Logo ={0} - Retour à l'accueil

Acrotère : larve

Dossier IM69000952 réalisé en 2002

Fiche

Voir

Dénominationsacrotère
Aire d'étude et cantonLyon Urgences
AdresseCommune : Lyon 6e
Adresse : 145 rue de, Créqui , 58-60 rue, Vauban , rue Louis-Blanc
Emplacement dans l'édificecour de récréation de l'école Ozanam
angle sud-ouest

Le premier monument des victimes du Siège de Lyon en 1793 dit monument des Brotteaux est élevé en 1795 ; il est décrit par Delandine qui mentionne la présence de larves aux quatre coins du monument dessiné par l'architecte Cochet et dont les ornements et statues sont dus à Chinard. Ce cénotaphe est renversé en 1796. Dès la première Restauration, les lyonnais décident d'élever un second monument à caractère religieux. Les plans de Cochet, conçus en 1814, sont choisis et exécutés à partir de 1817. Sans être achevé, le monument est inauguré en 1819. Le corps de "Louis François Perrin comte de Précy, général des Lyonnais en 1793, décédé le 25 août 1820 à Marcigny-sur-Loire où il fut inhumé, ici religieusement déposé le 29 septembre 1821" y est donc transporté. Or, le revers de la larve porte la date de 1821 et une gravure ainsi qu'une photographie prouvent la présence de ce symbole funéraire sur ce second monument. Cet élément sculpté porte également une inscription presque illisible (PRO?ST?). Pourrait-il s'agir de la signature du sculpteur Pierre-Marie Prost (1776-1855), élève de Chinard, ami de l'architecte Chenavard, et auteur de nombreux monuments sépulcraux, notamment dans le cimetière de Loyasse ? La chapelle expiatoire, desservie par les pères Capucins et qui constitue le second monument, est détruite en 1906 afin de réunir les deux tronçons de la rue de Créqui et les rues Louis-Blanc et Fénelon après que la société du monument des Brotteaux a enlevé les matériaux qu'elle désirait conserver. La démolition n'est réalisée qu'après l'achèvement du troisième édifice construit au sud-est du second de 1898 à 1906 sur les plans de Paul Pascalon (qui est aussi l'auteur de la chapelle de l'école Ozanam), architecte des Hospices civils de Lyon. En outre, l'école Ozanam est installée depuis 1881 dans le couvent des pères capucins. Ces différents indices laissent donc penser que cette larve est un vestige du second monument des Brotteaux.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle
Dates1821
Lieu de provenanceÉdifice ou site : Rhône-Alpes, 69, Lyon, monument des Brotteaux
Auteur(s)Auteur : Prost Pierre-Marie sculpteur (?)
Catégoriessculpture
Matériauxcalcaire, taillé
Précision dimensions

h = 91,5 ; la = 90 ; pr = 90

Iconographiestête
Précision représentations

symbole funéraire : larve § tête

Inscriptions & marquesdate
signature, partiellement illisible (?)
Précision inscriptions

date : 1821 ; signature ? : PRO?ST?

États conservationsélément
Statut de la propriétépropriété d'une association
Intérêt de l'œuvreÀ signaler

Annexes

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. DRAC Rhône-Alpes, Conservation régionale des Monuments historiques. Dossier Monument des Brotteaux, Lyon

    CRMH Rhône-Alpes
  • A.D. Rhône. 4 T 32. Monument des Brotteaux, 1814-1839

    AD Rhône : 4 T 32
  • A HCL. Domaine. Monument des Brotteaux, 1814-1906

    A Hospices civils Lyon
Documents figurés
  • Plan topographique de la ville de Lyon et de ses environs / Eugène Rembielinski, ingénieur géographe et graveur, et L. Dignoscyo, ingénieur géographe, 1847 (AC Lyon : 2 S 574)

    AC Lyon : 2S574
  • Plan topographique de la ville de Lyon et de ses environs / Laurent Dignoscyo et Claude Dignoscyo, dressé en 1861 et publié en 1863 (AC Lyon : 5 Ph 35279)

    AC Lyon : 5Ph35279
  • Dossier de photographies, Exposition catholique, 1936 (Collection particulière)

    AP
Bibliographie
  • FEYDEAU DE SAINT-CHRISTOPHE, André, BOISSIEU, Maurice de. Le monument religieux des Brotteaux. T. 1 : Historique de la Commission. Liste des victimes du siège de Lyon. Lyon : Editions lyonnaises d'art et d'histoire, 1989, 52 p. + 64 p. : ill. ; 24 cm

    p. 18, 28
  • GARDES, Gilbert. Lyon, l'art et la ville. Paris : CNRS, 1988, 2 vol. 188-253 p. : ill., plans, cartes ; 27 cm

    t. 2, p. 199-200
  • HOURS, Henri, LAVIGNE-LOUIS Maryannick, VALETTE D'OSIA, Marie-Madeleine. Lyon. Le cimetière de Loyasse. Lyon : Conseil général du Rhône, Préinventaire des Monuments et Richesses artistiques, 1996. 526 p., ill., 24 cm

    p. 87, 90, 238, 240-241, 398-399, 401, 422-424, 515 Région Rhône-Alpes
  • KLEINCLAUSZ, Arthur. Histoire de Lyon. Lyon : librairie Pierre Masson, 1952. [Réimpr. Marseille, 1978. Marseille : Laffitte Reprints, 1978, 22 cm.]

    p. 43
  • MARTIN, Jean-Baptiste. Histoire des églises et chapelles de Lyon. Lyon : H. Lardanchet, 1908-1909. 2 vol., XXVI-372 p.-[5] f. de pl. : ill., 499 p.-[5] f. de pl. : ill. ; 33 cm

    p. 252-259
  • MOTTIN, Bruno. Les monuments funéraires d'Antoine-Marie Chenavard (1787-1883). Lyon : 1981. Mémoire de maîtrise d'histoire de l'art : Institut d'Histoire de l'Art, Lyon 2 : 1981.

    p. 149 Région Auvergne-Rhône-Alpes, SRI, site de Lyon : HA1 MOT
Périodiques
  • Le Monument expiatoire des Brotteaux, une grande page de l'histoire de Lyon. Le siège de Lyon en 1793, canonades et boucheries, l'architecte Cochet et le premier monument expiatoire, l'esprit lyonnais pendant le siège, l'oeuvre de Chinard. La Dépêche de Lyon, 15 octobre [1906 ?] (Arch. mun. Lyon : 3 Cp 132)

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Belle Véronique