hampe).

Croix plate et unie avec rives en relief, extrémités des bras : enroulement et motif floral en forme de pique, rayons lumineux entre les bras, titulus et le Christ fondus et rapportés, Vierge au revers de la croix, à la croisée. A la base de la croix : feuilles d´acanthe, raisin, serpent autour d´un globe. Sous la croix une urne au col effilé avec godrons, une panse unie avec un décor rapporté (2 anges en prière sur les côtés et Sacré-Coeur de Marie et de Joseph au centre entre des enroulements). Segments de hampe, en métal uni et circulaire, avec des anneaux à décor de vigne les reliant.

Dimensions : h total = 257, h croix = 89,5, l = 38. Limite 19e siècle 20e siècle.

Etendard de procession : velours rouge, fil d´or tressé (galons, inscriptions) et fil d´or chenillé (franges), fil de soie (décor), bois et laiton (hampe).

Fond en velours rouge avec texte et date en fil d´or et cep de vigne brodé au fil de soie. Hampe en bois avec pique en métal doré. Au revers, une doublure tissée et dorée.

Texte : SOCIETE / St VINCENT / D´ECOTAY L´OLME / 1931

Dimensions : h = 90, l = 90. Date : 1931

Ensemble de 2 lanternes de procession : métal doré repoussé, découpé, repercé, verre coloré.

Verre coloré sur les 4 faces (dont 2 manquantes) et bougie à l´intérieur. Lanterne au décor architecturé : toiture en pavillon avec ouvertures dans le toit (lucarnes), baies jumelées sur chaque face avec arc en accolade de style gothique. Fourche en laiton maintenant les lanternes. Hampe en bois chantourné.

Dimensions : h total = 216, h lanterne = 83, l = 22, pr = 17. 19e siècle.

Chemin de croix : cadre doré et mouluré en bois avec décor rapporté aux angles et au centre des côtés (angelots, cartouches rectangulaires avec décor néo-gothique). Au-dessus du cadre, un élément trapézoïdal en bois doré à la feuille et portant le numéro de la station peint en rouge, croix sommitale rectangulaire et plate.

Lithographie colorée avec inscriptions : Paris, chez Vve Turgis rue S. Jacques 6 / lith de TURGIS _ et à Toulouse rue St Rome / 36.

Dimensions totales : h = 78,5, l = 56, pr = 3,5 ; dimensions intérieur du cadre : h = 39, l = 47,5. 20e siècle. Turgis Veuve (lithographe, imprimeur, éditeur). Deuxième moitié 19e siècle.

Reliquaire de saint Pancrace : métal argenté.

Boîte circulaire ancienne conservant des reliques, placée dans un reliquaire plus récent. De forme étirée en triangle inversé avec noeud losangique. Base circulaire.

Reliques : os sur papier blanc posé sur du velours rouge. Inscriptions à l´encre sur papier : S. PANCRATUS. m.

Dimensions : h = 55,5, l = 19,5, d pied = 19,5. Reliquaire ancien du 19e siècle, reliquaire récent du 20e siècle.

Sculpture

Ensemble de 4 statues : Evangélistes : plâtre blanc.

Statues situées dans la coupole du transept. Dimensions non prises. 2ème moitié 19e siècle.

Statue Christ en croix : croix de mission en bois aux extrémités trilobées. Socle encadré de colonnettes torses. Titulus et Christ en fonte polychrome et rapportés (couronne rapportée) ; inscriptions sur la base : MISSION / 1878.

Dimensions : h total = 220, l = 84, pr = 24. Date : 1878.

Statue saint curé d´Ars : plâtre blanc.

Le curé a les mains jointes. Inscriptions sur le socle : Bx J.B.M. VIANNEY / CURE D´ARS // Abbé LAVENAZ CURE / 1908 // F.BECHELLI / EDITEUR STATUAIRE / LYON 11 MAM.

Dimensions : h = 127, l = 42, pr = 40. Date : 1908.

Statue Vierge à l´Enfant : plâtre, peint polychrome, peint doré, vernis.

Bras gauche de l´Enfant Jésus cassé.

Dimensions : h = 138, l = 55, pr = 50. Limite 19e siècle 20e siècle.

Statue saint Vincent : bois monolithe, non peint, non vernis.

Personnage avec grappe de vigne et livre. Revers sculpté. Inscriptions gravées sur le socle : St VINCENT / 1992.

Dimensions : h = 102, l = 25, pr = 24

Peinture

Estampe : lithographie.

Iconographie : personne en train de mourir avec sa famille en pleure, présence d´un prêtre, d´un ange, du Christ et de démons.

Support : papier imprimé, vernis, collé sur une fine toile, le tout maintenu par deux traverses en bois aux extrémités haute et basse.

Inscriptions : IMP. MONROCQ, 3 rue SUGER PARIS

Dimensions : h totale = 12,7, h intérieur cadre = 112,5, l = 89. Seconde moitié 19e siècle.

Estampe : lithographie.

Titre : Prière des chrétiens / de la chine aux 5 plaies AV [superposés, pour A. Vasseur] SJ

Iconographie : Christ en croix avec Dieu et anges, à gauche les rois mages ( ?) et à droite des chinois en prière, 6 médaillons avec du texte, décor de rinceaux, sous la croix : deux têtes d´hommes en enfer.

Support : papier imprimé, vernis, collé sur une fine toile, le tout maintenu par deux traverses en bois aux extrémités haute et basse.

Dimensions : h totale = 12,7, h intérieur cadre = 112,5, l = 89. Seconde moitié 19e siècle.

Estampe  : lithographie.

Titre : LIVRE DES IMAGES DESTINEES AUX MISSIONS PAR A. VASSEUR S.J. / IMP. MONROCQ - PARIS

Iconographie : les 7 péchés capitaux

Support : papier imprimé, vernis, collé sur une fine toile, le tout maintenu par deux traverses en bois aux extrémités haute et basse.

Dimensions : h totale = 12,7, h intérieur cadre = 112,5, l = 89. Seconde moitié 19e siècle.

Estampe : lithographie.

Titre : LIVRE DES IMAGES DESTINEES AUX MISSIONS PAR A. VASSEUR S.J. / IMP. MONROCQ - PARIS

Iconographie : Jugement dernier

Support : papier imprimé, vernis, collé sur une fine toile, le tout maintenu par deux traverses en bois aux extrémités haute et basse.

Dimensions : h totale = 12,7, h intérieur cadre = 112,5, l = 89. Seconde moitié 19e siècle.

Instrument de musique

Grosse cloche : Augustine Henriette : Bronze fondu, décor en bas-relief. Dimensions h = 107 (avec les boucles), d = 110. Date : 1920-1923.

Inscriptions :

Sur le cerveau : 1) MANE ET MERIDIE ET VESPERE NARRABO ET ANNUNTIABO ET EXAUDET VOCEM MEAM JE M´APPELLE AUGUSTINE HENRIETTE

2) PARRAIN MR AUGUSTIN MARIE CAMILLE JOSEPH DE MEAUX MARRAINE ME HENRIETTE AUGUSTINE MARIE CATHERINE DE MEAUX

3) CURE MR L ABBE MOULAGER CONSEILLERS PAROISSIAUX VICOMTE DE MEAUX PRESIDENT

4) JEAN ARTHAUD ETIENNE JAY JEAN MARIE JAY CLAUDE JOANNIN GUY LAFOND

5) S MARIA IMMACULATA S JOANNES S STEPHANE S MARCE S CAROLE ORATE PRO NOBIS

Sur la panse, à gauche du Christ en croix : MCMXX ; à droite : MCMXXIII.

Sur le bord : inscription côté revers : CHAMBON FONDEUR A MONTARGIS LOIRET.

Décor :

Cerveau : frise de palmettes dans une frise d´arcatures outrepassées superposées.

Panse : frise de palmettes, vigne stylisée ; au-dessous, quatre motifs répartis sur le diamètre de la panse (lecture dans le sens antihoraire) : face principale : Christ en croix (titulus, suppedaneum, tête penchée sur la droite) ; sainte Cécile ? (femme couronnée avec palme, objet dans la main droite, harpe à ses pieds) ; Immaculée Conception (Vierge debout sur le serpent, mains ouvertes, nuées) ; Jeanne d´Arc (debout, bouclier, étendard). Au-dessous, frise de pampres de vigne.

Bord : rise de fleurs, feuilles...

Petite cloche : bronze fondu, décor en bas-relief. Dimensions : h = 75, d = 79. Date : 1839.

Inscription, sur le cerveau :

1) (manchette) SENES CUM JUNIORIBUS LAUDENT NOMEN DOMINI PS. 148.

2) (manchette) CLOCHE ACQUISE PAR LES HABITANS [sic] DE LA PAROISSE D´ECOTAY

3) (manchette) PARRAIN MR CAMILLE DE MEAUX MARRAINE MLLE. SOPHIE DE ST. GENEST

4) (manchette) MM. LE COMTE CAMILLE DE MEAUX LE BARON AUGUSTIN DE MEAUX ANDRE MOREL, JUGE

5) (manchette) CLAUDE HENRI DUPUY, JEAN MARIE RIVAL CURE. ANTOINE CLAVELLOUX, MAIRE.

Au bas de la panse, de part et d'autre de la croix : A gauche, BURDIN AINE ; à droite : FONDEUR A LYON 1839.

Décor :

Cerveau : Frise de palmette.

Filets. Frise de guirlande de laurier. Frise de couronnes de fruits et de fleurs attachées par un noeud, alternant avec des acanthes.

Panse : face principale, croix avec palmettes aux extrémités, entrelacs sur les bras, lobes à la croisée. La croix est soutenue à sa base par deux angelots debout. ; de l'autre côté, Vierge à l´Enfant.

Aire d'étude et cantonMontbrison
LocalisationCommune : Écotay-l'Olme
Lieu-dit : Ecotay
Auteur(s)Auteur : Turgis Veuve lithographe, imprimeur, éditeur
Auteur : Bechelli F. fabricant de statues
Auteur : Monrocq imprimeur
Auteur : Burdin Ainé fondeur de cloches
Auteur : Chambon fondeur de cloches
Auteur : Armand-Caillat Fils orfèvre
Auteur : Favier Frères
Favier Frères

Atelier d'orfèvrerie lyonnais, raison sociale utilisée de 1824 à avant 1830 par Jean-Marie François Henri Favier (1809-1827 et André Michel Favier (1805- ?), puis de 1850 à 1860 par Jean-Baptiste Favier (1824-av. 1899) et Claude Favier (1824-1861/72).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre

Références documentaires

Documents d'archives
  • A Région Rhône-Alpes. Archives du service de l'Inventaire du patrimoins culturel. Pré-inventaire du vitrail ancien de la région Rhône-Alpes. Classeur LOIRE II. Dossier 39 03 : pré-inventaire des verrières de l'église Saint-Galmier [sic] à Ecotay-L'Olme, établi par Véronique Chaussé en juin 1981 (incomplet, s'arrête à la baie n°200).

  • AD Loire. Série O : 972 (Ecotay-L'Olme). Dossier église. - 17 décembre 1852. Lettre du maire au préfet. La somme de 80 F jusque-là allouée au loyer du bâtiment servant de mairie-école pourrait servir à éteindre une dette résultant de la fourniture d´une cloche et à payer les abat-sons.

  • AD Loire. Série 1111 VT 74 (Ecotay-l´Olme). Fonds Louis Bernard. Dossier de recensement du tabernacle représentant l'Ascension, n°42.81.3368, avril 1981.

  • AC Ecotay-L'Olme. Registre des délibérations de la commune d'Ecotay-L'Olme, 15 février 1910 - 19 mars 1933 (n°1). - Délibération du 7 décembre 1913. Il y aurait lieu de faire quelques réparations à la toiture de l'église et de remplacer la cloche qui est fendue (voir la commission des travaux). - Délibération du 8 mars 1914. La réfection de la toiture de l'église devient urgente.

  • AC Ecotay-L'Olme. Registre des délibérations de la commune d'Ecotay-L'Olme, 15 février 1910 - 19 mars 1933 (n°1). - Délibération du 11 juin 1922. Il faut remplacer la cloche fendue qui pesait 1100 kilogs. La nouvelle cloche pèsera 750 kilogs, l'ancienne cloche sera vendue et le prix vendu en déduction du coût de la cloche neuve.

  • AC Ecotay-L'Olme. Registre des délibérations de la commune d'Ecotay-L'Olme, 25 octobre 1959 - 9 juillet 1977 (n°3). - Délibération du 25 octobre 1959. Grosses réparations à l'église : devis estimatif dressé par Comte de Champdieu, travaux comportant du gros oeuvre par la consolidation des quatre piliers qui supportent le poids du clocher, les toitures de l'abside et du transept, la réfection du crépissage soufflé...Frettage des piliers jusqu'à la naissance des voûtes par un voile en béton armé de 13 centimètres d'épaisseur avec ceintures horizontales tous les 1 m de hauteur, - Délibération du 18 décembre 1960. Le conseil municipal rend compte de la démarche que l'abbé Faure, curé à Ecotay, a fait verbalement pour obtenir l'autorisation de percer entièrement a ses frais une porte supplémentaire afin de donner accès dans l'église au midi. L'autorisation est accordée à condition que cette porte ne soit pas percée dans le mur est du bras méridional du transept mais au milieu du mur sud de cette partie du transept (chapelle de la Vierge), sous le vitrail de sainte Elisabeth, et que la fin des travaux soit réalisée pour juger de son utilité. Il semble que le curé et de très nombreux paroissiens désireraient que le choeur de 1842 reçoive la lumière du jour par 3 fenêtres percées dans les baies aveugles. L'architecte départemental Bernard, revenant sur sa décision première, accepte le percement des 3 ouvertures... M. de Meaux accepte de payer le percement de ces baies (300 000 F) non prévues au départ ; remerciement du conseil municipal. - Délibération du 9 Août 1964. Devis établi par Comte, entreprise de construction à Champdieu, s'élevant à la somme de 355 F : dépose du monument aux morts et enlèvement. Pose d'une plaque en marbre sans fourniture dans la chapelle latérale.

  • Bibl. Diana, Montbrison. Procès-verbal de la visite pastorale de Monseigneur Camille de Neuville, 1658-1662. Transcription réalisée par l'abbé Merle, milieu 20e siècle

Documents figurés
  • [Tabernacle : l'Ascension]. / Bernard, Louis (photographe). 1 photogr. pos. : tirage sur papier argentique, 1981. Photographie collée sur le dossier de recensement MH n°42.81.3368 (AD Loire, série 1111 VT : 74, Ecotay-l´Olme).

Bibliographie
  • BAROU, Joseph. Jean-Marie Georges Rival (1809-1879), premier curé d'Ecotay. Village de Forez, n° 25, janvier 1986.

  • HENRY, Roland. Ecotay-l'Olme, 900 ans d'histoire. Village de Forez, n°11, juillet 1982 et n° 12, octobre 1982 Montbrison : Village de Forez.

  • THIOLLIER, Félix. Le Forez pittoresque et monumental, histoire et description du département de la Loire et de ses confins, ouvrage illustré de 980 gravures ou eaux-fortes, publié sous les auspices de la Diana... Lyon : Imprimerie A. Waltener, 1889 (2 vol.)

    p. 277
  • SALOMON, Emile. Les châteaux historiques : manoirs, maisons fortes, gentilhommières, anciens fiefs du Forez et des enclaves du Lyonnais, du Beaujolais et du Macônnais qui ont formé le département de la Loire ; ill. par le Vicomte Gaston de Jourda de Vaux et Henry Gonnard. Réimpression de l'édition de Hennebont de 1916, 1922, 1926. Marseille : Laffitte, 1979. 3 Vol. (446-464-361 p.) : ill.; 30 cm

    T. I, p. 133
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry