Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau de la famille Aeschimann

Dossier IA69007519 inclus dans Cimetière ancien de la Croix-Rousse réalisé en 2016

Fiche

Appellationsde la famille Aeschimann
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonLyon Urgences
AdresseCommune : Lyon 4e
Adresse : 63 rue
Philippe-de-Lassalle
Cadastre : 1999 AC 87
Précisions

Tombeau dessiné en 1894 par l'architecte Gaspard André pour le pasteur Jules Aeschimann et son épouse. Les motifs sont dus aux décorateurs Flachat et Cochet et sont exécutés par le sculpteur Maspoli ; le tombeau est fabriqué par Dubreuil Jeune, domicilié 13 et 14 chemin de Loyasse (actuelle rue du Cardinal-Gerlier). Les travaux sont suivis par Valère Perrier, collaborateur de Gaspard André. Le monument est érigé au cimetière ancien de la Croix-Rousse, case 16 mur K (concession de quinze du 20 octobre 1883). Le tombeau a probablement été détruit.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle , daté par source
Dates1894, daté par source
Auteur(s)Auteur : André Gaspard architecte attribution par source, attribution par travaux historiques
Auteur : Flachat décorateur attribution par source
Auteur : Cochet Claude-Ennemond-Balthazard
Claude-Ennemond-Balthazard Cochet (1760 - 1835

Grand Prix de Rome en 1783, architecte de la Ville de Lyon en 1795, professeur à l'Ecole des beaux-Arts de Lyon (1814-1824)

Voir Maynard, Louis, 1932, vol. 2 p. 41


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
décorateur attribution par source
Auteur : Maspoli sculpteur attribution par source
Auteur : Dubreuil A. attribution par source

La dalle est inclinée et porte un décor sculpté. Selon les sources, le tombeau est en pierre de Soignies premier choix (Belgique). Les lettres semblent gravées tandis que le décor semble être en taille d'épargne.

Murscalcaire
Techniquessculpture
Précision représentations

Sur la croix repose un livre marqué d'un signet à la page "C'est ici mon commandement que vous vous aimiez les uns les autres comme je vous ai aimés". Deux anneaux entrelacés surmontent la croix. Cette dernière est flanquée de deux branches de figuier portant des fruits et traitées sous la forme de rinceaux feuillagés. Chaque rinceau porte une colombe. Ces deux colombes, ailes déployées, se regardent. En haut à gauche est gravée l'épitaphe : "Jules / Aeschimann / pasteur / Le Locle / 18 janvr 1810 / Lyon / 9 nove 1892" tandis qu'on peut lire à droite : "Marie / Aeschimann / née Bergeon / Genève / 27 nove 1808 / Lyon / 10 octe 1883". En bas de la croix, l'épitaphe est complétée par l'inscription suivante : "Souvenir de 60 années / d'un ministère béni / dans l'église réformée de Lyon".

Précision dimensions

Dimensions non prises

Statut de la propriétépropriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Annexes

  • AP Marbriers et Sculpteurs réunis. Registre des courriers entrants de la société Dubreuil Jeune, 1894. Courriers de l'étude de l'architecte André

    Archives privées de l'entreprise Marbriers et Sculpteurs réunis. Registre des courriers entrants de la société Dubreuil Jeune, second semestre 1894. Courriers de l'étude de l'architecte Gaspard André

    - Gd André, architecte, 82 avenue de Saxe Lyon. Bureau de 10 h à midi. Lyon 6 août 1894,

    Monsieur Dubreuil,

    Monsieur André vous prie de passer à son bureau. Il vous montrera un projet de tombeau et l’échantillon de la pierre (pierre de Soignies). Vous verriez le modèle chez Mrs Flachat et Cochet et vous donneriez à Mr André un prix le plus réduit possible, pour l’exécution compris [sic] pose en faisant faire la sculpture par Mr Maspoli.

    Veuillez agréer je vous prie mes salutations empressées.

    P. Mr André V. Perrier

    - Gd André architecte 82 avenue de Saxe Lyon. Bureau de 10 h à midi. Lyon 13 août 94,

    Monsieur Dubreuil,

    Monsieur André accepte votre prix de douze cents francs pour le tombeau de Mr Æschimann, prix comprenant la fourniture de la pierre, la taille, la sculpture, les lettres, goujons, scellements, etc., ainsi que la pose ; le tout entièrement terminé et parfaitement traité d’après le modèle et les plans. Ainsi qu’il a été convenu la sculpture sera faite dans votre atelier par Mr Maspoli. Le tombeau qui doit être posé sur une dalle déjà mise en place sera tout entier en pierre de Soignies [Belgique] de 1er choix, sans mise tendre ni aucun défaut, conforme à l’échantillon. Toutes les surfaces grésées, sans aucune partie bouchardée ou polie. Il est convenu que vous commanderez la pierre immédiatement et pousserez le travail avec toute l’activité possible. Vous prendrez chez Mrs Flachat et Cochet le modèle de la sculpture qui sera remis ensuite au bureau de Mr André après exécution.

    Veuillez agréer je vous prie nos salutations empressées.

    P. Mr André V Perrier

    PS. Vous ne graverez pas votre nom sans avoir demandé à Mr André la place et le tracé de cette inscription.

    - Gd André architecte 82 avenue de Saxe. Lyon le 6 9bre 1894

    Mr André, n’ayant pas encore reçu de réponse précise à sa note du 30 octobre, prie de nouveau Mr Dubreuil de lui faire savoir de suite, à 3 ou 4 jours près, à quelle époque le tombeau de Mr Æschimann pourra être mis en place.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives privées de l'entreprise Marbriers et Sculpteurs réunis, Dubreuil Jeune Marbrier Sculpteur, Registre de courriers entrants, second semestre 1894

    AP
  • Entretien avec Céline Eyraud, responsable du service Concessions, Ville de Lyon, mars 2016

Bibliographie
  • ANDRÉ, Gaspard. L´œuvre de Gaspard André. Introduction par Édouard Aynard. Lyon : A. Storck et Cie, imprimeurs-éditeurs, 1898.

    Tombeaux, p. 169-170 Région Rhône-Alpes, SRI, Lyon
  • BELLE, Véronique. « Les marbreries lyonnaises : enquête sur quelques fonds d’archives », Cimetières et tombeaux. Patrimoine funéraire français, Éditions du Patrimoine, Centre des Monuments nationaux, 2016, p. 188-189

    Région Rhône-Alpes
Périodiques
  • BELLE, Véronique. « Contribution à l’étude des marbreries lyonnaises : les archives des Marbriers et Sculpteurs réunis« , Les carnets de l’Inventaire : études sur le patrimoine – Région Auvergne Rhône-Alpes [en ligne], 12 mai 2016. URL :

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Belle Véronique