Logo ={0} - Retour à l'accueil

Théâtre du collège de la Trinité, actuellement immeuble à logements et restaurant

Dossier IA69004625 réalisé en 2013

Fiche

Genrede clercs réguliers de la compagnie de Jésus
Appellationsdu collège de la Trinité
Destinationsimmeuble à logements
Parties constituantes non étudiéesrestaurant, cour
Dénominationsthéâtre
Aire d'étude et cantonLyon Urgences
AdresseCommune : Lyon 1er
Adresse : 31 rue du
Bât d'argent
Cadastre : 2015 AV 46

Inscrite dans la Ratio Studiorum de 1599, la pratique théâtrale, déjà introduite au collège de la Trinité par Barthélemy Aneau au 16e siècle (la présence d'une salle de théâtre est attestée dès 1529 ; FLACHERON, 1843, vol. 1, p. 435) est un élément essentiel de la pédagogie des jésuites (GUITTON, 1954, p. 63-65). Instrument de la Contre-Réforme, le théâtre jésuite entend contrebalancer le succès des drames protestants et les ridiculiser. Les premières représentations ont lieu dans la Salle des Déclamations, visible sur le plan de Martellange de 1607. Elle est alors située à l’angle sud-ouest de la cour des classes, à côté de l’entrée du collège ; elle est décrite de façon imprécise dans le livret rédigé lors de la réception de Louis XIII à la Trinité en 1622 (MARQUIS, 1970, p.84), lequel mentionne la présence de colonnes portant entablement et corniche sur le pourtour et d’une tribune à balustres pour les musiciens ; en effet, au cours des représentations, il y a des intermèdes chantés et dansés.

Après l’incendie de 1644, le théâtre est reconstruit à l’angle de la rue Pas-Etroit et la rue Commarmot, financé par le Consulat (AC Lyon, BB 201, 7 février 1647).

L'immeuble est vendu comme bien national en 1795, et sa façade est refaite au 19e siècle (MARQUIS, 1970, p.88, note 197). A partir de la 2e moitié du 19e au moins, une partie des locaux commerciaux est occupée par le magasin de denrées coloniales de M. Ch. Lyonnet, par ailleurs secrétaire de la Chambre de commerce de Lyon (Journal de Lyon, décembre 1872, p.2).

Actuellement immeuble à logements avec restaurant en rez-de-chaussée ; l'escalier a vraisemblablement été déplacé et refait au 19e siècle (intérieur non vu).

Période(s)Principale : milieu 17e siècle , daté par source
Secondaire : 19e siècle , daté par travaux historiques
Dates1647, daté par source
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu maître d'oeuvre inconnu
Personnalité : Lyonnet Charles (?)
Charles (?) Lyonnet

Secrétaire de la Chambre de Commerce de Lyon, 2e moitié 19e siècle (Journal de Lyon, décembre 1872, p. 2)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire attribution par travaux historiques

Le plan et l'état des lieux dressés en 1763 par l'architecte Jean-François Grand (AC Lyon, 1 S 115 1-6) permettent de faire une description précise de l'édifice au 18e siècle. De plan rectangulaire et deux niveaux d'élévation " avec des loges en balcon à hauteur d’appuy qui en font le pourtour " (MENESTRIER, Claude-François, 1669, p.83 ; visibles sur le plan de 1763) et une loge pour les acteurs sur le côté est de la scène, la salle de théâtre communiquait avec les 2e et 3e étages du collège par un passage sur voûte édifié au-dessus de la rue Pas-Etroit, au niveau du corridor de l'infirmerie. Un souterrain permettait également d’accéder dans la maison (AC Lyon, DD 379) ; il fut détruit lors de l’installation du réseau d’égouts, au 19e siècle (TISSEUR, 1898, p.70). Au rez-de-chaussée, la boutique sur rue était louée à un marchand de bois ainsi que l'atelier donnant sur l'arrière-cour. Sur celle-ci se trouvait la teinturerie de soie du collège ; teinturier et marchand de bois logeaient au 1er étage, des domestiques du collège au 4e (voir plans annotés dans le dossier IA69004592).

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile
Étagessous-sol, 3 étages carrés, étage en surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
Escaliers
Typologiesdeux corps de bâtiment en L
États conservationsremanié

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Lyon. BB 201. Administration communale, Délibération consulaires, 1647

    AC Lyon : BB 201
Documents figurés
  • [Plans du Collège de la Trinité] / [Grand Jean-François] architecte, 4 juillet 1763. 6 plans. 1,230 x 0,925. 1/235 - (20 toises pieds de Roy = 0,275 cm). (AC Lyon, 1 S 115-1 à 115-6). Plan n°1 : Rez-de-chaussée, plan n°2 : Premier étage, plan n°3 : Second étage, plan n°4 : Troisième étage, plan n°5: Quatrième étage, plan n°6 : Cinquième étage

    AC Lyon : 1 S 115-1/6
Bibliographie
  • Le Journal de Lyon. Lyon : H. Storck, 1871 - 1874

    décembre 1872, p.2 BM Lyon
  • GUITTON, Georges. Les jésuites à Lyon sous Louis XIV et Louis XV : activités, luttes, suppression, 1640-1768. Lyon: La Procure, 1954

    p. 63-65
  • MARQUIS, J.-M. Le collège de la Trinité à Lyon : architecture et décoration. Mémoire dactylographié, DES, Université Lyon-II, 1970, 2 vol.

    p. 84-90
  • MENESTRIER, Cl.-F. Éloge historique de la Ville de Lyon et sa grandeur consulaire sous les romains & sous nos rois. Lyon : Benoît Coral, 1669

    t. 1, p. 53
  • PEYRONNET Pierre. Le théâtre d'éducation des jésuites, in Dix-Huitième Siècle, 1976 n°8, p. 107-120

  • TISSEUR, Clair. Coupons d’un atelier lyonnais. Lyon : 1898

    p. 69-70
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Guégan Catherine