Logo ={0} - Retour à l'accueil
Parlement dit Parlement de Dombes

tableau : Louis Auguste de Bourbon, duc du Maine

Dossier IM01000652 réalisé en 1991

Fiche

Dénominationstableau
Aire d'étude et cantonTrévoux
AdresseCommune : Trévoux
Adresse : rue du Palais
Emplacement dans l'édificesalle d'audience
au centre du mur principal

Ce portrait du duc du Maine a longtemps été attribué à Hyacinthe Rigaud, attribution aujourd'hui réfutée par les spécialistes ; la tête, qui se raccorde d'ailleurs assez maladroitement au corps, s'inspire, d'après gravure, d'une oeuvre de François de Troy, peintre attitré de la maison du Maine, conservée au musée de Sceaux ; l'auteur serait plutôt un peintre régional, peut-être Henri Verdier (1655-1721), peintre ordinaire de la ville de Lyon de 1693 à 1721 ; Verdier a réalisé un portrait (perdu ?) de Louis Auguste de Bourbon, premier prince souverain de Dombes, gravé par Jean-François Cars le fils, qui le représenté en armure : l'épreuve conservée à la mairie de Trévoux montre une grande similitude dans le visage ; dans le portait du parlement, le duc du Maine porte la croix de l'ordre du Saint-Esprit dont il fut fait chevalier vers 1686-1688 ; le tableau, non prévu en 1698 dans le devis des peintures de la salle d'audience, a dû être réalisé peu après, en hommage au souverain : de toute évidence placé sous l'éloge du duc du Maine, il faisait face, au fond de la salle, au tableau du Christ en croix exposé au centre du mur principal (déposé dans l'église), qu'il remplace aujourd'hui ; lors de son classement en 1920, le portrait du duc du Maine se trouvait à l'hôtel de ville, construit en 1891, où il avait été transporté à une date indéterminée ; la toile a été nettoyée en 1959 par l'entreprise Malesset.

Période(s)Principale : 1er quart 18e siècle , (?)
Stade de créationcopie interprétée ?, d'estampe
Auteur(s)Auteur : Verdier Henri peintre (?)
Auteur de la source figurée : Troy François de peintre (?)

Toile sur châssis en bois à clefs, renforcé par un montant et deux traverses ; peinture à l'huile, polychromie à dominantes bleu, rouge et blanc, vernis ; trouée sombre au centre, derrière le personnage aux carnations claires, peint en touches fines très lisses, effets de matière rendus par des rehauts légers de blanc (soie, dentelle, fourrure), ou de jaune pour les dorures (fleurs de lys, bijoux, sceptre, trône), exécution très soignée, touche plus large et cassée pour la tenture

Catégoriespeinture
Structuresrectangulaire vertical cadre rapporté
Matériauxtoile, support peinture à l'huile, vernis
bois, châssis taillé
Précision dimensions

h = 197 ; la = 127,5

Iconographiesportrait, souverain, trône, manteau, fleur de lys, fourrure, gant, ordre du Saint-Esprit, couronne, main de justice, table, estrade, tapis, tenture, colonne homme, assis, de face, représenté en
Précision représentations

portrait (homme, assis, de face, représenté en : souverain, trône, manteau, fleur de lys, fourrure, gant, ordre du Saint-Esprit, couronne, main de justice, table, estrade, tapis, tenture, colonne) § Portrait de Louis de Bourbon, duc du Maine, souverain de Dombes de 1693 à 1736 ; il est représenté assis dans un intérieur orné de tentures, en tenue d'apparat, gants, chaussures et bas blancs, revêtu d'un grand manteau bleu semé de fleurs de lys à revers et cape d'hermine, portant la croix de chevalier de l'ordre du Saint-Esprit, une couronne et une main de justice à portée de sa main, posés sur un meuble à côté du trône surélevé par une estrade.

États conservationsoeuvre restaurée
Précision état de conservation

trace verticale tout le long de la bordure droite ; toile restaurée par l'entreprise Malesset

Statut de la propriétépropriété du département
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre objet, 1920/10/05
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Jourdan Geneviève