Logo ={0} - Retour à l'accueil

Usine de taille de matériaux de construction : P. Favre, entrepreneur de travaux funèbres, puis Marbrerie Paul-Favre

Dossier IA69007111 réalisé en 2014

Fiche

Précision dénominationmarbrerie
AppellationsP. Favre, entrepreneur de travaux funèbres, puis Marbrerie Paul-Favre
Parties constituantes non étudiéesjardin, forge
Aire d'étude et cantonLyon Urgences
AdresseCommune : Lyon 4e
Lieu-dit : Rhône
Adresse : 92-94 rue, Philippe-de-Lassalle, rue
Louis-Pize
Cadastre : 2012 AC 47

Pierre Favre (1872-1924) et M. Guillet, tailleurs de pierre, achètent l'entreprise (locaux et terrain) du marbrier François Martin au cours du premier semestre 1914. Cette entreprise date probablement de la seconde moitié du XIXe siècle et est liée à l'ouverture du nouveau cimetière de la Croix-Rousse. Une fois la Première Guerre mondiale déclarée, les deux hommes partent sur le Front. M. Guillet n'en reviendra pas. Pierre Favre rentre en 1918, en mauvaise santé. Il s'occupe de la formation de son fils Paul (1903-1966) qui suit les cours du soir au Petit Collège, obtient la médaille de la Société académique d'Architecture de Lyon (Philibert Delorme architecte) et le deuxième prix dans la catégorie Ornement de la Société d'Enseignement professionnel du Rhône.

L'équipe est composée de tailleurs de pierre, graveurs, et jusqu'à la fin des années 1930, de sculpteurs d'ornements.

L'élévation sur rue et l'intérieur sont modifiés en 1951 sur les plans de l'architecte Jean-Pierre Fonterme. Les piliers de la première sont conservés. Une partie du corps de bâtiment principal a toujours été consacrée au commerce. En 1956, l'atelier de sciage qui se trouvait sur le pignon sud du bâtiment principal est démoli et un parc d'exposition des monuments est installé à sa place. En 1967, l'atelier de pierre de taille est transféré à l'extérieur et des hangars sont construits. Dans les années 1970, l'entreprise acquiert des chariots élévateurs et un palan. Il y avait au fond de la cour une petite ferme avec un cochon, un âne et un cheval qui aidait au transport. Le portail est acheté à un ferrailleur et installé dans les années 1970-1980.

Paulette Favre, fille de Paul et sculpteur, reprend l'entreprise en 1978 jusqu'en 2007.

Les premiers représentants de granit importés (de Chine, puis d'Inde) apparaissent au début des années 1990.

Période(s)Secondaire : 3e quart 20e siècle , daté par source
Principale : 2e moitié 19e siècle , (?)
Dates1951, daté par source
Auteur(s)Auteur : Fonterme Jean-Pierre

L'escalier du bâtiment principal est en pierre de Saint-Cyr (69)

Mursenduit
Toittuile mécanique
Étages1 étage carré
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans pignon couvert
Techniquesfonderie
Précision représentations

Sur la façade antérieure était visible avant 1951 un lambrequin en bois ou en tôle

Annexes

Références documentaires

Documents d'archives
  • Dossier de plans, de dessins et de photographies. Archives privées de la marbrerie Paul-Favre

    AP
Bibliographie
  • BELLE, Véronique. "Les sources de la marbrerie funéraire, l'exemple lyonnais". in Actes du colloque Les Sources du funéraire en France à l'époque contemporaine. Perspectives et enjeux pour l'histoire de la mort. Université d'Avignon et du Pays de Vaucluse HEMOC / Université du Havre CIRTAI, dir. BERTHERAT, Bruno, 10-11 septembre 2013, 2015, p. 65-82.

Périodiques
  • BELLE, Véronique. « Patrimoine funéraire : pour que les regrets ne soient pas

    éternels », Les carnets de l’Inventaire : études sur le patrimoine – Région

    Rhône-Alpes [en ligne], 15 octobre 2012 [consulté le 22 avril 2014]. URL :

  • GARGI, René. "Paulette Favre". Le Mausolée, n° 276, 27e année, août 1959

    p. 1046-1047
  • GRAVILLON, Paul. "Paulette Favre-Ruhlmann". Le Progrès, mai 1962

    p. 6 AP
  • GARGI, René. "P. Favre-Ruhlmann, sculpteur lyonnais". Le Mausolée, n° 322, 31e année, juin 1963

    p. 1026-1030
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Belle Véronique