Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 73 - triés par pertinence
  • Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu Clermont-Ferrand - boulevard Léon-Malfreyt rue de Lagarlaye - en ville
    Titre courant :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de soubassement
    Description :
    Édifice de plan rectangulaire comportant six corps de bâtiment entourant deux cours rectangulaires.
    Annexe :
    par des intempéries en 1806). Dans l’ouvrage L’Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand, histoire d’un tours de latrines). Dans l’ouvrage L’Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand, histoire d’un établissement campagnes de travaux de l’édifice de l’hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand (corps de bâtiment ouest sur la de Clermont (1765-1767), Grand séminaire de Clermont (1766-1774), hôtel-Dieu de Clermont (1767-1773 -1822). Constructions et travaux. Hôtel-Dieu de Clermont (1808-1815), théâtre de Clermont et son château -1843). Mais son œuvre majeure fut l’hôtel-de-ville, tribunal et maison d’arrêt de Clermont-Ferrand architectes de la première campagne de travaux de l’édifice principal de l’hôtel-Dieu (1765-1779). Cette Clermont-Ferrand, il est notamment l’auteur de l’hôpital Saint-Joseph-des-Abandonnés (1746-1762, actuel rédigée par Pascal Piéra pour sa thèse de Doctorat (L’embellissement des villes de Clermont-Ferrand et conventuels des carmes déchaussés de Clermont (1751-1779), hôtel au 38, rue du Port, à Clermont (1762), Refuge
    Cadre de l'étude :
    opération d'urgence hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand
    Murs :
    pierre pierre de taille
    Illustration :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. Emplacements de l'hôtel-Dieu Saint-Barthélemy, de l'hôpital-général , du Refuge et de l'hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand (sur le fond de plan cadastral de 2016 Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. Relevé du rez-de-chaussée des bâtiments de l'hôtel-Dieu Saint Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. Plan des deux voies et des immeubles à créer sur l'emplacement de Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. Le portail de l'hôtel-Dieu Saint-Barthélemy réemployé au château de Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. Plan de la partie sud-ouest de Clermont, 1791 (extrait du "Plan Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. Principales campagnes de construction de l'édifice de l'hôtel-Dieu Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. Représentation schématique des niveaux de l'édifice de l'hôtel-Dieu Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. Coupe nord-sud de l'édifice de l'hôtel-Dieu (avec les galeries Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. L'édifice de l'hôtel-Dieu, plan du rez-de-chaussée sur la seconde
    Auteur :
    [conducteur de travaux] Gonin Roger
    Texte libre :
    . Ce montant n’atteint toutefois pas celui indiqué par un État de situation de l’hôtel-Dieu de Clermont première campagne de travaux de l’hôtel-Dieu, figurent le marché au blé de Clermont (1762-1771) et le pont 1. De l’hôtel-Dieu Saint-Barthélemy au « Grand hôtel-Dieu » 2. La chronologie de la première le cœur historique de l’hôtel-Dieu. Construit vraisemblablement à partir de 1766, il est le plus principale nord, bien mise en valeur par deux artères du centre de Clermont-Ferrand, incarne pour de nombreux habitants le lieu et l’institution. Dans son état actuel, l’hôtel-Dieu comporte six corps de bâtiment réparties sur un siècle furent nécessaires pour le bâtir. De l’hôtel-Dieu Saint-Barthélemy au « Grand hôtel -Dieu » L’hôtel-Dieu Saint-Barthélemy avait été édifié de 1562 à 1568 grâce au legs de l’évêque riverains. En novembre 1764, les administrateurs de l’hôtel-Dieu obtinrent des lettres patentes les « très convenables à un établissement tel que l’hôtel-Dieu, parce que la salubrité de l’air [pourrait
    Historique :
    Édifice construit de 1765 à 1860, remanié de 1952 à 1963 et de 1992 à 2000. Première campagne, 1765 direction de Roger GONIN. Surélévation partielle, 1998-2000, architectes Laurent ESPINASSE et Jean-Marc
    Localisation :
    Clermont-Ferrand - boulevard Léon-Malfreyt rue de Lagarlaye - en ville
    Aires d'études :
    Clermont-Ferrand
  • Hôtel-Dieu dit hôpital du Pont du Rhône puis hôtel-Dieu de Notre-Dame de Pitié du Pont du Rhône, Hôpital général, Grand Hôtel-Dieu
    Hôtel-Dieu dit hôpital du Pont du Rhône puis hôtel-Dieu de Notre-Dame de Pitié du Pont du Rhône, Hôpital général, Grand Hôtel-Dieu Lyon 2e - 1 place de l' Hôpital rue Marcel-Gabriel-Rivière 58-74 quai Jules-Courmont 7-9 rue de la Barre rue Bellecordière - en ville - Cadastre : 1999 AL 5
    Annexe :
    1625, 16 février. Délibération des recteurs de l'hôtel-Dieu au sujet de la construction des galeries 1625, 16 février. Délibération des recteurs de l'hôtel-Dieu au sujet de la construction des Rapport sur la visite à Lyon dehôtel-Dieu en passe d´être complètement désaffecté , Pierre-Louis Laget, mars 2010 Rapport sur la visite à Lyon dehôtel-Dieu en passe d´être complètement désaffecté qui se rencontrent même dans des établissement pourtant relativement modestes tel l´hôtel-Dieu de Montreuil-Bellay. Ainsi, à ma connaissance, seuls l´hôtel-Dieu d´Amiens, celui de Brie-Comte-Robert et très une extension dehôtel-Dieu en entamant la construction de nouvelles salles de malades immédiatement . Par la date du projet de construction, l´hôtel-Dieu de Lyon paraît être le premier en France où fut préexistante. Le plan actuel en T dehôtel-Dieu de Tournus procède ainsi d´une construction de salles de reconstruction dehôtel-Dieu de Lyon en 1622, fut fondé en 1634 à Paris un édifice qui, une fois achevé
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Inventaire de la Ville de Lyon
    Appellations :
    hôpital du Pont du Rhône puis hôtel-Dieu de Notre-Dame de Pitié du Pont du Rhône, Hôpital général , Grand Hôtel-Dieu
    Illustration :
    [Plan terrier des maisons situées au sud deHôtel-Dieu, entre la rue Serpillière, la rue au bas [Plan terrier des maisons situées au sud deHôtel-Dieu, entre la rue Serpillière, la rue au bas [Plan terrier des maisons situées au sud deHôtel-Dieu, entre la rue Serpillière, la rue au bas [Plan terrier des maisons situées au sud deHôtel-Dieu, entre la rue Serpillière, la rue au bas nouveau bâtiment de la grande façade deHôtel-Dieu. 1740. 1 : 145], plan des caves IVR82_20106903104NUCA nouveau bâtiment de la grande façade deHôtel-Dieu. 1740. 1 : 145], plan du rez-de-chaussée nouveau bâtiment de la grande façade deHôtel-Dieu. 1740. 1 : 145], plan du premier étage nouveau bâtiment de la grande façade deHôtel-Dieu. 1740. 1 : 145], élévation antérieure nouveau bâtiment de la grande façade deHôtel-Dieu. 1740. 1 : 145], élévation sur cour Plans dehôtel-Dieu de Lyon, Loyer, sd [entre 1756 et 1761]. papier collé, encre, lavis, 63 x
    Auteur :
    [maître de l'oeuvre] Laure César [maître de l'oeuvre] Picquet Antoine [architecte de l'entreprise] Pascalon Paul
    Copyrights :
    © Ville de Lyon
    Localisation :
    Lyon 2e - 1 place de l' Hôpital rue Marcel-Gabriel-Rivière 58-74 quai Jules-Courmont 7-9 rue de la Barre rue Bellecordière - en ville - Cadastre : 1999 AL 5
    Titre courant :
    Hôtel-Dieu dit hôpital du Pont du Rhône puis hôtel-Dieu de Notre-Dame de Pitié du Pont du Rhône , Hôpital général, Grand Hôtel-Dieu
    Murs :
    pierre de taille
    Dénominations :
    hôtel-Dieu
    Texte libre :
    au nord, dans le quartier Saint-Paul et vendu en 1499 (Ibid.). La fondation de l´actuel Hôtel-Dieu Guillotière et du grand Hôtel-Dieu. Lyon : N. Schevring, 1876. 202 p.). Mais les revenus de l´abbaye ne Childebert et la reine Ultrogothe. Origine du grand pont de la Guillotière et du grand Hôtel-Dieu. Lyon : N de Notre-Dame de Pitié du Pont du Rhône A partir de 1507, l´hôpital prend le nom d´hôtel-Dieu de enfants et les nourrices (CROZE, p. 39). En 1526, le cimetière deHôtel-Dieu est établi près de l ´actuelle rue Grolée (DAGIER, p. 77). La première description connue deHôtel-Dieu date de 1539 (La police ´hôtel-Dieu de Lyon en 1523). Le plan scénographique de Lyon daté de 1550 environ en donne une possessions de la confrérie de la Sainte-Trinité que l´hôtel-Dieu annexera pour s´agrandir. En 1542, on , 1573 et 1578, et recteur dehôtel-Dieu, a largement participé à la construction de la boucherie et à . BB 107). Le 1er janvier 1583, le consulat confie l´administration dehôtel-Dieu à une assemblée de
    Historique :
    hôtel-Dieu est situé sur la rive droite du Rhône dans le centre historique de la ville de Lyon place de l´Hôpital. En 1507, l´hôpital prend le nom d´hôtel-Dieu de Notre-Dame de Pitié du Pont du Rhône. En 1583, le consulat confie l´administration dehôtel-Dieu à une assemblée de 6 notables, le (bâtiments M, O, Q et L) forment le coeur dehôtel-Dieu. Cet ensemble du XVIIe siècle commencé en 1622 est dresser le plan dehôtel-Dieu. Celui-ci dessine, ainsi que ses prédécesseurs du XVIIe siècle, quatre route d´Italie. La rue Serpillière est englobée dans l´hôtel-Dieu et disparaît au cours de cet hôtel-Dieu. Elle est menée de 1887 à 1893 par l´architecte Paul Pascalon et ponctuée d´un patrimoine du XIXe n´est pas encore pris en compte. Or, l´hôtel-Dieu de Lyon est également un témoin de l ´architecture hospitalière de cette époque. Le 22 novembre 2011, l'hôtel-Dieu est classé en totalité, sols des avaient modifié. Conclusion L´hôtel-Dieu est l´un des édifices les plus emblématiques de Lyon tant
    Référence documentaire :
    AC Lyon. D HD 14. Inventaire des parchemins et titres trouvés dans les archives dehôtel-Dieu AC Lyon. D HD 14. Inventaire des parchemins et titres trouvés dans les archives dehôtel-Dieu (1736) AC Lyon. Délibérations des recteurs de l'Hôtel-Dieu. E HD 4 (26 octobre 1578, 24 mai et 3 décembre AC Lyon. Délibérations des recteurs de l'Hôtel-Dieu. E HD 4 (26 octobre 1578, 24 mai et 3 décembre AC Lyon. Registres des mandats de l'hôtel-Dieu. E HD 21 (1606-1608) ; E HD 22 (1609-1610) ; E HD 23 AC Lyon. Registres des mandats de l'hôtel-Dieu. E HD 21 (1606-1608) ; E HD 22 (1609-1610) ; E HD 23 AC Lyon. E HD 1993. Réparations et aménagements des bâtiments deHôtel-Dieu et des maisons qui AC Lyon. E HD 1993. Réparations et aménagements des bâtiments deHôtel-Dieu et des maisons qui lui AC Lyon. 1 NP 266-267. Quai de l'Hôpital et façade de l'hôtel-Dieu. 1ère partie. Boutiques n° 6 à AC Lyon. 1 NP 266-267. Quai de l'Hôpital et façade de l'hôtel-Dieu. 1ère partie. Boutiques n° 6 à 84
  • église paroissiale
    église paroissiale Saint-Floret
    Annexe :
    Pascal, 16 Clermont-Ferrand,… le 29 avril 18 ?8 : reçu de Mr le Curé de Saint-Floret pour 2 garnitures églises pauvres du diocèse, rue Halle de Boulogne 3 à l’angle de la rue Pascal Clermont-Ferrand Clermont -Dame du Prt,1 Clermont-Ferrand Monsieur Thiollier curé de Saint-Floret doit … ; Clermont, le 8 Xbre : ornements et lingerie d’église, imagerie et bijouterie religieuse, 16 rue Pascal, 16 Clermont-Ferrand ,… Clermont : le 11 Mai 1877 : une chasuble drap d’or fin a doublée soie : 330 - [entête] : linge de lingerie d’église, imagerie et bijouterie religieuse, 16 rue Pascal, 16 Clermont-Ferrand,… 22 juillet 78 , imagerie et bijouterie religieuse, 16 rue Pascal, 16 Clermont-Ferrand,… 31 juillet 1878 : 1m50 damas 8,25 lingerie d’église, imagerie et bijouterie religieuse, 16 rue Pascal, 16 Clermont-Ferrand,… Clermont-Fd le bijouterie religieuse, 16 rue Pascal, 16 Clermont-Ferrand,… Clermont-Fd le 26 août 1880 : écharpe drap d’or bijouterie religieuse, 16 rue Pascal, 16 Clermont-Ferrand,… Clermont-Ferrand le 9 9bre 1883 : 1 voile
    Historique :
    La caractéristique de l'église (non étudiée), construite au 19e siècle est d'avoir conservé une série de pièces d'archives concernant des acquisitions d'ornements liturgiques entre 1877 et 1905.
    Référence documentaire :
    -1905 : archives paroissiales de Saint-Floret : pièces d'archives
  • chasuble, étole, bourse de corporal : ornement doré
    chasuble, étole, bourse de corporal : ornement doré La Moutade
    Titre courant :
    chasuble, étole, bourse de corporal : ornement doré
    Description :
    Fond de drap d'or broché à liage repris en sergé 3 lie 1 sens S . Orfrois de lampas à fond d'or broché fond taffetas, à liage en sergé 3 lie 1 sens S. Le cœur des fleurs est de filé riant à lame argent en sergé sens S, sa gloire est de frisé à lame d'accompagnage.
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Vue générale du devant de la chasuble. IVR83_20146300139NUC4A Vue générale du dos de la chasuble. IVR83_20146300140NUC4A Vue de l'étole et de la bourse de corporal. IVR83_20146300147NUC4A
    Dénominations :
    bourse de corporal
    Dimension :
    h 26.0 bourse de corporal la 23.0 bourse de corporal
    Représentations :
    Le fond de la chasuble est un semé de petits bouquets, les orfrois sont ornés de rinceaux de fleurs , bouquets, roses et liserons. Au centre est un cœur, saignant, dans une gloire entouré de têtes d'angelots.
    Historique :
    liturgique n°81 de la cathédrale Notre-Dame de l'Assomption de Clermont-Ferrand. Les orfrois sont identiques à ceux du vêtement liturgique n°2 et ceux de la chasuble du vêtement
  • Verrière : saints patrons (baie 3), verrière à personnages
    Verrière : saints patrons (baie 3), verrière à personnages Saint-André-d'Apchon - Eglise Saint-André - en village
    Structures :
    jour de réseau 6
    Lieu d'exécution :
    Auvergne, 63, Clermont-Ferrand
    Inscriptions & marques :
    transcription de l'inscription : saint Vincent, saint Paul, Thibaud de Clermont Ferrand
    Emplacement dans l'édifice :
    côté nord de la nef (baie 3)
    Historique :
    Verrière réalisée en 1866 par Emile Thibaud et conservant des éléments du 16e siècle (figure de
  • église paroissiale Saint-Jean
    église paroissiale Saint-Jean Ambert
    Référence documentaire :
    / Bruno Phalip. -Clermont-Ferrand : Université de Clermont II, 2001. 16 T. Mémoire d'habilitation à . Sève et al. Clermont-Ferrand : G. de Bussac, 1971. de l'ancien diocèse de Clermont : face aux élites, une approche des "simples" et de leurs oeuvres : pour une étude des techniques de construction et des productions artistiques montagnardes : l'exemple
  • Ensemble des plaques commémoratives
    Ensemble des plaques commémoratives Lyon 2e - 1 place de l' Hôpital rue Marcel-Gabriel-Rivière 58-74 quai Jules-Courmont 7-9 rue de la Barre rue Bellecordière - en ville
    Description :
    De nombreuses plaques commémoratives des XIXe et XXe siècles sont apposées sur les murs extérieurs et intérieurs des corps de bâtiment rappelant les donations et inventions liées à l'hôpital, ainsi que le personnel (administratif, médical ou hospitalier) des Hospices civils (de tous les établissements) mort pour la France au cours des deux Guerres mondiales. Ces dernières ont été déplacées de la cour d'Honneur à la cour de l'Arbre en 1982-1983 lors de la remise en état des façades et des galeries de la cour d'Honneur. Une plaque en mémoire des guerres postérieures à 1945 a alors été réalisée.
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Inventaire de la Ville de Lyon
    Illustration :
    Inauguration de la plaque commémorative des morts de la guerre de 1914-1918. Photogr., 18 juin 1921 Plaque commémorative aux noms des souscripteurs pour l'achat de nouveaux lits en 1787 Plaque commémorative aux morts de 1914-1918 apposée contre la façade sud du bâtiment L Plaque commémorative aux morts de 1939-1945 apposée contre la façade sud du bâtiment L Plaque commémorative aux morts de 1939-1945 apposée contre la façade sud du bâtiment L Plaque commémorative des internes morts pendant la guerre de 39-45, apposée contre le pignon nord
    Copyrights :
    © Ville de Lyon
    Localisation :
    Lyon 2e - 1 place de l' Hôpital rue Marcel-Gabriel-Rivière 58-74 quai Jules-Courmont 7-9 rue de la Barre rue Bellecordière - en ville
    Référence documentaire :
    p. 10 POLINIERE (baron de). Considérations sur la salubrité de l'Hôtel-Dieu et de l'hospice de la Charité POLINIERE (baron de). Considérations sur la salubrité de l'Hôtel-Dieu et de l'hospice de la Charité de Lyon. Lyon : Editions L. Perrin, 1853. 232 p. : ill.
  • Ville
    Ville Boën - en ville - Cadastre : 1826 B1 1986 AL
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Vue de la rue de Clermont depuis la place de l'Hôtel de Ville, de l'est. IVR82_20024202141P Boën - Place de l'Hôtel-de-Ville et Rue de Clermont" au début du XXe siècle, vues de l'est, avec la BOËN - Hotel du Nord / Rue de Clermont" et, au fond, le carrefour des rues Gustave Labrosse et Vue de la place de l'Hôtel de Ville et de la rue de Clermont à droite, du sud. IVR82_20024202134VE Vue de la rue de Clermont et de la rue Philippe Raymond à gauche, du sud-est. IVR82_20024202131P Boën. - Festival de Musique - Rue de Clermont/ Edition des Docks Foréziens - Boën - A. Durand, phot Vue de la place de l'Hôtel de Ville un jour de marché, du nord-est. IVR82_20024202254V 1909, depuis la rue de Clermont, du sud. IVR82_20024200098XB Vue de la rue de Clermont (rue de Roanne à droite), de l'est. IVR82_20024202140P Vue de la rue de Clermont et de la rue Philippe Raymond à gauche, du sud-est. IVR82_20024202132P
    Historique :
    la première école de filles (disparue) et l'hospice de Boën. En 1747, installation de l'Hôtel-Dieu anciennes. On restaura et on agrandit l'Hôtel-Dieu grâce au legs de Joannès Rolle versé en 1865. Toujours traversait la ville par la rue du 8 mai 1945, la place Carnot et la rue de Clermont. Les habitants, surtout . Entre 1817 et 1819 fut envisagée l'ouverture de la rue de Clermont, et réalisée aux frais de l'Etat , sous le mandat du maire Claudius Syveton, on construisit la nouvelle halle et l'hôtel de ville avec le Boën s'est développé le long de la voie romaine de Lyon à Bordeaux via l'Auvergne. La route des vignerons et des artisans ou des commerçants de chanvre et de poterie, vivaient des marchés. Les sires de Couzan, seigneurs de Boën, fondèrent, sans doute au 11e siècle, l'église Saint-Jean-Baptiste sur l'axe de traversée. Vers 1250, le seigneur Guy Ier de Damas accorda une charte de franchise à la . En 1314, Boën siège parmi les 13 villes libres du comté. En 1320, Amédée de Couzan obtient du roi et
    Référence documentaire :
    Carte postale. Boën - Place de l'Hôtel-de-Ville et Rue de Clermont au début du XXe siècle, vues de l'est, avec la halle (détruite) à droite. "Boën - Place de l'Hôtel-de-Ville et Rue de Clermont" au début Carte postale. BOËN - Hotel du Nord / Rue de Clermont et, au fond, le carrefour des rues Gustave Carte postale. Vue de la place de l'Hôtel de Ville vers 1950, du nord-est. Vue de la place de l'Hôtel de Ville vers 1950, du nord-est. / anonyme. Carte postale ancienne, édition Combier, vers 1950 foire, vers 1909, depuis la rue de Clermont, du sud. "BOËN. - Place du Marché, jour de Foire." Vue de la place de la République un jour de foire, vers 1909, depuis la rue de Clermont, du sud. / Durand, A Carte postale. Boën - Rue de Clermont / Edition Jacquemond, Boën. vers 1900, de l'est. "Boën - Rue de Clermont / Edition Jacquemond, Boën." vers 1900, de l'est. / anonyme. Carte postale ancienne, 1919 Carte postale. 5. BOEN. - Rue de Clermont avec la rue Saint-Jean à droite, vers 1903, de l'est. "5
  • église paroissiale Saint-Martin
    église paroissiale Saint-Martin Espinasse
    Référence documentaire :
    . -Clermont-Ferrand : Université de Clermont II, 2001. 16 T. Mémoire d'habilitation à diriger des recherches. diocèse de Clermont : face aux élites, une approche des "simples" et de leurs oeuvres / Bruno Phalip étude des techniques de construction et des productions artistiques montagnardes : l'exemple de l'ancien
  • église paroissiale Saint-Martin
    église paroissiale Saint-Martin Saint-Martin-des-Olmes
    Référence documentaire :
    / Bruno Phalip. -Clermont-Ferrand : Université de Clermont II, 2001. 16 T. Mémoire d'habilitation à de l'ancien diocèse de Clermont : face aux élites, une approche des "simples" et de leurs oeuvres : pour une étude des techniques de construction et des productions artistiques montagnardes : l'exemple
  • église paroissiale Notre-Dame
    église paroissiale Notre-Dame Leynhac
    Référence documentaire :
    / Bruno Phalip. -Clermont-Ferrand : Université de Clermont II, 2001. 16 T. Mémoire d'habilitation à : l'exemple de l'ancien diocèse de Clermont : face aux élites, une approche des "simples" et de leurs oeuvres friche : pour une étude des techniques de construction et des productions artistiques montagnardes
  • église paroissiale Saint-Etienne
    église paroissiale Saint-Etienne Beauregard-l'Évêque
    Illustration :
    Détail de la façade occidentale. IVR83_20146300506NUC4A Vue de détail au nord-ouest IVR83_20146300504NUC4A
    Historique :
    Édifice non étudié. Édifice de la fin de l'époque moderne très remanié lors des travaux de reconstruction de 1859.
    Référence documentaire :
    Phalip. -Clermont-Ferrand : Université de Clermont II, 2001. 16 T. Mémoire d'habilitation à diriger des l'ancien diocèse de Clermont : face aux élites, une approche des "simples" et de leurs oeuvres / Bruno une étude des techniques de construction et des productions artistiques montagnardes : l'exemple de
  • église paroissiale Notre-Dame
    église paroissiale Notre-Dame Lamontgie - Mailhat
    Illustration :
    Vue générale du chevet et de la façade méridionale. IVR83_20146300367NUC4A
    Référence documentaire :
    / Bruno Phalip. -Clermont-Ferrand : Université de Clermont II, 2001. 16 T. Mémoire d'habilitation à de l'ancien diocèse de Clermont : face aux élites, une approche des "simples" et de leurs oeuvres : pour une étude des techniques de construction et des productions artistiques montagnardes : l'exemple
  • église paroissiale Saint-Ménélée
    église paroissiale Saint-Ménélée La Crouzille
    Référence documentaire :
    / Bruno Phalip. -Clermont-Ferrand : Université de Clermont II, 2001. 16 T. Mémoire d'habilitation à de l'ancien diocèse de Clermont : face aux élites, une approche des "simples" et de leurs oeuvres : pour une étude des techniques de construction et des productions artistiques montagnardes : l'exemple
  • église paroissiale Saint-Antoine-de-Padoue
    église paroissiale Saint-Antoine-de-Padoue Valjouze
    Titre courant :
    église paroissiale Saint-Antoine-de-Padoue
    Précision dénomination :
    Saint-Antoine-de-Padoue
    Référence documentaire :
    Phalip. -Clermont-Ferrand : Université de Clermont II, 2001. 16 T. Mémoire d'habilitation à diriger des l'ancien diocèse de Clermont : face aux élites, une approche des "simples" et de leurs oeuvres / Bruno une étude des techniques de construction et des productions artistiques montagnardes : l'exemple de
  • église paroissiale Saint-Martin
    église paroissiale Saint-Martin Aubière
    Référence documentaire :
    / Bruno Phalip. -Clermont-Ferrand : Université de Clermont II, 2001. 16 T. Mémoire d'habilitation à de l'ancien diocèse de Clermont : face aux élites, une approche des "simples" et de leurs oeuvres : pour une étude des techniques de construction et des productions artistiques montagnardes : l'exemple
  • église paroissiale Saint-Laurent
    église paroissiale Saint-Laurent Saint-Laure
    Référence documentaire :
    Phalip. -Clermont-Ferrand : Université de Clermont II, 2001. 16 T. Mémoire d'habilitation à diriger des l'ancien diocèse de Clermont : face aux élites, une approche des "simples" et de leurs oeuvres / Bruno une étude des techniques de construction et des productions artistiques montagnardes : l'exemple de
  • église paroissiale Saint-Hippolyte
    église paroissiale Saint-Hippolyte Églisolles
    Illustration :
    Vue générale de la façade occidentale IVR83_20156300219NUC4A
    Référence documentaire :
    / Bruno Phalip. -Clermont-Ferrand : Université de Clermont II, 2001. 16 T. Mémoire d'habilitation à : l'exemple de l'ancien diocèse de Clermont : face aux élites, une approche des "simples" et de leurs oeuvres friche : pour une étude des techniques de construction et des productions artistiques montagnardes
  • église paroissiale Saint-Médard
    église paroissiale Saint-Médard Apchat
    Illustration :
    Vue de détail côté sud. IVR83_20146300220NUC4A
    Référence documentaire :
    Phalip. -Clermont-Ferrand : Université de Clermont II, 2001. 16 T. Mémoire d'habilitation à diriger des l'ancien diocèse de Clermont : face aux élites, une approche des "simples" et de leurs oeuvres / Bruno une étude des techniques de construction et des productions artistiques montagnardes : l'exemple de
  • église paroissiale Saint-Martin
    église paroissiale Saint-Martin Ménétrol
    Référence documentaire :
    / Bruno Phalip. -Clermont-Ferrand : Université de Clermont II, 2001. 16 T. Mémoire d'habilitation à : l'exemple de l'ancien diocèse de Clermont : face aux élites, une approche des "simples" et de leurs oeuvres friche : pour une étude des techniques de construction et des productions artistiques montagnardes
1 2 3 4 Suivant