Logo ={0} - Retour à l'accueil

Usine de menuiserie (fabrication de stores) Texier puis carrosserie Vinzio puis décolletage sur métaux Pascal puis décolletage sur métaux Giroud puis S.I.B.A. articles de camping puis moules et mécanique Sermolyon actuellement Armanet point pneus

Dossier IA69001267 réalisé en 2009

Fiche

DestinationsArmanet point pneus
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication
Dénominationsusine de menuiserie
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 3e
Lieu-dit : Montchat
Adresse : 13 rue, Louise , rue du
Capitaine
Cadastre : 1999 CR 40

Dès 1910, un premier hangar à l'usage d'atelier est construit 13 rue Louise pour monsieur Sire. En 1915, monsieur Texier, fabricant de stores en bois s'installe. Il est remplacé au début des années 1920 par monsieur Vinzio, carrossier automobile, qui fait construire une fosse d'aisance sur cour en 1921. En 1926, le site change de nouveau d'activité et devient propriété de monsieur Pascal qui y développe sa société de décolletage sur métaux. La construction d'un portail et d'un mur de clôture au 13 rue Louise est alors réalisé en 1927. Dans les années 1940, monsieur Giroud succède à monsieur Pascal, mais l'activité de décolletage sur métaux reste inchangée. En 1961, monsieur Giroud fait construire un entrepôt sur le site. Encore présente en 1970, la société de monsieur Giroud est alors accompagnée de la société S.I.B.A., articles de camping. Le site est ensuite occupé par la société Sermolyon, fabricant de moules et mécanique (actuellement situé a Villeurbanne). Il accueille actuellement Armanet point pneus.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Dates1910, daté par source

La parcelle du 13 rue Louise se compose de trois bâtiments distincts qui sont repartis selon un plan en L autour d'une cour. A l'angle des rues Louise et du Capitaine, une battisse de plan carré rappelle les villas qui accueillaient autrefois les bureaux. Elle se développe sur deux niveaux. Les murs sont en béton et le toit à deux pans a une croupe brisée sur le mur pignon. Il est couvert par des tuiles mécaniques. La façade principale, rue Louise, se compose d'un sous bassement poursuivi par un mur agrémenté de faible refend pour le premier niveau. Quatre baies rectangulaires jumelées s'ouvrent sur la rue. L'appui est en légère saillie. L'entrée principale, à l'extrémité sud, est une simple porte piétonne surmontée d'un dessus de porte plat en léger ressaut et d'une corniche. L'enseigne de Sermolyon (moules et mécanique) est encore visible au dessus des baies. Un bandeau plat marque la séparation avec le niveau supérieur, composée de trois baies rectangulaires sans encadrement, dont les appuis sont en légère saillie. Les dessus de fenêtres sont agrémentés de moulures qui semblent amorcées un encadrement à crossette en partie haute. Un oculus surmonte la baie centrale. La façade latérale rue Louise reprend le même principe architectural, mais le rez-de-chaussée ne comporte ni refend ni ouverture alors que le niveau supérieur ne se compose que de deux baies. A la suite de ce premier édifice, un atelier se développe le long de la rue du Capitaine. Il reprend toutes les caractéristiques d'une architecture industrielle notamment par la présence d'un shed en couverture. Le versant le plus court donne sur la rue du capitaine et il est couvert de tôle nervurée vitrée par endroit. L'autre versant, côté court est couvert par des tuiles mécaniques. Le second entrepôt, plus récent, prend place en fond de cour. Il présente lui aussi un plan régulier. Il est couvert d'un toit plat en tôle nervurée. Enfin le long de la rue Louise le site est fermé d'un mur en béton ouvert dans sa partie nord par un portail métallique, à deux battants, qui marque l'entrée principale.

Mursbéton
Toittuile mécanique, tôle nervurée
Plansplan régulier, plan carré régulier, plan rectangulaire régulier
Étages1 étage carré
Couverturesterrasse
toit à deux pans
shed
croupe brisée
États conservationsremanié
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AM Lyon : 344 WP 042. PCA n° 0423, permis de construire d'un hangar sur cour à l'usage d'atelier, 13 rue Louise et rue du Capitaine pour monsieur Sire, 1910

  • AM Lyon : 344 WP 096. PCA n° 0377, permis de construire d'une fosse d'aisance sur cour, 13 rue Louise pour monsieur Vinzio, 1921

  • AM Lyon : 344 WP 239. PCA n° 0148, permis de construire d'un portail et réparation d'un mur de clôture, 13 rue louise, pour monsieur Pascal, 1927

  • AM Lyon : 364 WP 013. PCA n° 102, permis de construire d'un entrepôt, 13 rue louise, pour monsieur Giroud, 1961

Bibliographie
  • Indicateur Henry. 1915. AM Lyon (accès libre)

    p. 604, 1790, 2435
  • Indicateur Henry. 1924. AM Lyon (accès libre)

    p. 363, 1467
  • Indicateur Henry. 1926. AM Lyon (accès libre)

    p. 369, 1054, 1641
  • Indicateur Henry. 1948. AM Lyon (accès libre)

    p. 402, 919, 1824
  • Indicateur Henry. 1970. AM Lyon (accès libre)

    p. 508, 1124, 1019
  • BAZIN, Goerges. Montchat 3ème, un ancien lieu-dit de la rive gauche du Rhône. Ed. Lyon G. BAZIN, 1956

  • CHAUVY, Gérard. Les quartiers de Lyon au fil des rues.Toulouse, Ed. Privat, 1993

  • DOMENGIE, Henri., ALQUAT, Yves., MOULIN, Marc., ROZE, Bernard. Le chemin de fer de l'est de Lyon.Italie, Ed. du Cabri, 1996

  • HOURS, Henri. (dir)., VANARIO, Maurice. Les rues de Lyon à travers les siècles (XIVe au XXe).Lyon, Ed. Lyonnaises d'art et d'histoire, 1990

  • LAFERRERE, Michel. Lyon ville industrielle, essai d'une géographie urbaine des techniques et des entreprises. Paris, Presses Universitaires de France, 1960

  • LONG, Guetty., CHAUVY Gérard. Montchat, regard sur l'histoire d'un quartier lyonnais, des origines à nos jours. Lyon, Ed. Bellier, 2008

  • MENAIS, Georges-Paul. Géographie industrielle de Lyon. Tome 1. France, Edition Bibliothèque des Guides Bleus - Librairie Hachette, 1958

  • MENAIS, Georges-Paul. Géographie industrielle de Lyon, Tome 2. France, Edition Bibliothèque des Guides Bleus - Librairie Hachette, 1958

  • PELLETIER, Jean. Connaître son arrondissement, Le 3ème de la Guillotière à la Part Dieu, de Montchat à Monplaisir. C.E. Ed Lyonnaises d'art et d'histoire, 2000

  • Préfecture du Rhône. Lyon 3ème arrondissement : opération de déveleppement social urbain 1991-1993. Ville de Lyon, Grand Lyon, préfecture du Rhône, 1993

  • Chambre du commerce et de l'industrie. Lyon 3ème arrondissement : service de l'information économique. Lyon, C.C.I., 2001

  • PAULOZ, David.Les enjeux de la construction d'une ligne de chemin de fer d'intérêt local : la compagnie de l'Est de Lyon 1881-1947. Bulletin du centre Pierre Léon d'histoire économique et sociale., 1996, N°1-2.

  • FURIA, Daniel. Du chemin de fer de l'est au tramways Léa et Leslys. Revue Rive Gauche, société d'étude d'histoire de Lyon Rive Gauche., décembre 2007, N°183.

  • CHOMIENNE, Gilbert. De l'Est de Lyon à Léa. Revue Rive Gauche, société d'étude d'histoire de Lyon Rive Gauche., mars 2008, N°184.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Lanniaux Marion - Halitim-Dubois Nadine