Logo ={0} - Retour à l'accueil

Bains de Bromine ou de Bromines, généralement source de Bromine, antérieurement source de Bromos, Bromoides ou Bromaneri

Dossier IA74001015 inclus dans Paysage du bassin-versant du Fier réalisé en 2010

Fiche

Parties constituantes non étudiéesmaison, remise
Dénominationsétablissement de bains
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Annecy
Hydrographiesla), Fier Inférieur Source de Bromine
AdresseCommune : Sillingy
Lieu-dit : Bains-de-Bromines
Adresse : 80 impasse des
Bains
Cadastre : AE 2 , 32, 30

[Étude en cours]

Remploi
Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1854, daté par source

[Étude en cours]

Dominant les plaines, la montagne de la Mandallaz s´apparente à un petit massif pré-alpin de huit kilomètres de long sur trois à quatre kilomètres de large. Son altitude varie entre 500 et 929 mètres au nord-ouest du bassin annécien. Ce massif fait partie du chaînon jurassien du Salève qui connaît une séparation notable au niveau du pont de la Caille car séparé par le torrent alpin des Usses. De nombreuses sources courent le long des parois rocheuses de la Balme. Deux sources d´eau sulfureuse connaissent une renommée régionale. Au nord du massif, les bains de la Caille dans la commune de Cruseilles bordent les rives des Usses et au sud de la montagne les bains de Bromines surgissent au dessous d´un miroir de faille. Ces eaux sortent au flanc sud-est de la montagne de la Balme, au lieu dit des Bains de Bromines, d´une faille verticale entre des conglomérats rocheux. Selon la légende, les résurgences de la Caille et de Bromines seraient alimentées par le même réservoir naturel. D´une emprise de 1,21 hectare, la propriété arborée occupe un vallon qui fait le lien entre l´ancienne vallée agricole et les flancs de la montagne du Mandallaz. Anciennement desservi par un chemin vicinal rural, le domaine profite d´infrastructures routières qui se sont densifiées avec l´apparition des zones d´habitat pavillonnaire et du petit collectif qui enserrent la zone arborée. Ainsi l´impasse des Bains conduit directement à la route d´Epagny, qui constitue l´épine dorsale est-ouest du secteur. Protégée par une enceinte en pierre de taille qui fait aussi office de mur de soutènement, le domaine des anciens bains se déploie sur plusieurs terrasses. Contiguë à l´impasse des bains, le bâtiment principal de plan en L comporte un toit à long pans avec noues. D´une longueur de 23 mètres cet édifice dispose d´un sous-sol, d´un rez-de chaussée, d´un étage et d´un étage sous comble. La façade antérieure ouvre sur un escalier qui conduit directement au premier étage grâce à une coursive avec garde corps métallique. Seulement cinq travées agrémentent cette partie du bâtiment. Les quatre portes donnaient probablement sur les anciennes chambres et la salle des bains où étaient entreposées les baignoires (information à vérifier). Les ouvertures sont beaucoup plus éparses du côté façade postérieure. Réalisé entièrement en pierres de taille et galets, cet édifice laisse place à un parc important comportant plusieurs abris de jardin. La façade postérieure sud-ouest ouvre directement sur une terrasse qui comporte en son centre la fontaine d´où jaillit les eaux sulfureuses de la source. Une seconde résurgence située en face de la façade latérale nord-ouest laisse aussi échapper les eaux minérales dans une seconde canalisation. Le captage se fait 56 mètres en amont de la fontaine dans une citerne aménagée spécialement à cet effet. La propriété comporte un parc à l´anglaise composé de petits bosquets et autant de jardins d´agréments. Plusieurs baignoires jalonnent le parcours du visiteur témoignant encore de l´activité passée. Le bâtiment des bains comporte en 2010 des logements. Il est à noter que la commune de Sillingy dispose à l´extrémité sud-ouest de la propriété d´un second réservoir captant les eaux pures d´une autre source pour l´alimentation en eau potable des habitations environnantes.

Murspierre
Toittuile creuse mécanique
Plansplan carré régulier
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvrements
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à plusieurs pans
Énergiesénergie hydraulique
Jardinsbois de jardin
État de conservationremanié

D'une emprise de 1.21 ha, la propriété arborée descend en pente douce jusque dans la plaine lotie par un lotissement de collectifs et d'habitat pavillonnaire. L'ensemble du domaine se trouve en zone naturelle à préserver: ND. Alors que l'ancienne maison des bains se trouvent en zone UC qui constitue une zone d'habitat individel à faible densité. Ce site témoigne de l'histoire du thermalisme et du tourisme de l'agglomération d'Annecy.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Haute-Savoie : 5 M 125, Bromines, source située à Sillingy: demande d'autorisation d'exploitation, subvention. 1875-1879.

  • AD Haute-Savoie : 5 M 113, Etablissements thermaux: rapports et nominations des médecins inspecteurs (1861-1870); tarifs, recettes et dépenses (1863-1884) états nominatifs des baigneurs, articles de presse (1930-1931). 1861-1931.

  • AD Haute-Savoie : 5 M 114, Etats annuels des sources (1930-1938); analyses bi-annuelles (1888-1938); sources non exploitées et sources aux analyses supsectes (1935-1938): enquêtes, rapports, correspondance. 1888-1938.

  • AN : F/12/6815, Projet de société anonyme des eaux thermales de Bromines-sous-Mandallaz(Haute-Savoie). 1864.

Documents figurés
  • AD Haute-Savoie. 3P3/8347. Tableau d'assemblage du cadastre de Sillingy, 1865. Plan. Archives départementales de la Haute-Savoie. 1865

    AD Haute-Savoie : 3P3/8347
  • AD Haute-Savoie. 3P3/ 8552. Extrait de la Section C : Bromines, Feuille n°3 du cadastre de Sillingy, 30 janvier 1866. Plan. 1866

    AD Haute-Savoie : 3P3/ 8359
  • Cadastre 2013, Conseil départemental de la Haute-Savoie/ Direction des Affaires Culturelles/ SIG/ BDORTHO® - BDCARTO® - © IGN - copie et reproduction interdites. Plan

    CAH Haute-Savoie
Bibliographie
  • BARBIER V., La Savoie thermale et minérale, monographie des eaux minérales des deux départements de la Savoie et de la Huate-Savoie. Chambéry : Imprimerie Savoisienne, Pierre Carron, 1878. 154 p.

    p.111- 113.
  • France. Académie de Mécedine, JACQUOT E., Les Eaux Minérales de la France, Etudes chimiques et géologiques.Paris : Librairie Polytechnique, Baudry et Cie, 1894. 602 p.

  • France. Service de la carte géologique de la France, Bulletin des services de la carte géologique de la France et des topographies souterraines, volume 3.Paris : librairie Polytechnique, Baudy et Cie, 1892, p. 205

  • France. Académie de Mécedine, JACQUOT E., Les Eaux Minérales de la France, Etudes chimiques et géologiques. Paris : Librairie Polytechnique, Baudry et Cie, 1894. 602 p.

  • HERMANN Marie-Thérèse, Architecture et vie traditionnelle en Savoie. Montmélian : La Fontaine de Siloé, 2002. 303 p.

    p. 218.
  • MORTILLET Gabriel, Guide de l´étranger en Savoie : Orné de vues et d´une carte. Chambéry : Chez Perrin, 1855. 483 p.

    p. 435.
  • Département de la Haute-Savoie. Académie des sciences, belles lettres et arts de Savoie, Mémoires, Compte rendu, séance du 29 juin 1865. Chambéry : Imprimerie de F. Puthod, 1868, t. IX. 406 p.

  • France. Service de la carte géologique de la France et des topographies souterraines,Service de la carte géologique de la France et des topographies souterraines volume 3. Paris : Librairie polytechnique, Baudry et Cie, 1892, p.205

  • VARASCHIN Denis, Aux sources de l´histoire de l´annexion de la Savoie. Bruxelles : P.I.E. Peter Lang S.A., 2009, 269 p.

  • DUCIS Claude-Antoine, Mémoires sur les voies romaines de la Savoie. Annecy : Thesis, 1861. 148 p.

  • France. Société géologique de France, Bulletin de la Société géologique de France. Séance du 28 avril 1862, origine des sources sulfureuses de la Savoie, par M. Gabriel de Mortillet. Paris : Imprimerie de L. Martinet, 1862, 1184 p.

    p.803.
  • BONJEAN Joseph, La Savoie agricole, industrielle et manufacturière. Chambéry : Imprimerie A. Pouchet et Cie, 1863. 184 p.

    p.37.
  • GRANCHAMP Georges, Le tourisme au lac d´Annecy suivi d´une étude statistique : Annecy 1890-1967. Annecy : Société des Amis du Vieil Annecy, 1968. 165 p.

    p.67
  • Département de la Haute-Savoie. Académie Florimontane,La revue savoisienne : 1913. Annecy : Académié Florimontane, 1913 ; 324 p.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Mahfoudi Samir