Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
  • Bac à traille de Puits Gaillot, ou bac à traille des Recteurs de l'Hôtel-Dieu (disparu)
    Bac à traille de Puits Gaillot, ou bac à traille des Recteurs de l'Hôtel-Dieu (disparu) Lyon 1er - 69 Lyon 1er arrondissement Port Saint-Clair 69 Lyon 6e arrondissement - rue du Puits-Gaillot ancienne Grande allée des, ancien Cours Morand, actuel Cours Franklin Roosevelt Brotteaux - en ville
    Titre courant :
    Bac à traille de Puits Gaillot, ou bac à traille des Recteurs de l'Hôtel-Dieu (disparu)
    Description :
    arrondissement en rive gauche. Des trois bacs à trailles dits "des Recteurs" ou "deHôtel-Dieu", il est celui Le bac à traille du Puits Gaillot reliait le 1er arrondissement de Lyon en rive droite, au 6e qui est situé le plus en amont du fleuve, au débouché de la rue du Puits-Gaillot en rive droite à proximité, légèrement en amont, de l´emplacement de l'ancien pont Saint-Clair (appelé plus tard
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Points de franchissement du Rhône
    Observation :
    D'après la thèse de Cogoluènhe. Sur la carte générale de l'historien, ce bac se situe en amont du pont de la Guillotière.
    Appellations :
    bac de Puits Gaillot, ou bac des Recteurs de l'Hôtel-Dieu
    Illustration :
    Plan de situation (sur fond de SCAN25(R) (C) IGN-2008 (C) Région Rhône-Alpes Licence n°2008-CISE27 [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, livre 3 Extr. du : Plan de situation des trailles des Recteurs, Lyon, 1743-1766, de Cogoluènhe
    Auteur :
    [maître d'oeuvre] Recteurs de l'Hôtel-Dieu [architecte] Ferrand André
    Historique :
    Collège), l´un des bacs dits "des Recteurs" ou "deHôtel-Dieu" car ils étaient la propriété des Recteurs deHôtel-Dieu et leurs revenus étaient attribués aux "pauvres" de cet hôpital. En 1763, en raison Recteurs deHôtel-Dieu mettent en place un troisième bac à traille pour piétons. Ses plans sont dressés à Le bac à traille de Puits Gaillot est, avec ceux des Cordeliers et des Terreaux (ou du Grand de la saturation des bacs des Cordeliers et des Terreaux qui ne suffisent plus à transporter les nombreux passagers souhaitant gagner les brotteaux de la rive gauche, particulièrement le dimanche, les leur demande par André Ferrand, le 17 mai 1763. Ce bac est installé en amont des deux autres, au bout de la rue du Puits-Gaillot, en rive droite, ce qui permet un accès plus direct à la Grande allée des patentes qui lui donnent le monopole des traversées du Rhône de la porte de Saint-Clair au pont de la vue de l´édification d´un pont. Les religieux s´opposent vivement au projet : au Puits Gaillot, les
    Référence documentaire :
    [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. Histoire des bacs pour traverser le Rhône. Recherches historiques et sociologiques. Thèse de doctorat, Institut de Recherche et d'Enseignement Philosophiques, Département Sociologie. Lyon : Facultés catholiques de Lyon , 1980, livre 3, Annexe D-11) Notes : dressé à partir d'un plan de 1760 ; figure les trois trailles des [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. Histoire des bacs pour traverser le Rhône. Recherches historiques et sociologiques. Thèse de doctorat, Institut de Recherche et d'Enseignement Philosophiques, Département Sociologie. Lyon : Facultés catholiques de Lyon , 1980, livre 3, Annexe D-11) Notes : dressé à partir d'un plan de 1760 ; figure les trois trailles des
  • Premier bac à traille des Cordeliers, ou bac à traille du Grand Collège, ou bac à traille des Recteurs de l'Hôtel-Dieu (disparu)
    Premier bac à traille des Cordeliers, ou bac à traille du Grand Collège, ou bac à traille des Recteurs de l'Hôtel-Dieu (disparu) Lyon 2e - 69 Lyon 2e arrondissement Port des Jésuites 69 Lyon 6e arrondissement les Brotteaux - au débouché de la rue Neuve - en ville
    Titre courant :
    Recteurs de l'Hôtel-Dieu (disparu)
    Description :
    Le bac à traille des Cordeliers joignait le 2e arrondissement de Lyon en rive droite (site du port installé au bout de la rue Neuve, devant le Grand Collège, au port des Jésuites qu´il reliait aux brotteaux de la Guillotière en rive gauche. Il n´était séparé que de 60 m de sa traille "jumelle" des Terreaux , située en amont. D´après les plans de Cogoluènhe, l´emplacement de ce bac correspond à celui de la
    Annexe :
    Les trailles "de l'Hôtel-Dieu" de Lyon, 1740 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. Histoire des bacs pour ... Et les Sieurs Recteurs du grand Hôtel-Dieu au nom des pauvres de leur hôpital... lors qu´ils furent chargés d´une partie de la construction du nouveau quay vis à vis l´Hôtel-Dieu, le Consulat de ce temps là , pour le bon plaisir du roy, que les dits Sieurs Recteurs du Grand Hôtel-Dieu de cette ville établissent Les trailles "de l'Hôtel-Dieu" de Lyon, 1743 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. Histoire des bacs pour , en l´hôtel commun de la ville de Lion y étant : les Prévôt des marchands et Échevins de la ville de traverser le Rhône. Recherches historiques et sociologiques. Thèse de doctorat, Institut de Recherche et d'Enseignement Philosophiques, Département Sociologie. Lyon : Facultés catholiques de Lyon, 1980, livre 3 ´abondance de toutes sortes de denrées à ses citoyens, au meilleur marché que faire se peut, auroit considéré artisans, l´inconvénient de la cherté des voitures, étoit d´établir des bacs ou trailles sur le fleuve du
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Points de franchissement du Rhône
    Observation :
    pont de la Guillotière. 1ère traille des Recteurs de l'Hôtel-Dieu. D'après la thèse de Cogoluènhe. Sur la carte générale de l'historien, ce bac se situe en amont du
    Appellations :
    bac des Cordeliers, ou bac du Grand Collège, ou bac des Recteurs de l'Hôtel-Dieu
    Illustration :
    Plan de situation (sur fond de SCAN25(R) (C) IGN-2008 (C) Région Rhône-Alpes Licence n°2008-CISE27 [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, livre 3 Extr. du : Plan de situation des trailles des Recteurs, Lyon, 1743-1766, de Cogoluènhe
    Auteur :
    [maître d'oeuvre] Recteurs de l'Hôtel-Dieu
    Historique :
    Gaillot, l´un des trois bacs dits "des Recteurs" ou "deHôtel-Dieu" car ils étaient la propriété des Recteurs deHôtel-Dieu et leurs revenus étaient attribués aux "pauvres" de cet hôpital. En 1743, des concédé, dans le but de relier le nouveau Port aux bois (ou Port des Jésuites) situé sur la rive droite , aux Brotteaux de la rive gauche. Il s´agit de soulager le fort trafic du pont de la Guillotière, seul ouvrage sur le Rhône, établi en aval. Dès 1745, en raison de la forte affluence à laquelle la traille monopole des traversées du Rhône de la porte de Saint-Clair au pont de la Guillotière. Il est ainsi autorisé à racheter les trailles aux Recteurs et à les exploiter temporairement, en vue de l´édification d Recteurs acceptent de vendre à la Compagnie Morand tout leur matériel dont les trois trailles, les bateaux
    Localisation :
    débouché de la rue Neuve - en ville
    Référence documentaire :
    [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. Histoire des bacs pour traverser le Rhône. Recherches historiques et sociologiques. Thèse de doctorat, Institut de Recherche et d'Enseignement Philosophiques, Département Sociologie. Lyon : Facultés catholiques de Lyon , 1980, livre 3, Annexe D-11) Notes : dressé à partir d'un plan de 1760 ; figure les trois trailles des [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. Histoire des bacs pour traverser le Rhône. Recherches historiques et sociologiques. Thèse de doctorat, Institut de Recherche et d'Enseignement Philosophiques, Département Sociologie. Lyon : Facultés catholiques de Lyon , 1980, livre 3, Annexe D-11) Notes : dressé à partir d'un plan de 1760 ; figure les trois trailles des
  • Bac à traille du Bât d´argent, puis bac à traille des Terreaux ou bac à traille du Grand Collège, ou bac à traille des Recteurs de l'Hôtel-Dieu (disparu)
    Bac à traille du Bât d´argent, puis bac à traille des Terreaux ou bac à traille du Grand Collège, ou bac à traille des Recteurs de l'Hôtel-Dieu (disparu) Lyon 2e - 69 Lyon 2e arrondissement Port des Jésuites 69 Lyon 6e arrondissement les Brotteaux - rue du Bât d'Argent - en ville
    Titre courant :
    , ou bac à traille des Recteurs de l'Hôtel-Dieu (disparu)
    Description :
    Le bac à traille des Terreaux joignait le 2e arrondissement de Lyon en rive droite, au 6e arrondissement en rive gauche. En rive droite, il était installé au bout de la rue du Bât d´Argent, devant le Grand Collège, au port des Jésuites qu´il reliait aux brotteaux de la Guillotière en rive gauche. Il n ´était séparé que de 60 m de sa traille "jumelle" des Cordeliers, située en aval.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Points de franchissement du Rhône
    Observation :
    D'après la thèse de Cogoluènhe. Sur la carte générale de l'historien, ce bac se situe en amont du pont de la Guillotière.
    Appellations :
    bac du Bât d´argent, puis bac des Terreaux, ou bac du Grand Collège, ou bac des Recteurs de l'Hôtel -Dieu
    Illustration :
    Plan de situation (sur fond de SCAN25(R) (C) IGN-2008 (C) Région Rhône-Alpes Licence n°2008-CISE27 [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, livre 3 Extr. du : Plan de situation des trailles des Recteurs, Lyon, 1743-1766, de Cogoluènhe
    Auteur :
    [maître d'oeuvre] Recteurs de l'Hôtel-Dieu
    Historique :
    Gaillot, l´un des bacs dits "des Recteurs" ou "deHôtel-Dieu" car ils étaient la propriété des Recteurs deHôtel-Dieu et leurs revenus étaient attribués aux "pauvres" de cet hôpital. En 1745, le bac des Cordeliers, créé deux ans plus tôt sur l´ordre des Recteurs deHôtel-Dieu pour relier le nouveau Port aux ´un pont. Les religieux s´opposent vivement au projet : aux Terreaux, les employés deHôtel-Dieu bois (ou Port des Jésuites) aux brotteaux de la rive gauche, ne peut plus répondre au trafic monopole des traversées du Rhône de la porte de Saint-Clair au pont de la Guillotière. Il est ainsi autorisé à racheter les trailles aux Recteurs et à les exploiter temporairement, en vue de l´édification d prendre possession de l´installation. Finalement, en 1773, les Recteurs acceptent de vendre à la Compagnie
    Référence documentaire :
    [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. Histoire des bacs pour traverser le Rhône. Recherches historiques et sociologiques. Thèse de doctorat, Institut de Recherche et d'Enseignement Philosophiques, Département Sociologie. Lyon : Facultés catholiques de Lyon , 1980, livre 3, Annexe D-11) Notes : dressé à partir d'un plan de 1760 ; figure les trois trailles des [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. Histoire des bacs pour traverser le Rhône. Recherches historiques et sociologiques. Thèse de doctorat, Institut de Recherche et d'Enseignement Philosophiques, Département Sociologie. Lyon : Facultés catholiques de Lyon , 1980, livre 3, Annexe D-11) Notes : dressé à partir d'un plan de 1760 ; figure les trois trailles des
  • Ensemble des ponts et bacs du Rhône, dits de la Guillotière
    Ensemble des ponts et bacs du Rhône, dits de la Guillotière Lyon 7e - la Guillotière - en ville - Cadastre : 1999
    Titre courant :
    Ensemble des ponts et bacs du Rhône, dits de la Guillotière
    Description :
    Du fait de la largeur mouvante du lit du Rhône avant la régularisation de son cours, jusqu´au 19e s
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Inventaire de la Ville de Lyon
    Appellations :
    du Rhône, dits de la Guillotière
    Copyrights :
    © Ville de Lyon
    Texte libre :
    Hôtel-Dieu. Lyon : N. Schevring, 1876. 202 p. P. 179) et de 1378 (ibid., p. 53-55) janvier 1407 (AC Lyon et du grand Hôtel-Dieu. Lyon : N. Schevring, 1876. 202 p. p. 43 ; STEYERT, A. Nouvelle histoire de Lyon.... 1897, t. 2, p. 354 ; CROZE, A. Histoire du Grand Hôtel-Dieu de Lyon, des origines à 1900. Lyon roi Childebert et la reine Ultrogothe. Origine du grand pont de la Guillotière et du grand Hôtel-Dieu , dont l´existence au sud dehôtel-Dieu est attestée au Moyen-Age (rue englobée dans le terrain de l ´hôtel-Dieu construit également par les frères du Pont à partir de 1193 s´établit facilement, il n tête du nouveau pont du Rhône » (CROZE, A. Histoire du Grand Hôtel-Dieu de Lyon, des origines à 1900 , la rue Confort et par la rue Bourgchanin longe l´hôtel-Dieu à l´ouest. La rive gauche est une zone ´hôtel-Dieu en 1739). Cette rue aboutissait directement au Rhône, sur un petit port, et on serait Le Rhône Le franchissement du Rhône à la hauteur de la Guillotière est vraisemblablement très
    Historique :
    Le tracé de la voie romaine venant d'Italie suppose une traversée du Rhône en face de la place Gailleton, soit par un pont de bateaux, soit par un bac. Par ailleurs, il est certain que jusqu'au XIXe siècle, il y avait de grandes périodes dans l'année où la traversée pouvait se faire pratiquement à pied . L'emplacement de ce pont, qui s'écroule à la fin du 12e siècle, reste encore sujet à interrogation : en face de superstructures (tours de défense, chapelles, machines de pont-levis), diminution du nombre des arches , élargissement. En 1953, le pont, ébranlé par le dynamitage de 1944, est reconstruit et inauguré en 1958. Aux 19e et 20e siècles, les nécessaires améliorations du pont ont conduit les architectes à élaborer de
    Référence documentaire :
    p. 19-20 Après les jours tragiques de septembre 1944, la reconstruction des ponts de Lyon. Lyon  : Après les jours tragiques de septembre 1944, la reconstruction des ponts de Lyon. Lyon : Association des anciens élèves de l'École centrale de Lyon, 1945. 104 p. : ill., plans, cartes ; 31 cm. BASSE, Marcel. Nos pont dans l'Histoire. Dans La reconstruction des ponts de Lyon, 1944, p. 19-21 BASSE, Marcel. Nos pont dans l'Histoire. Dans La reconstruction des ponts de Lyon, 1944, p. 19-21 charte 246 CHARPIN-FEUGEROLLES, Cte de. Grand cartulaire de l´abbaye d´Ainay. Lyon : 1885. 2 vol . CHARPIN-FEUGEROLLES, Cte de. Grand cartulaire de l´abbaye d´Ainay. Lyon : 1885. 2 vol. p. 174-182 PELLETIER, Jean. Les ponts de Lyon. L'eau et les Lyonnais. Le Coteau : Horvath, s. d . 207 p. : PELLETIER, Jean. Les ponts de Lyon. L'eau et les Lyonnais. Le Coteau : Horvath, s. d. 207 p PELLETIER, Jean. Ponts et quais de Lyon. Lyon : Editions lyonnaises d'Art et d'Histoire, 2002. 128
1