Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
  • Église Saint-André puis abattoir actuellement lotissement concerté
    Église Saint-André puis abattoir actuellement lotissement concerté Montbrison - rue Francisque-Reymond - en ville - Cadastre : 1809 E 344-345 1986 BK 211, 212, 229 à 231, 936
    annexe :
    Montbrison d´après les plans et dessins de Sr Antoine Arnaud Meynis, architecte. Article 1er Sera faite la Montbrison. Série 1D6) ordonne quelques nouveaux ouvrages non compris dans le devis de l´architecte ». (AC Montbrison. Série 1D6) 1614. « Du sabmedy vingt huictiesme jour du mois de juin mil six centz quatorze, audict Montbrison, à Sainct-André (...) sommes allez visiter l'église parrochialle St-André dudict Montbrison. A l'entrée de paroissiale Saint-André. Visite du 18 juin 1662. C´est la paroisse la plus importante de Montbrison, elle logeable. (Bibl. Diana, Montbrison. Transcription réalisée par l'abbé Merle, milieu 20e siècle)
    illustration :
    Armorial de Guillaume Revel, la ville et château de Montbrison, détail de l'église Saint-André Ville de Montbrison. Plan d'aménagement de la rue Francisque-Reymond sur l'emplacement des vieilles boucheries, 1864 (Bibl. Diana). plan de 1864 B Diana Montbrison. C Géo 147-1 IVR82_20064200858NUCA MONTBRISON. - Rue de la Poste - Place des Pénitents. Carte postale. Edition des Dames de France MONTBRISON-Rue Francisque Reymond (Hôtel des Postes). Carte postale. Cliché Royer (datée 1920
    contenu :
    (baptêmes, mariages, ensevelissements). Dès lors Saint-André devient la paroisse principale de Montbrison . La vue de Montbrison par Guillaume Revel, vers 1450, montre l´édifice au coeur de la cité et ornements. La vue de Montbrison en 1732 figure un édifice à chevet plat entouré d´un cimetière « de tous les citoyens de la section de St-André et de Notre-Dame de Montbrison », il est demandé que Montbrison. Ces derniers réalisent l´abattoir, sur l´emplacement du cimetière, et les boutiques de bouchers
    historique :
    maçon Cantat et le menuisier Mollin, de Montbrison. Le projet de déplacer l'abattoir se dessine dès 1834
    localisation :
    Montbrison - rue Francisque-Reymond - en ville - Cadastre : 1809 E 344-345 1986 BK 211, 212, 229
    airesEtudes :
    Montbrison
    referenceDocumentaire :
    Préfet de la Loire (2 avril 1804). « (...) le conseil municipal de Montbrison demandait qu´on autorisât ´estimation du terrain. « Un emplacement situé dans l´intérieur de la ville de Montbrison, appelé l´ancien , maçon et Mollin, menuisier, domiciliés à Montbrison ». AC Montbrison. Série 1D 3 : Délibération du 18 frimaire an II. (8 décembre 1793). « (...) toutes AC Montbrison. Série 1D 3 : Délibération du 18 frimaire an II. (8 décembre 1793). « (...) toutes les AC Montbrison. Série 1D 3 : Délibération du 21 nivôse an III. (10 janvier 1795). Délibération sur AC Montbrison. Série 1D 3 : Délibération du 21 nivôse an III. (10 janvier 1795). Délibération sur l (voir annexe 3) AC Montbrison. Série 1D 6 : Délibération du 18 prairial an X. (7 juin 1802 ). Remblayage des fossés AC Montbrison. Série 1D 6 : Délibération du 18 prairial an X. (7 juin 1802). Remblayage (voir annexe 5) AC Montbrison. Série 1D 6 : Délibération du 21 septembre 1807 Propositions de
1