Logo ={0} - Retour à l'accueil

Présentation du Pays de Faverges et du Laudon

Dossier IA74001476 réalisé en 2010

Eléments d'historique

Ce territoire fut longtemps une mosaïque de paysages. Aux marais de Saint-Jorioz, Doussard et Giez répondaient les vignes établies sur les coteaux calcaires de Sévrier, Duingt, Doussard et Faverges. Les châtaigneraies qui s'étendaient autrefois sur les lisières des forêts constituaient un revenu appréciable pour les habitants de Sévrier, tandis que des prés-vergers entouraient la plupart des villages. Plus haut, près de Saint-Eustache, La Chapelle-Saint-Maurice ou Seythenex, les prairies apportaient le fourrage insuffisant en bas tandis que le bétail paissait dans les alpages des communes de Leschaux, Entrevernes, Lathuile, Doussard, Chevaline, Faverges et Seythenex. Enfin, les importantes forêts du Semnoz, de la Combe d'Ire et du vallon de Saint-Ruph fournissaient du travail aux nombreux bûcherons et charbonniers du territoire. Considérée comme une forêt vierge jusqu'au XIXe s., la Combe d'Ire fut aussi le dernier refuge de l'ours en Haute-Savoie et dans les Bauges. Faverges, véritable bourg industriel dès le Moyen Age, tirait sa prospérité des ressources en eau et du minerai de fer exploité par les moines de Tamié dans la montagne de la Sambuy, tandis qu'au XIXe s., une mine de lignite était exploitée à Entrevernes. Le développement de l'industrie à Faverges au cours du XIXe s, et surtout du tourisme au début du XXe s., sur les rives du lac d'Annecy, modifia considérablement ce territoire proche d'Annecy et soumis à une forte pression foncière. Rappelons que ce territoire compte près de 100 habitants au km². L´histoire politique, marquée par la frontière entre les comtés de Savoie et de Genève, a laissé ici sa trace avec les châteaux de Faverges, Giez, Duingt, Dhéré, Villard-Chabod, propriétés de quelques-unes des plus grandes familles nobles de Savoie.

Eléments de description

Un pied dans l'eau et un pied sur quelques-uns des plus hauts sommets des Bauges (Trelod, Sambuy, Dent de Cons), le Pays de Faverges et du Laudon recouvre l'ensemble du piedmont nord du massif. Ce territoire, qualifié de "sources du lac d'Annecy", est drainé par cinq des principaux affluents du lac (l'Eau-Morte, l'Ire, le Laudon, la Bornette et le Ruisseau d'Entrevernes), regroupant près de 82 % de ses apports en eau.

L´habitat, très comparable à celui du Cœur des Bauges, se distingue ici par l´utilisation ancienne de la tuile produite à Saint-Jorioz à la place du chaume, et d´encadrements parfois en marbre provenant de Doussard. A l´exception de Duingt et Bredannaz, les villages anciens implantés sur les rives sont situés à l´écart ou en surplomb de l´eau. Tout comme dans le Cœur des Bauges, l´habitat est plus volontiers installé sur les versants ouest à l´exception de la vallée d´Entrevernes qui pâtirait de l´ombre des falaises du Roc des Bœufs.

Toutefois Faverges, véritable ville dont l´origine remonte au Moyen Âge, présente une trame urbaine composée d´immeubles accolés de deux à trois étages et d´une à deux travées, présentant des façades d´origine médiévale souvent remaniées aux XVIIe et XVIIIe siècles. Quelques anciennes devantures de commerce soulignent ici le rôle central de cette ville industrielle et commerçante.

Sur les rives du lac, quelques exemples d´architecture balnéaire (Hôtel Beau-Rivage à Sévrier, Hôtel les Libellules à Duingt), mais aussi quelques résidences secondaires construites au XIXe siècle par des bourgeois d´Annecy (clos Berthet, clos Domenjoud à Sévrier) ou au XXe siècle par des citadins venus de Lyon ou Paris (villas du bord du lac à Doussard) marquent ce territoire qui est passé d´une polyculture de subsistance à une économie tournée vers le tourisme et l´industrie.

Aires d'étudesPays de Faverges et du Laudon

Annexes

  • Les communes du Pays de Faverges et du Laudon

    La Chapelle-Saint-Maurice : 648 ha, altitude minimum 754 m, altitude maximum 1 760 m

    Chevaline : 1 416 ha, altitude minimum 501 m, altitude maximum 2 181 m

    Doussard : 2 014 ha, altitude minimum 448 m, altitude maximum 1 907 m

    Duingt : 439 ha, altitude minimum 442 m, altitude maximum 1 202 m

    Entrevernes : 831 ha, altitude minimum 729 m, altitude maximum 1 775 m

    Faverges : 2 586 ha, altitude minimum 462 m, altitude maximum 2 062 m

    Giez : 1 265 ha, altitude minimum 462 m, altitude maximum 1 784 m

    Lathuile : 876 ha, altitude minimum 449 m, altitude maximum 1 645 m

    Leschaux : 1 252 ha, altitude minimum 756 m, altitude maximum 1 666 m

    Saint-Eustache : 1 054 ha, altitude minimum 590 m, altitude maximum 1 661 m

    Saint-Jorioz : 2 112 ha, altitude minimum 448 m, altitude maximum 1 657 m

    Sevrier : 1 265 ha, altitude minimum 448 m, altitude maximum 1 287 m

    Seythenex : 3 341 ha, altitude minimum 558 m, altitude maximum 2 210 m

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. Parc naturel régional du Massif des Bauges. Plan Pastoral Territorial du Massif des Bauges. 2008. Etat des lieux et enjeux du domaine pastoral. Programmation des actions en faveur du développement durable des espaces pastoraux 2008-2012.

  • Regards sur l'architecture et les paysages du massif des Bauges.1999. Ecole d'Architecture de Grenoble. Parc naturel régional du Massif des Bauges.

Bibliographie
  • MARIOTTE, Jean-Yves, BAUD Henri, CHALLAMEL, Jean-Bernard, et al. Histoire des communes savoyardes. Le Genevois et le lac d'Annecy. Roanne : Horvath, 1981. 672 p. ISBN 2-7171-0200-0.

  • GERMAIN, Michel. HEBRARD, Jean-Louis. Les lacs de Savoie autrefois. Lyon : ed. Horvath, 1992. Collection La vie quotidienne autrefois. 160 p. ISBN2-7171-0779-7

  • GERMAIN, Michel. JOND, Gilbert. Annecy et son lac autrefois. Montmélian : ed. La Fontaine de Siloé, 2000. Collection Les Savoisiennes. 256 p. ISBN 2842061403.

  • LANSARD, Gilles, ASSELIN, Jean-Michel. Les Bauges, chemins de vie. Grenoble : ed. Glénat, 2006. 144 p. ISBN 2-7234-5534-3.

  • DURET, Michel, PICCAMIGLIO, Alain. Faverges et son canton. Ingersheim : ed. Delta 2000, 1991. 32 p.

  • DURET, Michel. Au pays de Faverges. Joué-lès-Tours : ed. Alan Sutton, 1998. Collection Mémoire en images. 128 p. ISBN 2-84253-180-9.

  • RAMELLA-PEZZA, Albert. Le bassin favergien. Saint-Cyr-sur-Loire : ed. Alan Sutton, 2007. Collection Mémoire en images. 160 p. ISBN 978-2-84910-590-0.

  • DABUROND, Agnès, VALET, Cédrik. Pays du lac d'Annecy et du Laudon. Le Châtelard : ed. Parc Naturel Régional du Massif des Bauges, 1999. Collection Chemins du Patrimoine. 33 p.

  • DABUROND, Agnès, VALET, Cédrik. Haute Combe de Savoie et vallon de Tamié. Le Châtelard : ed. Parc Naturel Régional du Massif des Bauges, 1998. Collection Chemins du patrimoine. 33 p.

  • [Exposition. Annecy. 1996] Au fil de l'eau : moulins et artifices d'autrefois. Réd. Hélène Viallet, Gérard Détraz. Annecy : Conseil général de la Haute-Savoie, 1996. 173 p. ISBN 2-86074-016-3.

  • PORNON, Francis. Stäubli 1892-1992, mémoires pour demain. Paris : ed. Messidor Scandeditions, 1992. 124 p. ISBN 2-209-06668-9.

  • MOUTHON, Fabrice. Moines et paysans sur les alpages de Savoie (XIe-XIIIe siècles) : mythe et réalité. Cahiers d'histoire, 2001, n° 46-1

  • PEGATOQUET, Guy. FOLLIET, Michel. TILLIET, Joseph. La Tragédie de Saint-Eustache, Mèmoire du dernier jour Saint-Eustache : Association des familles des déportés de Saint-Eustache, 2003. 95 p. ISBN 2-915516-00-6

  • REGAT, Christian. AUBERT, François. Châteaux de Haute-Savoie. Chablais, Faucigny, Genevois. Saint-Gingolph : Ed. Cabédita, 1994. Collection Sites et Villages. 193 p. ISBN : 2882951175.

Périodiques
  • TISSOT, Robert. Les Hauts Fourneaux et les martinettes du mandement de Faverges. Bulletin d'histoire et d'archéologie des Amis de Viuz-Faverges, 1975, n°13, p.1-18.

  • TISSOT, Robert. La Houille Blanche à Faverges. Bulletin d'histoire et d'archéologie des amis de Viuz-Faverges, 1975, n° 14, p. 1-36.

  • PAILLARD, V.La ligne d'Annecy à Albertville.La Vie du Rail,1970, n°1259.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Guibaud Caroline - Monnet Thierry - Daviet Jérôme