Logo ={0} - Retour à l'accueil

Usine de papeterie Cluzel puis les ateliers du Rhône (adaptation au travail) puis oeuvre hospitalière françasie de l'ordre de Malte actuellement Acoucité : associations partis politiques syndicats et ordres professionnels

Dossier IA69001273 réalisé en 2009

Fiche

DestinationsAcoucité associations partis politiques syndicats et ordres professionnels
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, bureau
Dénominationsusine de papeterie
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 3e
Adresse : 59-59b, 61 avenue
Lacassagne
Cadastre : 1999 DM 71, 72

Au début du XXe siècle, le site sert de lieu de stockage pour monsieur Brun, entrepreneur en bois de construction. Dès 1911, monsieur Cluzel, fait construire une villa sur sa propriété au 59 et 59bis avenue Lacassagne, par monsieur Petit (architecte) et monsieur Mouratille (entrepreneur). En 1913, Monsieur Cluzel, fabricant de papier gommé, fait construire un bâtiment à usage d'entrepôt sur la propriété par monsieur Schaeffer, architecte. Une annexe est construite en 1923 et en 1926 l'usine est surélevée d'un deuxième étage. L'entreprise de monsieur Cluzel est encore en activité à la fin des années 1950 au 59 et 59bis avenue Lacassagne. Les ateliers du Rhône de la ligue pour l'adaptation des diminués physiques au travail s´installent à la place de monsieur Cluzel au début des années 1960. En 1970 les ateliers du Rhône se sont agrandit en annexant le n°61 qui était jusqu'alors une maison d'habitation particulière occupée par les Goutheron (jusqu'en 1920) puis par les Dargaud. Ensuite, l'oeuvre hospitalière française l'ordre de Malte a pris place dans la villa du 59 avenue Lacassagne, aujourd´hui elle est occupée par Acoucité (associations partis politiques syndicats et ordres professionnels). L'usine est vide et la maison du n°61 désaffectée.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1913, daté par source
Auteur(s)Auteur : Schaeffer architecte attribution par source

L´ensemble architectural se compose de différents éléments distincts qui ont tous été reliés les uns aux autres hormis la maison du n°61. Au 59 et 59bis, la villa cohabite avec l'usine de papier gommé. La parcelle est tronquée sur l'arrière par la présence de la voie ferrée de l'est qui longe le site. La villa (qui sert certainement de bureaux administratifs), de plan carré, se situe au sud ouest de la parcelle. Elle s'élève sur deux niveaux et donne directement sur l'avenue Lacassagne. Elle est couverte par un toit à pans brisé en ardoises. La façade sur l'avenue est donc la plus travaillée et montre un décor peint particulier. Le rez-de-chaussée est noir. Deux baies s'ouvrent sur la rue et forment deux travées que l'on retrouve au niveau supérieur. A l'ouest, une haute baie rectangulaire, sans encadrement, est bordée d'une mince filet blanc et surmontée par une corniche sur petites consoles, colorées de blanc également. A l'est, la porte fenêtre rectangulaire est surmontée d'une marquise couverte de tuiles plates. Un bandeau plat, blanc, sépare ce niveau du niveau supérieur en formant aussi appuis pour les deux baies. Le mur est ici peint en rouge brique. A l'ouest, la baie est rectangulaire avec un encadrement simple blanc et à l'est, la baie est cintrée et l'encadrement simple est blanc, lui aussi. Un décor de drapés, de guirlandes de fruits, de médaillons ornés de portraits, de rinceaux et d'écoinçons fleuris se développe sur la partie haute du mur dans les tons de beige, ocres et bleu. La toiture joue aussi un rôle particulier pour le rythme architectural de la villa en lui donnant de la verticalité. Deux fenêtres rectangulaires, en chien assis ont été rajoutées au dessus de la baie rectangulaire et, dans la partie est, le brisis de toiture surmonte la baie cintrée en donnant l'illusion d'un fronton triangulaire. L'usine attenante à la villa est reliée à cette dernière par une passerelle fermée. Ce bâtiment industriel se compose aujourd'hui de quatre niveaux. L´entrepôt est entièrement réalisé en béton et mâchefer. Il occupe toute la partie est du site sur 29, 50 mètres de long par 10, 50 de large. Une partie est couverte par un toit plat et l'autre par un toit à deux pans. La façade principale, sur l'avenue Lacassagne s'organise selon deux travées distinctes. Le premier niveau se compose d'un porche d'entrée rectangulaire (à l'ouest), fermé par un petit portail métallique et de trois baies rectangulaires jumelées, en partie est. Elles sont sans encadrement et l´appui est en légère saillie. La baie centrale est moins large que les deux autres. Les trois niveaux supérieurs s'organisent exactement de la même manière, le portail d'entrée laissant place à deux baies jumelées. L'une large, se compose de petit carreaux de verres et l'autre est simplement vitré. Elles ne comportent pas non plus d'encadrement et les appuis sont en légère saillie. La façade latérale est ouverte à tous les niveaux par de larges baies rectangulaires qui crées des modules répétitifs. La partie nord accueille les escaliers de secours, structure métallique couverte par un toit de tôle. Enfin la façade arrière, le long de la voie de l'est, reprend l'organisation selon trois travées sur les quatre niveaux, éclairés eux aussi par de larges baies rectangulaires.

Mursbéton
Toitardoise, tuile plate
Plansplan carré régulier, plan régulier
Étages4 étages carrés, 2 étages carrés
Couverturesterrasse
toit à longs pans brisés
toit à un pan
toit à deux pans
États conservationsmauvais état
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AM Lyon : 344 WP 050. PCA n°0615, permis de construire d'une villa n°59 chemin des Pins pour monsieur Cluzel par messieurs Pinet (archtecte) et Mouratille (entrepreneur), 1911

  • AM Lyon : 344 WP 061. PCA n°0372, permis de construire d'un bâtiment à l'usage d'entrepôt, 59 chemin des Pins, pour monsieur Cluzel par monsieur Schaeffer (architecte), 1913

  • AM Lyon : 344 WP 139. PCA n°0985 permis de construire d'une annexe à une usine, 59 chemin des Pins, pour monsieur Cluzel par monsieur Siriex (entrepreneur), 1923

  • AM Lyon : 344 WP 202. PCA n°0211 permis de construire, surélévation d'une usine, 59 chemin des Pins, pour monsieur Cluzel par monsieur Schaeffer (architecte), 1926

  • AM Lyon : 371 WP 095. accord préalable, construction d'un préfabriqué pour l'aménagement d'un dortoir démontable pour la ligue pour l'adaptation des diminués physiques au travail, 1964

Bibliographie
  • Indicateur Henry. 1903. AM Lyon (accès libre)

    p. 704, 1169, 1863
  • Indicateur Henry. 1915. AM Lyon (accès libre)

    p. 739, 1277, 1456, 2309
  • Indicateur Henry. 1926. AM Lyon (accès libre)

    p. 350, 806, 828, 1974
  • Indicateur Henry. 1948. AM Lyon (accès libre)

    p. 378, 790, 815, 2112
  • Indicateur Henry. 1964. AM Lyon (accès libre)

    p. 459, 884
  • Indicateur Henry. 1970. AM Lyon (accès libre)

    p. 468
  • BAZIN, Goerges. Montchat 3ème, un ancien lieu-dit de la rive gauche du Rhône. Ed. Lyon G. BAZIN, 1956

  • CHAUVY, Gérard. Les quartiers de Lyon au fil des rues.Toulouse, Ed. Privat, 1993

  • DOMENGIE, Henri., ALQUAT, Yves., MOULIN, Marc., ROZE, Bernard. Le chemin de fer de l'est de Lyon.Italie, Ed. du Cabri, 1996

  • HOURS, Henri. (dir)., VANARIO, Maurice. Les rues de Lyon à travers les siècles (XIVe au XXe).Lyon, Ed. Lyonnaises d'art et d'histoire, 1990

  • LAFERRERE, Michel. Lyon ville industrielle, essai d'une géographie urbaine des techniques et des entreprises. Paris, Presses Universitaires de France, 1960

  • LONG, Guetty., CHAUVY Gérard. Montchat, regard sur l'histoire d'un quartier lyonnais, des origines à nos jours. Lyon, Ed. Bellier, 2008

  • MENAIS, Georges-Paul. Géographie industrielle de Lyon. Tome 1. France, Edition Bibliothèque des Guides Bleus - Librairie Hachette, 1958

  • MENAIS, Georges-Paul. Géographie industrielle de Lyon, Tome 2. France, Edition Bibliothèque des Guides Bleus - Librairie Hachette, 1958

  • PELLETIER, Jean. Connaître son arrondissement, Le 3ème de la Guillotière à la Part Dieu, de Montchat à Monplaisir. C.E. Ed Lyonnaises d'art et d'histoire, 2000

  • Préfecture du Rhône. Lyon 3ème arrondissement : opération de déveleppement social urbain 1991-1993. Ville de Lyon, Grand Lyon, préfecture du Rhône, 1993

  • Chambre du commerce et de l'industrie. Lyon 3ème arrondissement : service de l'information économique. Lyon, C.C.I., 2001

  • PAULOZ, David.Les enjeux de la construction d'une ligne de chemin de fer d'intérêt local : la compagnie de l'Est de Lyon 1881-1947. Bulletin du centre Pierre Léon d'histoire économique et sociale., 1996, N°1-2.

  • FURIA, Daniel. Du chemin de fer de l'est au tramways Léa et Leslys. Revue Rive Gauche, société d'étude d'histoire de Lyon Rive Gauche., décembre 2007, N°183.

  • CHOMIENNE, Gilbert. De l'Est de Lyon à Léa. Revue Rive Gauche, société d'étude d'histoire de Lyon Rive Gauche., mars 2008, N°184.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Lanniaux Marion - Halitim-Dubois Nadine