Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 835 - triés par pertinence
  • Usine de menuiserie dite Loire-Mat
    Usine de menuiserie dite Loire-Mat Lyon 3e - 44 rue Jeanne-d'Arc - en ville - Cadastre : 1999 DI 10
    Titre courant :
    Usine de menuiserie dite Loire-Mat
    Description :
    Le site est composé de deux éléments : une série de double halles toute en pisé de mâchefer
  • Les fermes du canton de Boën et de la commune de Sail-sous-Couzan
    Les fermes du canton de Boën et de la commune de Sail-sous-Couzan Loire
    Description :
    , appartenaient à des riches propriétaires et sont isolées dans de grands domaines. Le pisé est le matériau de
    Murs :
    pisé
    Illustration :
    Bussy-Albieux, Gouttebelin (1987 D2 1225), type A1. Logis, vue arrière, détail des matériaux, pisé Bussy-Albieux, Gouttebelin (1987 D2 1225), type A1. Logis, vue arrière, détail des matériaux, pisé Marcoux, Bruyère (1986 B3 786), type A1. Façade antérieure du logis ancien en pisé et de l'étable Marcoux, Bruyère (1986 B3 786), type A1. Façade antérieure du logis ancien en pisé et de l'étable Sainte-Agathe-la-Bouteresse, le bourg. Mur de clos en pisé en cour d'effondrement Débats-Rivière-d'Orpra, Ligeay, grange (1987 A1 703). Détail du pisé de l'élévation postérieure Bussy-Albieux, Gouttebelin (1987 D2 693). Bâtiment ouest, Façade sud. Détail de mur en pisé à Bussy-Albieux, Gouttebelin (1987 D2 693). Bâtiment est, Façade sud. Détail de mur en pisé à joints Bussy-Albieux, Gouttebelin (1987 D2 693). Bâtiment est, Façade sud. Détail de mur en pisé à joints Marcoux, Reigneux, ferme (1986 ZB 136). Vue d'ensemble de la grange-étable en pisé (19e siècle
    Texte libre :
    satisfaisante. Le relevé des chronogrammes prend un intérêt particulier dans le cas de l’architecture en pisé édifices. En effet la mise en œuvre du pisé a évolué de façon significative entre le 16e siècle et le construire n’était pas disponible. Matériau et mise en œuvre Le pisé est le matériau de construction pouvant ensuite être aménagée en mare pour abreuver les animaux. Le pisé pouvait être employé pour d’humidité (grande ennemie du pisé) liée au site ou à l’usage du bâtiment (étable). L’enduit est souvent du 19e siècle et dans la 1ère moitié du 20e, la mise en œuvre du pisé est parfois modifiée par en pisé, il n’y a pas de corniche et on devine au sommet des murs de pisé une sablière sur laquelle modèles publiés au 18e siècle par le théoricien de la construction en pisé François Cointereaux, et du canton de Saint-Bonnet-le-Château (Loire) peut être repris au compte du canton de Boën : si la
    Localisation :
    Loire
    Référence documentaire :
    SCARATO, Pascal. Inventaire du patrimoine en pisé du département de la Loire. Clermont-Ferrand : Pisé Terre d'Avenir, 1984 SCARATO, Pascal. Inventaire du patrimoine en pisé du département de la Loire DUPLESSY, Joseph. Essai statistique sur le département de la Loire, contenant des renseignements statistique sur le département de la Loire, contenant des renseignements sur sa topographie, sa population pl. dépl. : ill. ; 18 cm. Paris : Res Universis, 1992. Reprints Département de la Loire. 2 vol (XII . Clermont-Ferrand : Pisé Terre d'Avenir, 1984. multigr., 170 p. : ill.
  • Présentation de l'étude du patrimoine du canton de Boën et de la commune de Sail-sous-Couzan
    Présentation de l'étude du patrimoine du canton de Boën et de la commune de Sail-sous-Couzan Loire
    Illustration :
    Jardin potager enclos de pisé. En arrière plan, rangées de vigne (Leigneux, Les Junchuns Jardin potager enclos de pisé. En arrière plan, rangées de vigne (Leigneux, Les Junchuns Jardin potager enclos d'un mur de pisé sur lequel grimpent des pieds de vigne (Leigneux, les Jardin potager enclos d'un mur de pisé. Choux, navets (Leigneux, les Junchuns). IVR82_20034200385XA Jardin potager enclos d'un mur de pisé : boutasse (Leigneux, les Junchuns). IVR82_20034200386X Jardin potager enclos de pisé. En arrière plan, rangées de vigne (Leigneux, Les Junchuns
    Texte libre :
    C’est au nord du Forez, à la limite du Roannais et dans le département de la Loire, que s’est le pisé. Le pisé Systématiquement mis en œuvre dans la plaine, le pisé est encore présent sur les , la pierre cohabite avec le pisé selon les façades ou la destination du bâti. La terre, matériau , plusieurs édifices majeurs sont construits en pisé : le prieuré de Montverdun et la Bastie d’Urfé, pour ne château de Boën était également en pisé ; il était si solide que l’on dut utiliser l’explosif pour faire place au nouveau château du XVIIIe siècle. Les avantages et les performances techniques du pisé, en toiture mais également par un soubassement de pierre. La technique du pisé est la suivante : sur un solin chaînage participent à la liaison des murs entre eux. Les murs de pisé présentent des trous qui servaient à les encadrements (voir dossier Fermes, fig. 360 à 366) ; plus résistant que le pisé, il est tout aussi également employé selon les mêmes principes. La construction en pisé disparaît vers 1950, ce qui entraîne
    Localisation :
    Loire
  • Présentation du canton de Montbrison
    Présentation du canton de Montbrison Loire
    Illustration :
    Mur de pisé (Montbrison, hameau de Curtieux). IVR82_20084200623NUCA Mur en pisé sur soubassement de galets (Chalain-le-Comtal, les Rayons, ferme, IA42003515
    Copyrights :
    © Conseil général de la Loire
    Texte libre :
    le département du Puy-de-Dôme en région Auvergne, et celui de la Loire en Rhône-Alpes, jusqu’au lit de la Loire dont un méandre borde le canton à l’est. L’étagement des paysages Pour le canton de canton en direction de la Loire, creusant de profondes vallées comme celle du Vizézy qui coupe en deux la de pisé caractérisent en effet les communes de Champdieu, Montbrison-Moingt, Écotay, Lézigneux ou bonnes terres étaient les chambons, terrasses alluviales de la Loire, où l’on cultivait le chanvre et le pâturables grâce au drainage et à l’irrigation. Le duc de Persigny, né dans la Loire à Crémeaux, ministre de , caractéristique des 16e et 17e siècles. Le pisé est systématiquement mis en œuvre dans la plaine, dépourvue de jusqu’au 16e siècle, qui a servi à construire la collégiale de Montbrison. La terre à pisé, extraite à pisé, comme celle de L’Hôpital-le-Grand. À la fin du 19e siècle, le mâchefer et le béton peuvent être pisé les plus exposés, ou ceux des habitations, sont fréquemment enduits ; il peut alors être difficile
    Localisation :
    Loire
    Référence documentaire :
    . Département de la Loire. Atlas cantonal voté par le conseil général [...]. 1887. Canton de Montbrison [du Conseil général], président Publié sous l'administration de M. Bargeton, préfet de la Loire ; M . Saint-Etienne : Conseil Général de la Loire, 1971 DEGORCE, J.-N. Les milieux humides dans la Loire. 1995. DEGORCE, Jean-Noël. Les milieux humides dans la Loire. Saint-Etienne : Publications de l´Université de Saint-Etienne, 1995. (Centre d´études du Forez et des paroisses du Lyonnais et du Beaujolais formant le département de la Loire. Mâcon Beaujolais et du Macônnais qui ont formé le département de la Loire ; ill. par le Vicomte Gaston de Jourda de monumental, histoire et description du département de la Loire et de ses confins, ouvrage illustré de 980
  • Les pigeonniers du canton de Montbrison
    Les pigeonniers du canton de Montbrison Loire
    Copyrights :
    © Conseil général de la Loire
    Texte libre :
    Boissieux, à Chalain-d’Uzore). Matériaux et typologie Les pigeonniers recensés sont en pisé, à l’exception de ceux de Roche (situé en commune de montagne, au-dessus de la limite des constructions en pisé), de . Les encadrements de baies sont en granite (plus rarement en brique). Le pisé est soigneusement enduit plupart du temps la forme de trous creusés dans le pisé, appelés boulins, d’une trentaine de centimètres pisé, matériau réputé le plus sain (seulement deux cas dans le canton : Lachaud à Grézieux-le
    Localisation :
    Loire
  • Hospice, actuellement maison de retraite Résidence Pierre de la Bâtie
    Hospice, actuellement maison de retraite Résidence Pierre de la Bâtie Champdieu - le Bourg - rue de l' Hospice rue des Caves - en village - Cadastre : 1809 D1 615, 618, 639 1999 AD 167
    Description :
    de granite (tour d'escalier, bâtiment en fond de cour) et sans doute en pisé enduit, les encadrements
    Annexe :
    en pisé où "chaque formée sera liée avec de la chaux" ; encadrements en pierre de taille, en bois à ), écurie à porcs Art. 1. Rehaussement du mur du jardin, en pisé. Art. 2. Réfection des murs de la terrasse Dulac. Parcelles D 359 à 364, à 200 m à l'ouest du bourg. Le bâtiment, en pisé, est presque tout en FREMINVILLE, Joseph de. Inventaire sommaire des Archives départementales de la Loire antérieures à  : Société anonyme de l'imprimerie Théolier, 1926, p. 1-3. AD Loire, H supp., A. 1 n°44 (cahier). - 30 août 1490 (copies de la 2e moitié du 16e siècle). AD Loire, H supp., A. 3 n°44 (ter). 18 mars 1505 (n. st (extrait daté de 1667). NB : l'acte est daté du 18 mars 1504, en style de Pâques. AD Loire, H supp., A. 5
    Observation :
    L'hospice puis maison de retraite Résidence Pierre de la Bâtie est propriété de Loire Habitat, OPAC de la Loire (Office Public d'Aménagement et de Construction).
    Murs :
    pisé
    Illustration :
    , dit cadastre napoléonienDessin au crayon, plume et lavis d'encres colorées sur papier, 1808. AD Loire , 1973. AD Loire. 1111 VT 37 IVR82_20134200988NUCB
    Copyrights :
    © Conseil général de la Loire
    Historique :
    autoriser sa fondation par une bulle pontificale datée de 1489 (AD Loire, H supp.). La création de l'hôpital
    Référence documentaire :
    argentique. Dossier de recensement MH n°42.73.1288, décembre 1973. (AD Loire, série 1111 VT : 37). p. 1-3 FREMINVILLE, Joseph de. Inventaire sommaire des Archives départementales de la Loire antérieures à FREMINVILLE, Joseph de. Inventaire sommaire des Archives départementales de la Loire antérieures
  • Les fermes du canton de Montbrison
    Les fermes du canton de Montbrison Loire
    Annexe :
    crèmeries parisiennes et à Rungis, ainsi que dans les principaux restaurants de la Loire. Entre la traite et
    Copyrights :
    © Conseil général de la Loire
    Texte libre :
    : le pisé, peu présent, a été daté en fonction des repères établis sur le canton de Boën (voir plus ou moins de soin, et souvent enduit à pierres vues. Le pisé reste bien représenté, surtout en plaine (40,6 % du corpus, dont près des deux-tiers en plaine, ou le pisé est présent dans 97% des du 19e siècle et dans la 1ère moitié du 20e, la mise en œuvre du pisé est parfois modifiée par fréquemment avec des murs en pisé, matériau traditionnellement associé à l’utilisation du bois en encadrement la ferme au milieu du 19e siècle, s’inspirerait de celui de l’aile ouest du château. L’emploi du pisé devant la cour s’est probablement formée dans le trou laissé par l’extraction de la terre à pisé. Le
    Localisation :
    Loire
    Référence documentaire :
    commune de Chalain-d'Uzore, canton de Montbrison, département de la Loire. Progrès de l'agriculture depuis
  • Demeure dite château de la Grille
    Demeure dite château de la Grille Sainte-Foy-Saint-Sulpice - la Grille - isolé - Cadastre : 1827 D 102 à 112 1986 D1 12 à 19
    Description :
    élévation joue sur la polychromie des matériaux : les murs (en pisé ?) sont crépis, la brique rouge est platanes, d'arbres indigènes, et de séquoias. Un colombier en forme de tour ronde en pisé (seul exemple
    Observation :
    Le colombier en forme de tour ronde en pisé, vestige du domaine du 18e siècle, est le seul exemple de ce type du canton. On peut souligner la difficulté de bâtir des murs cintrés en pisé et la
    Murs :
    pisé (?)
    Illustration :
    Ste-FOY-St-SULPICE (Loire) / Château de La Grille. IVR82_20024200245XB Ste-FOY-St-SULPICE (Loire). - Le Château de La Grille. Golzio, imp.-édit., Feurs. IMPR REUNIES DE Environs de Ste-FOY-St-SULPICE / (Loire) / Le Château de La Grille. IVR82_20024200246XB
    Référence documentaire :
    Carte postale. Environs de Ste-FOY-St-SULPICE / (Loire) / Le Château de La Grille. Environs de Ste -FOY-St-SULPICE / (Loire) / Le Château de La Grille. / Carte postale, 1ère moitié 20e siècle Carte postale. Ste-FOY-St-SULPICE (Loire) / Château de La Grille. Ste-FOY-St-SULPICE (Loire Carte postale. Ste-FOY-St-SULPICE (Loire). - Le Château de La Grille. Golzio, imp.-édit., Feurs . IMPR REUNIES DE NANCY. Ste-FOY-St-SULPICE (Loire). - Le Château de La Grille. Golzio, imp.-édit., Feurs
  • Présentation de la commune de Magneux-Haute-Rive
    Présentation de la commune de Magneux-Haute-Rive Magneux-Haute-Rive
    Description :
    comprise entre 334 et 389 m) ; elle est bordée à l´est par la Loire, dont le passage d´un ancien méandre sont en pisé, avec des encadrements d´ouverture en granite (plus rarement en bois), on en brique à
    Annexe :
    (propriétaire : la veuve Marie Gérard). Il se situe alors entre le coude de la Loire et le bois des Mattes. Cet relie les villages établis le long de la Loire (Chambéon au nord, Boisset-lès-Montrond au sud). En 1809 (Matrice cadastrale des propriétés bâties...). Édifice avec sous-sol, un étage et comble. Murs en pisé  : anciennes écuries puis salle de bal puis habitation. Fermé dans les années 1990. Murs en pisé enduit . Edifice avec sous-sol. Murs en pisé, encadrements en granite, enduit à plates-bandes, toit à longs pans en pisé, encadrements en granite et brique, enduit à plates-bandes, toit à longs pans et croupes en tuile creuse ; génoise. Maisons - 1988 C 175, 176. Maison. Murs en pisé, encadrements en granite, brique et étage ; escalier extérieur. Murs en pisé enduit, encadrements en granite, brique et bois, toit à longs (?). Edifices à un étage. Murs en pisé, encadrements en granite, toit à longs pans en tuile creuse et tuile . Maisons de journaliers. Edifices à un étage. Murs en pisé, encadrements en granite, toit à longs pans en
    Illustration :
    Département de la Loire. Tableau d'assemblage de la commune de Magneux-HauterivePlan cadastral, dit cadastre napoléonienDessin au crayon, plume et lavis d'encres colorées sur papier, 1808. AD Loire Loire. 1682VT11_02 IVR82_20134201889NUCA , dit cadastre napoléonienDessin au crayon, plume et lavis d'encres colorées sur papier, 1808. AD Loire longeant la Loire]Plan cadastral, dit cadastre napoléonienDessin au crayon, plume et lavis d'encres colorées sur papier, 1808. AD Loire. 1682VT11_04 IVR82_20134201891NUCA MAGNEUX-HAUTERIVE (Loire). - Vue générale. Edition Garet. IVR82_20054201544NUCB MAGNEUX-HAUTERIVE (Loire). Edit. Garet. IVR82_20054201546NUCB 3995. - Magneux-Haute Rives (Loire) - Le Bourg [verso] R. Larderet, 35, rue Georges Teissier - Saint-Etienne (Loire). IVR82_20054201553NUCB
    Copyrights :
    © Conseil général de la Loire
    Historique :
    Recherches Archéologiques de la Loire en 2004 ; ces ramassages ont également complété le quelques vestiges
    Référence documentaire :
    AD Loire. Série O : 1044. Magneux-Haute-Rive. Liasse 129. Affaires diverses. 1836-1883. 16 octobre AD Loire. Série O : 1044. Magneux-Haute-Rive. Liasse 129. Affaires diverses. 1836-1883. 16 octobre AD Loire. Série O : 1044. Magneux-Haute-Rive. Liasse 129. Affaires diverses. 1836-1883. AD Loire Département de la Loire. Tableau d'assemblage de la commune de Magneux-Hauterive [Plan cadastral de Département de la Loire. Tableau d'assemblage de la commune de Magneux-Hauterive [Plan cadastral de la commune papier. Echelle 1:10 000. 1808 (AD Loire. 1682VT11_01). Suite du cartouche : "Échelle d'un à dix mille l'encre rouge sur papier. Echelle 1:5000. 1809 (AD Loire. 1682VT11_02). Suite du cartouche : "Terminée le  : échelle 1:5000 ; section C : une main moderne a ajouté au crayon : ~ 1:2170. 1809 (AD Loire. 1682VT11_03 Loire] [Plan cadastral de la commune de Magneux-Haute-Rive] / 1 dess. : encre noire, lavis à l'encre rouge, bleue, jaune et verte, sur papier. Echelle 1:5000. [s.d.] 2e moitié 19e siècle ? (AD Loire
  • Les cabanes de vigne, dites loges de vigne, du canton de Boën et de la commune de Sail-sous-Couzan
    Les cabanes de vigne, dites loges de vigne, du canton de Boën et de la commune de Sail-sous-Couzan Loire
    Description :
    Le matériau de construction prédominant est le pisé, parfois enduit. 5 loges en brique ont cependant été repérées. L'ensemble des cuvages est en pisé, avec un soubassement maçonné, parfois enduit. La
    Murs :
    pisé
    Illustration :
    Pralong, Montoisel (1987 A1 259). Loge de type E1b2. Détail d'un angle de maçonnerie en pisé avec
    Localisation :
    Loire
  • Pigeonnier
    Pigeonnier Chalain-d'Uzore - Boissieux - isolé - Cadastre : 1987 B1 117
    Description :
    bâtiment est en pisé enduit, avec encadrements en bois. Le toit est à deux versants de sens opposés, celui
    Murs :
    pisé
    Copyrights :
    © Conseil général de la Loire
    Historique :
    dans la 2e moitié du 20e siècle (AD Loire, série 1111 VT : 31. Dossier établi en 1980). Les parties
    Référence documentaire :
    AD Loire. Série 1111 VT : 31 (Chalain-d'Uzore). Fonds Louis Bernard. Dossier de recensement du AD Loire. Série 1111 VT : 31 (Chalain-d'Uzore). Fonds Louis Bernard. Dossier de recensement du pigeonnier de Boissieu, 1980. Description : édifié vers 1840, en pisé, remise écurie au rez-de-chaussée, "salle
  • Ferme, actuellement CAT (centre d'aide par le travail)
    Ferme, actuellement CAT (centre d'aide par le travail) Bussy-Albieux - le Colombier - isolé - Cadastre : 1826 C1 275 1987 C1 588
    Description :
    Les bâtiments s'organisent autour d'une cour carrée ; ils sont en pisé avec encadrements de baies
    Murs :
    pisé
    Illustration :
    Vue intérieure du logis, cuisine avec four à pain, pisé à joints verticaux. IVR82_20034200345XB
    Historique :
    éponyme. La modénature des piédroits de la hotte du four à pain et le type de pisé utilisé (joints
    Référence documentaire :
    Loire. Collection particulière Vue intérieure du logis, cuisine avec four à pain, pisé à joints verticaux . Vue intérieure du logis, cuisine avec four à pain, pisé à joints verticaux. / Photographie en couleur
  • Les cuvages du canton de Boën et de la commune de Sail-sous-Couzan
    Les cuvages du canton de Boën et de la commune de Sail-sous-Couzan Loire
    Description :
    La majorité des cuvages est en pisé, avec un soubassement maçonné, enduit parfois. La toiture à
    Murs :
    pisé
    Localisation :
    Loire
  • Les colombiers du canton de Boën et de la commune de Sail-sous-Couzan
    Les colombiers du canton de Boën et de la commune de Sail-sous-Couzan Loire
    Description :
    pisé, soigneusement enduit, avec des encadrements de baies en bois (plus rarement en pierre, ou en
    Murs :
    pisé
    Localisation :
    Loire
  • Le faubourg de la Sablière
    Le faubourg de la Sablière Champdieu - la Sablière - en village
    Annexe :
    comble à surcroît. Murs en pisé ( ?) enduit, encadrements en granite et en bois (comble). Toit à longs bordure de place). Édifice à un étage carré, murs en pisé enduit, encadrements refaits en ciment (en , un étage et comble à surcroît. Murs en pisé enduit, encadrements en bois (étage et comble). Toit à de deux travées à un étage, façade sur rue. Murs en pisé, encadrements en brique et bois. Toit à . Murs en pisé, encadrements en granite. Toit à longs pans et croupes, en tuile creuse, avec génoise. 19e (portail). Logis de deux travées à un étage, façade sur cour. Murs en pisé, encadrements en granite. Toit à , transformée en habitation, avec construction d´un mur de séparation dans la cour. Murs en pisé, encadrements dépendances sur l´arrière. Murs en pisé (?) enduit, encadrements en ciment. Toit à longs pans, en tuile plate ´une travée, à un étage. Façade sur rue. Pas de cour ni dépendances. Murs en pisé ( ?) enduit , pigeonnier (nichoirs dans la grange). Murs en pisé, encadrements en granite et bois. Toit en tuile creuse
    Murs :
    pisé
    Illustration :
    CHAMPDIEU (Loire). - La Barrière. IVR82_20054201464NUCB
    Copyrights :
    © Conseil général de la Loire
    Historique :
    rues secondaires (chemins et impasse de la Sablière). Le pont est reconstruit en 1878 (AD Loire
    Référence documentaire :
    AD Loire. Série 2E : 297. Registre des délibérations du conseil municipal, du 9 février 1868 au 28 AD Loire. Série 2E : 297. Registre des délibérations du conseil municipal, du 9 février 1868 au 28 AD Loire. Série O : 912. Champdieu, affaires communales (non classé). Pont de la Sablière. - 25 AD Loire. Série O : 912. Champdieu, affaires communales (non classé). Pont de la Sablière. - 25 septembre CIM[au verso] CHAMPDIEU (Loire). - La Barrière. Coll. R. Lyonnet - Champdieu. PHOT. COMBIER MACON / CIM[au verso] CHAMPDIEU (Loire). - La Barrière. Coll. R. Lyonnet - Champdieu. PHOT. COMBIER MACON
  • Voie ferrée
    Voie ferrée Loire
    Murs :
    pisé (?)
    Illustration :
    ARTHUN (Loire). - Vue de la Gare. Cliché Chave, place Thiers. IVR82_20024200085XB SAIL-sous-COUZAN (Loire) - La Gare. S. CHO... Cie TOULOUSE. Cl. Mesnière. IVR82_20024200136XB BOÊN (Loire). - La Gare P. L. M. / Ligne de Saint-Etienne à Clermont-Ferrand. Cliché Mesnière
    Localisation :
    Loire
    Référence documentaire :
    Carte postale. SAIL-sous-COUZAN (Loire) - La Gare. S. CHO... Cie TOULOUSE. Cl. Mesnière.@ SAIL-sous -COUZAN (Loire) - La Gare. S. CHO... Cie TOULOUSE. Cl. Mesnière. SAIL-sous-COUZAN (Loire) - La Gare. S . CHO... Cie TOULOUSE. Cl. Mesnière.@ SAIL-sous-COUZAN (Loire) - La Gare. S. CHO... Cie TOULOUSE. Cl Carte postale. ARTHUN (Loire). - Vue de la Gare. Cliché Chave, place Thiers. ARTHUN (Loire). - Vue Carte postale. BOÊN (Loire). - La Gare P. L. M. / Ligne de Saint-Etienne à Clermont-Ferrand. Cliché Mesnière. Editions des docks Foréziens. IMPR. REUNIES DE NANCY. BOÊN (Loire). - La Gare P. L. M. / Ligne de
  • Chapelle des pénitents du Confalon
    Chapelle des pénitents du Confalon Montbrison - place des Pénitents - en ville - Cadastre : 1809 E 662 1986 AX 824
    Dossier :
    Décor du mur du fond en 1972, avant travaux. photographie argentique, 1972 AD Loire. 1111 VT 128
    Référence documentaire :
    Loire. Montbrison. Chapelle des Pénitents. La grande salle vue vers l´ouest. Sous le plafond et sur Loire. Montbrison. Chapelle des Pénitents. La grande salle vue vers l´ouest. Sous le plafond et sur le haut des murs en pisé, décoration de plâtre sur lattis ; Décoration de la nef sur la face ouest ; En Louis Bernard, 1972 (AD. Loire, 1111VT 128, fonds Louis Bernard).
  • Présentation de la commune de Chalain-le-Comtal
    Présentation de la commune de Chalain-le-Comtal Chalain-le-Comtal
    Description :
    altitude comprise entre 338 et 383 m seulement ; la commune est riveraine de la Loire, comme Magneux-Haute la commune) avant la domestication du cours de la Loire. Sur la quarantaine de parcelles en nature d , 320, 750...). En 1977, 22 fermes produisaient du lait dans la commune. Les fermes sont en pisé, avec
    Illustration :
    Département de la Loire. Tableau d'assemblage commune de Chalain le Comtal. 1er quart 19e siècle -1812]. AD Loire. 1682VT4_02 IVR82_20144200087NUCA .], 1er quart 19e siècle [1808-1812]. AD Loire. 1682VT IVR82_20144200088NUCA Département de la Loire. Arrondissement Montbrison. Commune de Chalain le Comptal [sic]. Section D 1808. Département de la Loire. Arrondissement Montbrison. Commune de Chalain le Comptal [sic]. 1ère sur papier. Echelle 1:2500. 1808. AD Loire. 16 IVR82_20144200092NUCA Commune de Chalain le Comtal. 2ère division [sic] de la section E dite de la Loire. 1er quart 19e .], 1er quart 19e siècle [1808-1812]. AD Loire. 168 IVR82_20144200091NUCA Département de la Loire. Arrondissement de Montbrison. Commune de Chalain-le-Comtal. [Projet de (Loire). 33-76 A - Vue générale aérienne. Editions aériennes COMBIER IMP. MACON (S.-ET-L.). 1ère moitié
    Copyrights :
    © Conseil général de la Loire
    Texte libre :
    bétail de l´autre. Hangar et porcherie (détruits). Puits. Murs en pisé enduit, encadrements en mâchefer à l´étage. Hangar puis grange-étable en retour d´un côté, porcheries de l´autre. Puits. Murs en pisé restaurée au milieu du 20e siècle). L´abbé Valendru le date du 16e siècle ; construit en pisé, il a des entrepreneur de maçonnerie à Montbrison) : c´est une maison en pisé sur des fondations en cailloux et mortier puits est conclu avec Jullien et Tricaud, entrepreneurs associés de Chazelles-sur-Lyon (Loire), sur un -Baptiste Raymond maçon). Edifices non repérés Les maisons sont généralement en pisé, avec des encadrements (voir plan de la série 5M : 201 aux AD Loire) Les anciennes maisons d´artisans 1985 C1 625. Maison d´un côté, étable de l´autre, grange-remise en face. Murs en pisé, toits à longs pans. 19e siècle (peut-être
    Référence documentaire :
    AD Loire. Série O : 894. Liasse 38, 1837-1883. Ecoles communales. - 5 décembre 1837, extrait des AD Loire. Série O : 894. Liasse 38, 1837-1883. Ecoles communales. - 5 décembre 1837, extrait des Loire au préfet : le projet d´agrandissement de l´école présenté par la commune est rejeté : en effet la AD Loire. Série O : 894. Liasse 38, 1837-1883. Place de la mairie et de l´église. - 20 octobre AD Loire. Série O : 894. Liasse 38, 1837-1883. Place de la mairie et de l´église. - 20 octobre 1868 joint : maison en pisé sur des fondations en cailloux et mortier de chaux ; une chambre au rez-de AD Loire. Série O : 894. Liasse 38, 1837-1883. Four communal. - 17 février 1856, extrait des AD Loire. Série O : 894. Liasse 38, 1837-1883. Four communal. - 17 février 1856, extrait des délibérations AD Loire. Série O : 894. Liasse 38, 1837-1883. Pont bascule. 5 mars 1882, extrait des délibérations AD Loire. Série O : 894. Liasse 38, 1837-1883. Pont bascule. 5 mars 1882, extrait des délibérations
  • Village de Lézigneux
    Village de Lézigneux Lézigneux - en village
    Description :
    -Anthème) qui concentre le trafic vers la Haute-Loire. Le bourg est implanté à une altitude d'environ 530 constructions, mais le pisé est parfois employé (partie supérieure de murs, murs pignon, dépendances).
    Annexe :
    , comble. En pisé enduit, encadrements en pierre de taille, corniche (sur une partie), toit à croupes plancher) sous le logis, accès par escalier extérieur. En moellon de granite et pisé, encadrements en pommes de terre) sous le logis, accès par escalier extérieur. En moellon de granite et pisé, encadrements
    Murs :
    pisé
    Illustration :
    , 1808. AD Loire. 3P-1682VT IVR82_20124200316NUCA LEZIGNEUX (Loire). 1 - Vue générale. COMBIER IMP. MACON (S.-et-L.) 'CIM' -24- PHOTOGRAPHIE CIM / LEZIGNEUX (42 . Loire). AC 173-31 A - Vue générale aérienne. [Vue générale aérienne du bourg CIM / LEZIGNEUX (Loire) - Vue générale. [Vue générale du bourg, depuis le sud-est LEZIGNEUX (Loire). Ecole communale. PHOTO COMBIER MACON (S.-et-L.). PHOTOGRAPHIE VERITABLE
    Copyrights :
    © Conseil général de la Loire
    Référence documentaire :
    AD Loire. Série 2E : 2. N°1. Délibérations du conseil municipal. 6 janvier 1834, 13 9bre 1879, AD Loire. Série 2E : 2. N°1. Délibérations du conseil municipal. 6 janvier 1834, 13 9bre 1879, Lézigneux AD Loire. Série O 1033. Lézigneux. Délibération du conseil municipal du 17 janvier 1901. Claudius AD Loire. Série O 1033. Lézigneux. Délibération du conseil municipal du 17 janvier 1901. Claudius AD Loire. Série O 1033. Lézigneux. Délibération du conseil municipal du 29 mars 1906. Acquisition AD Loire. Série O 1033. Lézigneux. Délibération du conseil municipal du 29 mars 1906. Acquisition d ´une partie de maison pour élargir la rue. Maison incendiée ; en pisé, cave voûtée en sous-sol (à Loire. Série O 1033. Lézigneux). Correspond à la parcelle 1984 E 4. municipal du 29 mars 1906 (AD Loire. Série O 1033. Lézigneux). Correspond à la parcelle 1984 E 18. LEZIGNEUX (Loire). 1 - Vue générale. COMBIER IMP. MACON (S.-et-L.) 'CIM' -24- PHOTOGRAPHIE
  • Ferme
    Ferme Magneux-Haute-Rive - les Vorzes - isolé - Cadastre : 1809 B 188 à 190 1988 B3 125
    Description :
    Loire. La partie habitation occupe la moitié sud du bâtiment ouest, et comprend le logis des fermiers bergerie. Les bâtiments sont en pisé enduit : pisé de terre sur soubassement en maçonnerie de galets pour les parties antérieures à 1902, pisé de terre et ciment (et parfois en pisé de mâchefer) sur
    Annexe :
    Jeune, entrepreneur à Feurs (Loire), 7 novembre 1902. Direction de M. Frangin, architecte à Lyon . Blachon, métreur à Saint-Etienne (Loire). (A. Privées les Vorzes, Magneux-Haute-Rive). Transcritption partielle. Hangar. Béton de gravier, pisé de terre, béton de scories. Piles et maçonneries de brique fondations ; arasement de solives. Béton de gravier, pisé de terre, maçonnerie de briques. Façade est : posé . Déblais, fondations, maçonnerie de cailloux, jambages et maçonnerie brique, pisé de terre, béton de châssis. Tuile creuse. Ecurie des chevaux. Béton de gravier, maçonnerie de cailloux, pisé de terre une croisée et monter les jambages. Bergerie. Déblais, béton de gravier, maçonnerie de cailloux, pisé
    Murs :
    pisé
    Illustration :
    MAGNEUX-HAUTERIVE (Loire). - Ferme des Vorses. Epicerie Tissot, éditeur . IVR82_20054201551NUCB
    Copyrights :
    © Conseil général de la Loire
    Historique :
    Dupeyrat) Jeune, entrepreneur à Feurs (Loire ; A. privées). Le logis ancien est alors déclassé (ses quatre d'un jardin clos de murs de pisé à l'ouest de l'habitation.
    Référence documentaire :
    comtesse de Monteynard par F. Dupayrat Jeune, entrepreneur à Feurs (Loire). Direction de M. Frangin , architecte à Lyon. Blachon, métreur à Saint-Etienne (Loire). Mémoire du 7 novembre 1902 ; acquitté le 4 mai MAGNEUX-HAUTERIVE (Loire). - Ferme des Vorses Epicerie Tissot, éditeur / Epicerie Tissot (éditeur ). MAGNEUX-HAUTERIVE (Loire). - Ferme des Vorses Epicerie Tissot, éditeur / Epicerie Tissot (éditeur). 1 impr
1 2 3 4 42 Suivant