Temple de jardin (fabrique du jardin du château de la Bastie d'Urfé)
Copyright
  • © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Boën - Sail-sous-Couzan
  • Commune Saint-Étienne-le-Molard
  • Lieu-dit la Bastie d'Urfé
  • Cadastre 1826 B4 1232  ; 1826 B4 1445

Le temple, par la perfection de son dessin architectural, est significatif du tournant plus classique pris par le chantier de la Bastie dans les années 1550. Il est décrit dans son état d'origine par L'Astrée : il abritait une fontaine en marbre et était surmonté d'une statue de Cérès. L'état de délabrement de la fontaine est mentionné dès 1683. En 1811, elle a disparu et il ne reste que le pied de la statue (fragment déposé à la Bastie). Entre 1951 et 1995, la statue de Bacchus est placée dans le temple. Cette dernière ayant été remise ne place dans la grotte, une fontaine a été restituée à son ancien emplacement.

Le temple est situé au centre du parterre de carrés du jardin. Il adopte un plan en rotonde, couvert d'uns coupole supportée par des fragments d'entablement reposant sur une colonne (vers l'extérieur) et un pilier (vers l'intérieur) doriques, dont les chapiteaux sont disposés perpendiculairement. Les supports et la corniche sont en granite, la coupole, les arcs qui la soutiennent et les écoinçons sont en brique enduite. Le toit conique est en ardoise. Le décor sculpté des l'entablement et des chapiteaux était complété par des masques en terre cuite disposés dans les écoinçons au-dessus des colonnes (étudiés).

  • Murs
    • brique
    • marbre
    • enduit
    • moellon
  • Toits
    ardoise
  • Plans
    rotonde
  • Couvertures
    • toit conique
  • État de conservation
    restauré
  • Techniques
    • sculpture
    • sculpture
  • Représentations
    • ordre ionique
  • Statut de la propriété
    propriété d'une association
  • Intérêt de l'œuvre
    à signaler
  • Protections
    classé MH, 1912/10/25
  • Précisions sur la protection

    Le temple est considéré comme ayant été protégé en même temps que le château et le jardin.

  • Dessin à l'encre sur papier calque végétal, éch. 1/20e, 86x86 cm. 26 mai 1997.

  • St-ETIENNE-le-MOLARD (Loire). Le Kiosque du Château de la Bâtie d'Urfé. Feurs, Imp. A. Maymat. / Carte postale, limite 19e siècle 20e siècle

  • CIM. (Vue du temple de jardin). / CIM. Carte postale, milieu 20e siècle

  • Dessin à l'encre sur papier calque végétal, éch. 1/20e, 90x106 cm. 20 mars 1995.

  • Dessin à l'encre sur papier calque végétal, éch. 1/10e, 64x87 cm. 26 mai 1997.

Date d'enquête 2000 ; Dernière mise à jour en 2000
Articulation des dossiers