Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 574 - triés par pertinence
  • Couvent d'hospitaliers, puis préceptorie de Saint-Antoine dite commanderie d'Antonins, puis couvent d'hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem actuellement théâtre de l'Atelier et immeuble
    Couvent d'hospitaliers, puis préceptorie de Saint-Antoine dite commanderie d'Antonins, puis couvent d'hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem actuellement théâtre de l'Atelier et immeuble Lyon 2e - Jacobins - 29-30 quai Saint-Antoine rue du Petit-David 2 rue de la Monnaie 62-64 rue Mercière - en ville - Cadastre : 1831 H 71-75, 77-78 1999 AE 1-2, 4-8
    titreCourant :
    Couvent d'hospitaliers, puis préceptorie de Saint-Antoine dite commanderie d'Antonins, puis couvent d'hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem actuellement théâtre de l'Atelier et immeuble
    genresDestinataire :
    d'hospitaliers de saint Antoine d'hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem
    annexe :
    . ANNO A VIRGINIS PARTU M. DC. LXVIII Traduction en français : En l'honneur des saints Antoine et Agathe , conseiller au gouvernement de Lyon, Pierre Boisse et Antoine Blaufs, consuls de Lyon. L'an du Seigneur 1668
    vocables :
    Saint-Antoine l'Egyptien Saint-Antoine l'Egyptien et Sainte-Agathe
    illustration :
    Elévation quai Saint-Antoine : décor de table sculptée au-dessus de la porte IVR84_20176900445NUCA Elévation quai Saint-Antoine : agrafe d'une arcade marquée d'un tau IVR84_20176900446NUCA Elévation quai Saint-Antoine : premier étage carré, détail d'un garde-corps IVR82_20066902620NUC Elévation quai Saint-Antoine : 1er étage carré, détail d'un garde-corps IVR82_20066902621NUC Elévation quai Saint-Antoine : 1er étage carré, détail d'un garde-corps IVR82_20066902622NUC Corps de bâtiment sis à l'angle du quai Saint-Antoine et de la rue du Petit-David : balconnnet du
    representations :
    -Antoine sont ornées au premier étage de balconnets en fonte à fleurons, feuillage, étoile dont la partie
    historique :
    Les Antonins, moines hospitaliers dépendant de l'ordre de Saint-Antoine en Viennois, s'installent à l'accueil et les soins aux malades ; les Antonins se chargeaient des victimes du feu Saint-Antoine (ou mal loués à des particuliers. Quatre magasins de grandes dimensions sont attestés sur le quai Saint-Antoine ; en juillet, les Antonins peuvent élever de nouveaux bâtiments rue Mercière et quai Saint-Antoine. La puits semble avoir été installé au milieu du XVIIIe siècle. Les hospitaliers de Saint-Antoine étant rattachés à l'ordre de Malte, les hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem occupent les lieux à partir de le Cercle musical (salle de concert) ; un garde-corps du premier étage carré quai Saint-Antoine et la mars 1847 ; elle dispose de plusieurs locaux dont un 30 quai Saint-Antoine jusqu'en 1873. A la fin des
    localisation :
    Lyon 2e - Jacobins - 29-30 quai Saint-Antoine rue du Petit-David 2 rue de la Monnaie 62-64
  • Maison, puis couvent de visitandines Sainte-Marie de l'Antiquaille
    Maison, puis couvent de visitandines Sainte-Marie de l'Antiquaille Lyon 5e - 1 rue de l' Antiquaille - en ville - Cadastre : 1831 O 397, 398, 424 à 432 1999 AL 22, 34 à 38
    annexe :
    relligieuses d´icelluy, de l´aucthorité de méssire Jean-Claude Deville, docteur en théologie, custode en l sœurs Gabrielle Eléonord de Bolignieu, Jeanne Thérèze de la Gérarde, Anne Marie Pilhet et de Marie (...) [Témoins : les prêtres Jean Delmas et Claude Mautrey.] Quittances : 18 juin (640 l.), 20 août (400 l.), 10 en 1700 Suzanne-Marie de Riants-Villeray, élue en 1703, réélue en 1706 Jeanne-Marguerite de Luzy de 1734, réélue en 1737 Jeanne-Elisabeth Bailly, élue en 1740 Françoise-Catherine Bailly, élue en 1743 , réélue en 1758 Marie-Marthe Pralard, élue en 1761, réélue en 1764 Jeanne-Mélanie Humbert, élue en 1767 au nom de son épouse Jeanne Buatier, propriétaire de l'Antiquaille (copie XVIIe siècle). AM Lyon. DD présidial de Lyon, tant en son nom que de damoiselle Jeanne Buatier, dame de l'Anticaille, sa belle-sœur et , au profict et au nom de ladicte damoiselle Jeanne Buatier sa femme, dame de l'Anticaille, à ce Amy, François Roubier et Jean Boeuf pour la construction d´un corps de logis dans leur couvent. AD
    illustration :
    béatification de sainte Jeanne de Chantal, Jean-Antoine Morand, 1768 IVR82_20026900719PA Plan de masse du tènement de l'hospice de l'Antiquaille, par Perenciol, 1811 IVR82_20016901315PA N° 1. Plan du rez-de-chaussée, du côté orient, de l'hospice de l'Antiquaille, par Perenciol, 1811 de l'Antiquaille, par Perenciol, 1811 IVR82_20016901317P Perenciol, 1811 IVR82_20016901318P , par Perenciol, 1811 IVR82_20016901319P l'orient, par Perenciol, 1811 IVR82_20016901320P l'hospice de l'Antiquaille, par Perenciol, 1811 IVR82_20016901321P l'hospice de l'Antiquaille, par Perenciol, 1811 IVR82_20016901322P l'hospice de l'Antiquaille, par Perenciol, 1811 IVR82_20016901323P
    contenu :
    deuxième édition manuscrite est dédiée au peintre et architecte Jean Perréal (FABIA, p, 17-19, 19-186 , époux de Jeanne Buatier, dernière fille de Symphorien, acquiert cette prise au même Sparron pour le prix de dix écus d'or et d'une rente annuelle d'un écu (AM Lyon, DD 362). Jeanne Buatier étant en manuscrit rédigé par la soeur Jeanne-Marie Boton à la fin du XVIIe siècle (épître dédicatoire datée de 1693 Rhône, 3 E 7215, p. 956). Le 1er octobre 1639, Antoine Cohon, évêque de Nîmes, consacre l'église à Notre Saint-Antoine, qui étoit un très excellent architecte et qui fit faire toutes les belles commodités pour maîtres charpentiers Guillaume Amy, François Roubier et Jean Boeuf, et celui de maçonnerie, le 14 mars Rhône, 3 E 7239, p. 222). En 1663, Jean-Baptiste Mathieu, historiographe du roi, dont la mère et la avaient acheté le 28 juillet 1669, de Jeanne Poncet, veuve d'Etienne Angevain, la maison où était le puits
    referenceDocumentaire :
    provisoires pour les fêtes de la béatification de sainte Jeanne de Chantal / [Jean-Antoine Morand]. [1768 pour les fêtes de la béatification de sainte Jeanne de Chantal / [Jean-Antoine Morand]. [1768]. 1 dess Arch. dép. Rhône : 3 E 7286 à 7292. Minutes de Jean Potier, 1710-1718 Arch. dép. Rhône : 3 E 7286 à 7292. Minutes de Jean Potier, 1710-1718 appellé l'Antiquaille (...) / par Jeanne-Marie Boton, 1695, ms, copie (original conservé dans le même architecte soussigné ; à Lyon le 14 octobre 1811 / Perenciol Plan de masse du tènement de l'hospice de l'Antiquaille de la ville de Lyon, Dressé par nous architecte soussigné ; à Lyon le 14 octobre 1811 / Perenciol ; Dressé par nous architecte soussigné ; à Lyon le quatre novembre de l'an 1811 / Perenciol N° 1. Plan du architecte soussigné ; à Lyon le quatre novembre de l'an 1811 / Perenciol. [ca 1 : 125]. 4 novembre 1811. 1 de l'an 1811 / Perenciol N° 2. Plan du rez-de-chaussée, côté midi ; et premier étage côté orient, du
  • Hôpital et asile d'aliénés dits hospice de l'Antiquaille, puis hôpital Saint-Pothin, actuellement hôpital de l'Antiquaille
    Hôpital et asile d'aliénés dits hospice de l'Antiquaille, puis hôpital Saint-Pothin, actuellement hôpital de l'Antiquaille Lyon 5e - 1 rue de l' Antiquaille - en ville - Cadastre : 1831 O 397, 398, 424 à 432 1999 AL 22, 34 à 38
    annexe :
    d'avant 1871, 39,5 x 29,5 cm (Musée HCL) Docteur Jean Gaté. Médecin de l'Antiquaille. Prof. de clinique  : 1790) [Portrait d'Antoine Gailleton] Huile sur toile, par J. Chambe, 2e moitié XIXe siècle, 65 x 55 cm
    illustration :
    Plan de masse du tènement de l'hospice de l'Antiquaille, par Perenciol, 1811 IVR82_20016901315PA N° 1. Plan du rez-de-chaussée, du côté orient, de l'hospice de l'Antiquaille, par Perenciol, 1811 de l'Antiquaille, par Perenciol, 1811 IVR82_20016901317P Perenciol, 1811 IVR82_20016901318P , par Perenciol, 1811 IVR82_20016901319P l'orient, par Perenciol, 1811 IVR82_20016901320P l'hospice de l'Antiquaille, par Perenciol, 1811 IVR82_20016901321P l'hospice de l'Antiquaille, par Perenciol, 1811 IVR82_20016901322P l'hospice de l'Antiquaille, par Perenciol, 1811 IVR82_20016901323P Le marché de la place des Minimes à Lyon, par Jean-François Bellay, 1819 IVR82_20036903002VA
    profession :
    [architecte] Exbrayat Jean-Baptiste-Jules
    referenceDocumentaire :
    architecte soussigné ; à Lyon le 14 octobre 1811 / Perenciol Plan de masse du tènement de l'hospice de l'Antiquaille de la ville de Lyon, Dressé par nous architecte soussigné ; à Lyon le 14 octobre 1811 / Perenciol ; Dressé par nous architecte soussigné ; à Lyon le quatre novembre de l'an 1811 / Perenciol N° 1. Plan du architecte soussigné ; à Lyon le quatre novembre de l'an 1811 / Perenciol. [ca 1 : 125]. 4 novembre 1811. 1 de l'an 1811 / Perenciol N° 2. Plan du rez-de-chaussée, côté midi ; et premier étage côté orient, du le huit novembre de l'an 1811 / Perenciol. [ca 1 : 125]. 8 novembre 1811. 1 dess. (encre, lavis et / Perenciol N° 3. Plan des bâtimens de l'hospice de l'Antiquaille de la ville de Lyon, faisant rez-de / Perenciol. [ca 1 : 125]. 14 novembre 1811. 1 dess. (encre, lavis et aquarelle) ; 63,5 x 132,5 cm (Arch. dép / Perenciol N° 4. Plan des bâtimens de l'hospice de l'Antiquaille de la ville de Lyon, formant premier étage / Perenciol. [ca 1 : 125]. 19 novembre 1811. 1 dess. (encre, lavis et aquarelle) ; 63 x 137 cm (Arch. dép
  • Minoterie dite Moulin à Vapeur puis les Grands Moulins de Perrache puis maison F. Cholas, la Générale Agricole
    Minoterie dite Moulin à Vapeur puis les Grands Moulins de Perrache puis maison F. Cholas, la Générale Agricole Lyon 2e - Confluent - 30, 31 quai Rambaud - en ville - Cadastre : 1984 BC 4
    referenceDocumentaire :
    Pansu. E., Dupuis-Testenoire F., Antoine-Jean Duclaux, peintre, dessinateur et graveur lyonnais , Pansu. E., Dupuis-Testenoire F., Antoine-Jean Duclaux, peintre, dessinateur et graveur lyonnais, 1783
    auteur :
    AuteurDocumentReproduit Antoine-Jean Duclaux
  • Verrière : calvaire, saint Laurent, saint Antoine, saint Etienne (baie 0), verrière figurée, verrière à personnages
    Verrière : calvaire, saint Laurent, saint Antoine, saint Etienne (baie 0), verrière figurée, verrière à personnages Ambierle - Eglise Saint-Martin - en village
    titreCourant :
    Verrière : calvaire, saint Laurent, saint Antoine, saint Etienne (baie 0), verrière figurée
    illustration :
    Baie 0 : Saint Jean IVR82_19814200096ZA Baie 0 : Saint Laurent, Saint Antoine, Saint Etienne IVR82_19824200013PA Baie 0 : Saint Antoine IVR82_19844200129ZA Baie 0 : tête de Saint Antoine IVR82_19814200099ZA Baie 0 : tête de Saint Antoine IVR82_19844200130ZA Baie 0 : tête de Saint Antoine IVR82_19844200111ZA Baie 0 : Saint Antoine, détail IVR82_19844200127ZA Baie 0 : Saint Antoine, détail IVR82_19844200125ZA Baie 0 : Saint Antoine, détail IVR82_19844200126ZA Baie 0 : détail du cochon de Saint Antoine IVR82_19824200028XA
    inscriptions :
    inscription sur phylactère au soubassement ; armoiries identifiées : armes d'Antoine de Balzac
    representations :
    scène biblique Calvaire Vierge saint Jean douleur figure saint Laurent en pied livre palme saint Antoine croix en tau porc saint Etienne la tête de saint Antoine serait peut être le portait d'Antoine de Balzac d'Entragues § scène biblique (Calvaire, Vierge, saint Jean, douleur) ; figure (saint Laurent, en pied, livre, palme, saint Antoine, croix en tau, porc, saint Etienne) ; ornementation (ornement à forme architecturale) ; armoiries
  • Maison, puis couvent de visitandines Sainte-Marie de l'Antiquaille
    Maison, puis couvent de visitandines Sainte-Marie de l'Antiquaille Lyon 5e - 1 rue de l' Antiquaille - en ville - Cadastre : 1831 O 397, 398, 424 à 432 1999 AL 22, 34 à 38
    dossier :
    béatification de sainte Jeanne de Chantal, Jean-Antoine Morand, 1768 Maison, puis couvent de visitandines Sainte
    referenceDocumentaire :
    provisoires pour les fêtes de la béatification de sainte Jeanne de Chantal / [Jean-Antoine Morand]. [1768 pour les fêtes de la béatification de sainte Jeanne de Chantal / [Jean-Antoine Morand]. [1768]. 1 dess
    auteur :
    AuteurIllustration Refflé Jean-Marie
  • Croix monumentale
    Croix monumentale Essertines-en-Châtelneuf - Chazelles - en écart - Cadastre : 1986 E2 160
    description :
    . Inscription sur la croix : F.A . D.C / F.J . V.T / 1874 (initiales de Forestier Antoine et Forestier Jeanne
  • Ville de Lyon
    Ville de Lyon Lyon
    referenceDocumentaire :
    terrains des des Brotteaux... / Jean-Antoine Morand, 1768 (AC Lyon : 0003 S 00115) Projet d'un plan Brotteaux... / Jean-Antoine Morand, 1768. 150 toises [= 2,9 cm]. Grav., lavis (AC Lyon : 0003 S 00115)
    auteur :
    AuteurIllustration Morand Jean-Antoine AuteurIllustration Refflé Jean-Marie
  • Seau à eau bénite (n°1)
    Seau à eau bénite (n°1) Essertines-en-Châtelneuf - le bourg
    illustration :
    Détail du décor : Hérode remettant la tête de Jean Baptiste à Salomé ; sainte Catherine Détail du décor : Piéta et saint Antoine l'abbé. IVR82_20054201264NUCA
    representations :
    saint Jean Baptiste saint Antoine abbé Hérode (à mi-corps) remettant à Salomé la tête de Jean Baptiste sur un plat ; au-dessous, médaillon en -dessous, un médaillon rond avec saint Antoine abbé (à mi-corps, avec un tau sur son vêtement, un bâton en
    referenceDocumentaire :
    p. 88 BRUNET, Marceline. CERONI, Brigitte. LECLERCQ, Jean-Paul. Inventaire des monuments et des richesses BRUNET, Marceline. CERONI, Brigitte. LECLERCQ, Jean-Paul. Inventaire des monuments et des
  • Cimetière
    Cimetière Épersy - Epersy - en village - Cadastre : 1732 419 1907 U4 600 2015 A5 394, 395
    annexe :
    , adossées à l'église. Inscriptions (relevé partiel) : - JEAN CLAUDE DUCRET / ANCIEN CURE DE ZERALDA , curé d'Epersy 1919-1927. Stèle signée DUNOYER / RUMILLY - RD PIERRE ANTOINE BESSON né à Epersy en 1868 1850. RD J. B. BESSON 1825-1915 ancien curé de La Chapelle Combette Plaque : ANTOINE BESSON MISSIONNAIRE DU SACRE COEUR 192661947 Plaque : JEAN BESSON MISSIONNAIRE + 1974
    illustration :
    -Baptiste Besson, plaques d'Antoine et Jean Besson. IVR84_20177301339NUCA Tombes des prêtres et curés natifs de la commune, adossées à l'église : tombe de Joseph et jean
    historique :
    devis estimatif et le cahier des charges. sont établis le 22 mai 1881 par Jean Ducret, maçon, et
    referenceDocumentaire :
    entre le maire et Antoine Laubé et Jean Ducret, entrepreneur à Epersy, pour les travaux de clôture du travaux de la clôture du cimetière, avec Jean Ducret, maçon et Hippolyte Besson, serrurier (400 F). Plan 22 mai 1881 par Hippolyte Besson, serrurier, et Jean Ducret, maçon. Convention du 9 septembre 1881 l’architecte départemental et Jean Ducret, maçon, et Hippolyte Besson, serrurier (voir Documentation).
  • Battoir Baudry (détruit)
    Battoir Baudry (détruit) Fréterive - Plan Cruet Les moulins - - bâti lâche - Cadastre : 2014 B 470 2014 ZN 14
    description :
    (parcelle 1029) mais il s'agit d'une maison appartenant à Jean et Claude Gallice (fils d'Antoine).
  • Minoterie dite Moulin à Vapeur puis les Grands Moulins de Perrache puis maison F. Cholas, la Générale Agricole
    Minoterie dite Moulin à Vapeur puis les Grands Moulins de Perrache puis maison F. Cholas, la Générale Agricole Lyon 2e - Confluent - 30, 31 quai Rambaud - en ville - Cadastre : 1984 BC 4
    dossier :
    / Antoine-Jean Duclaux, 2e quart XIXe siècle Minoterie dite Moulin à Vapeur puis les Grands Moulins de
    referenceDocumentaire :
    de Antoine-Jean Duclaux, crayon avec rehauts de blanc et de plume sur papier bistre, 194 x 342. PANSU , Evelyne, DUPUIS-TESTENOIRE Françoise. Antoine-Jean Duclaux, peintre, dessinateur et graveur lyonnais, 1783
  • Ensemble du mobilier de la chapelle Notre-Dame-de-la-Vallée, dite du maréchal Randon
    Ensemble du mobilier de la chapelle Notre-Dame-de-la-Vallée, dite du maréchal Randon Saint-Ismier - en ville
    illustration :
    Coupole, détail de la lucarne avec le vitrail de saint Jean l'Evangéliste IVR82_20123800152NUCA Pendentif avec portrait de saint Jean l'Evangéliste IVR82_20123800146NUCA Saint Augustin, par Antoine Lusson fils (1866) IVR82_20123800144NUCA
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Lathuile - Lathuile - place de l' église - en village - Cadastre : 2008 B2 377
    description :
    / BERGER FRANCOIS / BOUVARD EDMOND / CLAVEL JEAN / BOCQUET FRANCOIS / COMMUNAL FRANCOIS-ANTOINE / BOUVARD / 1915 / COMMUNAL Gges-FRANCOIS / CHARROT FIRMIN / PANISSET JULIEN / MILLET FERNAND / 1916 / METRAL JEAN
  • Cimetière
    Cimetière Épersy - Epersy - en village - Cadastre : 1732 419 1907 U4 600 2015 A5 394, 395
    dossier :
    -Baptiste Besson, plaques d'Antoine et Jean Besson. Cimetière Tombes des prêtres et curés natifs de la commune, adossées à l'église : tombe de Joseph et jean
  • Cloche
    Cloche Bussy-Albieux - en village
    representations :
    Michel, saint Pierre, saint Paul, saint Antoine, saint Jean-Baptiste (?), Vierge à l'Enfant en buste saint Antoine I.H.S. ; Vierge à l'Enfant ; saint Pierre ; saint Paul ; saint Michel ; saint Antoine § Plaquettes
  • Verrière : calvaire, saint Laurent, saint Antoine, saint Etienne (baie 0), verrière figurée, verrière à personnages
    Verrière : calvaire, saint Laurent, saint Antoine, saint Etienne (baie 0), verrière figurée, verrière à personnages Ambierle - Eglise Saint-Martin - en village
    dossier :
    Baie 0 : Saint Jean Verrière : calvaire, saint Laurent, saint Antoine, saint Etienne (baie 0
  • Ensemble de 24 hauts-reliefs en médaillons : portraits de Lyonnais célèbres
    Ensemble de 24 hauts-reliefs en médaillons : portraits de Lyonnais célèbres Lyon 1er - Saint-Nizier - 3 place d' Albon rue Chavanne - en ville
    representations :
    Claude François Camille d', Ampère André Marie, Coustou, Perrache Antoine Michel, Suchet Louis Gabriel , Tournes Jean de, Charly Louise, dite : Louise Labé, Rondelet Jean-Baptiste, Montucla Jean Etienne, Petit
  • Généralités du secteur des Jacobins
    Généralités du secteur des Jacobins Lyon 2e - en ville
    annexe :
    Le quai Saint-Antoine, [Marcel Colly ?] Archives municipales de Lyon, fonds des Hospices civils de une petite chemise, intitulée Le quai Saint-Antoine Projet d´article pour le bulletin Association des quai Saint-Antoine Ce n´est pas une de ces avenues bordées de grandes façades dignes et mornes, si , notamment dans les maisons de la rue Saint-Jean, nos 7, 9, 11, 24 sont percés de meurtrières et couronnés de perspectif d´imposte (fig. 4), soit des photogravures de balcons, entre autres quai Saint-Antoine, 35, dans
    illustration :
    Le quai des Célestins et le quai Saint-Antoine depuis le quai Romain-Rolland IVR82_20006900053XB Le quai Saint-Antoine depuis la rive droite de la Saône, carte postale [avant 1903 Quai Saint-Antoine. Le marché des primeurs en gros IVR82_20046905418NUC Jonction de la passerelle du Palais de Justice, du quai Saint-Antoine et du quai des Célestins Le quai des Célestins et son quartier depuis la toiture de la cathédrale Saint-Jean Quai des Célestins : la partie nord depuis la toiture de la cathédrale Saint-Jean Quai des Célestins : la partie sud depuis la toiture de la cathédrale Saint-Jean Quai des Célestins : vue partielle depuis la toiture de la cathédrale Saint-Jean avec le mur pignon Quai des Célestins : vue partielle depuis la toiture de la cathédrale Saint-Jean Quai des Célestins : vue partielle depuis la toiture de la cathédrale Saint-Jean
    historique :
    (Clapasson). Jean Antoine Morand (1727 - 1794) installe sa famille à Lyon rue Grenette en 1753. L'architecte Jean-Marie-Anselme Lablatinière (1829-1891) réalise des immeubles rue Grenette.
    referenceDocumentaire :
    ... 2000 ARLAUD, Catherine. LUROL, Jean-Marc. SAVAY-GUERRAZ, Sophie. VEROT-BOURRELY, Agnès. Lyon, les
  • Couvent d'hospitaliers, puis préceptorie de Saint-Antoine dite commanderie d'Antonins, puis couvent d'hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem actuellement théâtre de l'Atelier et immeuble
    Couvent d'hospitaliers, puis préceptorie de Saint-Antoine dite commanderie d'Antonins, puis couvent d'hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem actuellement théâtre de l'Atelier et immeuble Lyon 2e - Jacobins - 29-30 quai Saint-Antoine rue du Petit-David 2 rue de la Monnaie 62-64 rue Mercière - en ville - Cadastre : 1831 H 71-75, 77-78 1999 AE 1-2, 4-8
    dossier :
    préceptorie de Saint-Antoine dite commanderie d'Antonins, puis couvent d'hospitaliers de Saint-Jean de Elévation quai Saint-Antoine : agrafe d'une arcade marquée d'un tau Couvent d'hospitaliers, puis
1 2 3 4 29 Suivant