Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tableau : la mort du sénateur Émile Reymond

Dossier IM42002640 réalisé en 2008

Fiche

Dénominationstableau
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Montbrison
Emplacement dans l'édificedéposé

La scène représente la mort d'Émile Reymond, chirurgien, fils de Francisque Reymond (promoteur du lotissement concerté réalisé sur l'emplacement de l'église Saint-André à Montbrison, voir IA42003272), sénateur de la Loire (à la suite de son père) en 1905. Engagé dans l'aviation lors de la Première Guerre mondiale, son monoplan est abattu lors d'une mission de reconnaissance en Lorraine et il décède après avoir été transporté à l'hôpital de Toul, le 22 octobre 1914.

Le tableau est signé du peintre Albert Bréauté et daté de 1919. Il est actuellement déposé dans un entrepôt municipal de Montbrison, et une esquisse datée de 1914 est exposée au musée d'Allard, à Montbrison.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1919
Auteur(s)Auteur : Bréauté Albert peintre
Personnalité : Reymond Émile
Émile Reymond

Né à Tarbes en 1865, Émile Reymond est le fils de Francisque Reymond, sénateur de la Loire. Il fait des études de médecine à Paris, comme chirurgien (élève du professeur Terrier). Il est élu sénateur de la Loire à la mort de son père, en 1905. Titulaire d'un brevet de pilote en 1910, il demande son affectation au corps d'aviateurs à la déclaration de guerre et est abattu peu après en octobre 1914.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
personnage célèbre

Peinture à l'huile sur toile. Châssis à clefs, à trois montants et trois traverses. L'oeuvre n'a pas de cadre.

Catégoriespeinture
Structuressupport, rectangulaire horizontal
Matériauxtoile, support peinture à l'huile
Mesuresh : 211.0 cm
la : 265.5 cm
Iconographiesblessé
ministre
Précision représentations

Le sénateur Emile Reymond est représenté allongé sur son lit de mort à l'hôpital de Toul, adossé à un oreiller et les jambes surélevées. Il porte une chemise blanche sur laquelle est épinglée une croix de guerre pendue à un ruban rouge ; aucune trace de blessure n'est visible, et un rayon de lumière venu de la fenêtre, à gauche, baigne le visage du mourant et fait ressortir le rouge du ruban de sa croix de guerre. Une infirmière debout à la tête du lit se penche vers le blessé ; au premier plan, une assiette et un verre rempli de liquide transparent dans lequel trempe une cuillère sont posés sur un tabouret. Un militaire en uniforme (képi à bande rouge, vareuse bleu foncé à col rouge, bottes de cuir marron) est debout au pied du lit. Le blessé tourne son visage vers trois hommes debout à gauche du lit : deux en vêtements civils, que le journal l'Illustration identifie comme les ministres Briand et Sarraut en tournée sur le front, et un militaire esquissé dans le fond. Si en octobre 1914 Aristide Briand, que l'on reconnait à droite, est bien ministre de la Justice du deuxième gouvernement de René Viviani (26 août 1914–29 octobre 1915), Albert Sarraut faisait partie du premier gouvernement Viviani (13 juin au 26 août 1914), comme ministre de l'Instruction publique et des Beaux-Arts (du 3 au 26 août 1914) et n'était donc plus ministre en octobre 1914.

Inscriptions & marquessignature, sur l'oeuvre, peint
date, sur l'oeuvre, peint
Précision inscriptions

L'oeuvre est datée et signée en bas à droite : A. BREAUTE. / 1919. (peint en noir).

États conservationsoeuvre menacée
Précision état de conservation

Le tableau est entreposé dans un dépôt municipal non tempéré.

La toile est déchirée de deux fentes verticales dans l'angle inférieur gauche, et présente plusieurs trous, en particulier le long du montant médian gauche.

La surface picturale montre de nombreuses lacunes et éraflures plus ou moins profondes, dont une grosse lacune dans l'angle inférieur gauche ; elle présente des coulures, en particulier dans le tiers gauche.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler

Références documentaires

Documents figurés
  • La mort de M. Le Docteur Reymond (esquisse) / Albert Bréauté (peintre). 1 tableau : huile sur toile. Dimensions : 81 x 68, 5 cm [72 x 59,7 cm sans cadre]. 1914 (Montbrison, musée d'Allard). Inscription en bas à gauche : esquisse du tableau / de Montbrison. / A. Bréauté / 1914.

    Musée d'Allard, Montbrison
Bibliographie
  • Mort du sénateur Émile Reymond. L'Illustration, n° 3739, 31 octobre 1914, p. 336. Texte disponible en ligne, accès Internet :

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry