Logo ={0} - Retour à l'accueil

Scierie Doucet dite battoir Doucet actuellement maison d'habitation

Dossier IA74001079 inclus dans Paysage du bassin-versant du Fier réalisé en 2011

Fiche

Parties constituantes non étudiéesbief, bassin
Dénominationsscierie
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Faverges
Hydrographiesle), Lac d'Annecy Ruisseau de Rovagny
AdresseCommune : Giez
Lieu-dit : Rovagny
Adresse : 188 chemin du
Moulin
Cadastre : 0A 7 9, 738

Sur la mappe de 1730, le battoir appartenant à M. le Baron de Giez se trouvait à proximité d´un pressoir à huile en ruines. Ces deux édifices sont loués en 1744 à Pierre Favre-Beron qui répare l´ensemble. A partir de 1782, M. Jean Philibert feu Bartélémy Neyret demeurant à Giez, en devient le nouveau locataire, il y ajoute une petite forge. En 1810, M. François Doucet forgeron demeurant à Faverges, rachète la place d´un battoir à Rovagny, à M. François Théophile Chevron-Vilette. Un certain Jean-Baptiste Doucet, maréchal, est mentionné en 1832 comme étant propriétaire des lieux. Au recensement de 1866, les érudits indiquent que Jean-Baptiste Doucet avec ses fils François, Louis et Joseph sont maréchaux. Sur ce site, François Doucet occupe la forge alors que son frère Joseph supervise les activités de la scierie. C´est finalement, le fils de François Doucet, Léon qui développe l´activité de cette scierie hydraulique équipée d´un battoir et d´un martinet. L´ensemble passera à François et Armand Doucet en 1959. Une partie du site est détruit : la scierie. Une maison d´habitation est construite sur la salle d´eau abritant la turbine hydroélectrique Magnat-Simon fabriquée au Pont de Claix en Isère.

Période(s)Principale : 2e quart 18e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1730
1744
1782
1810
1866
1959

Aménagé dans la largeur du ruisseau de Rovagny, le barrage avec lame débordante permet de détourner une partie des eaux de la rivière. Aussi après des inondations, cette prise d´eau a été entièrement rénovée par les riverains dans l´année 2009. Caché par la forêt de La Roche de Rovagny, ce canal à ciel ouvert descend une petite pente pour aller en direction du hameau de Rovagny. Trois artifices ont été aménagés sur son parcours, cette scierie en constitue le premier palier qui a disparu. Un bassin en béton avec trop plein domine ainsi la petite maison, divers poteaux en bois indiquent la présence d´un aqueduc aérien. Une conduite forcée partant de ce bassin vient attaquer la turbine Magnat-Simon située dans l´ancienne salle d´eau, correspondant à l´extension en appentis située au nord-ouest de la maison. Protégée par un écrin de verdure, cette maison s´appuie donc sur les fondations de l´ancienne scierie. De plan en L, cet édifice dispose d´un rez-de-chaussée et d´un étage sous comble et autant de baies sur les façades. Il semblerait que la turbine ne puisse pas fonctionner en raison d'un débit très insuffisant du ruisseau.

Murspierre
bois
béton
enduit
Toittuile plate mécanique
Plansplan régulier
Étages2 étages carrés
Énergiesénergie hydraulique

A part la prise d'eau aménagée sur le canal de dérivation du ruisseau de Rovagny, cette maison paraît commune. Pourtant, les nombreux aménagements effectués pour l'ancienne scierie sont encore présents comme le pont permettant d'accéder au jardin de la maison qui repose en fait sur l'ancien plancher de la halle de la scierie. La conduite forcée Magant-Simon témoigne de cette activité industrielle passée. Il s'agit du premier palier des anciens moulins de Rovagny qui par des indivisions, a donné naissance à trois grandes scieries. Le PLU de la commune de Giez reste consultable en mairie pour tout ce qui concerne les doits du sol attachés à cette propriété.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents figurés
  • Cadastre 2011, Conseil général de la Haute-Savoie/ Direction des Affaires Culturelles/ SIG/ BDORTHO® - BDCARTO® - © IGN - copie et reproduction interditesPlan

    CAH Haute-Savoie
Bibliographie
  • TISSOT R. La houille blanche à Faverges. In Bulletin d'Histoire et d'Archéologie, Les Amis de Viuz Faverges. Lyon : CCF, 1973, n°14, 4ème trimestre, 37 p.

    p. 26
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Mahfoudi Samir