Logo ={0} - Retour à l'accueil

Communs et ferme du château de Beaurevert

Dossier IA42003171 inclus dans Demeure, dite château de Beaurevert réalisé en 2007

Fiche

Parties constituantes non étudiéesécurie, sellerie, logement, remise, vivier, garage, puits, abreuvoir
Dénominationscommuns, ferme
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Mornand-en-Forez
Lieu-dit : Beaurevert
Cadastre : 1809 C 82, 83 ; 1987 C1 295, 129

En 1809, le château est entouré de trois cours bordées de dépendances : à l´est (cour délimitée par deux petits bâtiments à plan en L), au sud-ouest (cour bordée par deux bâtiments ruraux) et au nord-ouest (maison et bâtiment rural du granger. Cette répartition est modifiée une première fois dans le courant du 19e siècle : le plan de 1901 montre que la ferme du granger a disparu pour permettre le développement du parc ; elle a été transférée du côté sud où au contraire les bâtiments ruraux ont été modifiés et considérablement étoffés : l´un des édifices du plan de 1809 subsiste peut-être et est devenu la nouvelle habitation du granger, située au milieu d´une nouvelle cour de plan trapézoïdal, avec au centre un puits et un abreuvoir, bordée de bâtiments sur trois côtés : la grange, étable et porcherie au sud ; des remises et fenil à l´ouest ; le bâtiment du château d´eau (avec dépôt et remises) à l´est ; une clôture et l´arrière des bâtiments de la cour des communs au nord (l´habitation était perpendiculaire au milieu de ce côté). Les bâtiments de la cour orientale ont également été agrandis (vers l'ouest). Antoine Arbel (maître de forge à Rive-de-Gier, propriétaire entre 1896 et 1923) s´est employé à aménager et moderniser ces bâtiments, qu´il dote de l´eau courante grâce à un château d´eau édifié à l´entrée de la cour de la ferme, et de l´électricité (fournie pat la scierie du Moulin Neuf). Les notices de description du château (A. privées Beaurevert) énumèrent leurs différentes parties constituantes : "Les dépendances du château comprennent écuries, remises, garage et fosse, fruitier, serre chaude, poulailler, clapier, chenils, porcheries, ruches, château d´eau, maison du garde, et de nombreux logements pour le personnel". "Des agrandissements et installations neuves ont été faites dans les 15 dernières années : porcheries, granges, fenils, dépôts de pommes de terre, pompes mécaniques". 24 ha sont cultivés en réserve par du personnel du propriétaire. Il y a un vaste potager, un verger de 3000 arbres, 400 m de vigne en treille. En 1926, à la fin d'un bail de location (A. Privées Beaurevert : le domaine de la Basse-Cour est cédé à M. Garet, pour 9 ans pour 1916-1925) et en lien avec le projet d´agrandissement du château par son nouveau propriétaire, Louis Chatin (directeur d´une teinturerie à Izieux, propriétaire, avec ses héritiers, entre 1923 et 1996), la ferme est de nouveau modifiée : la partie nord-ouest de la cour est supprimée (destruction de l´habitation et des remises et fenil), libérant les abords du château et rendant possible la construction du pavillon sud ; les matériaux des démolitions doivent être réutilisés pour l'agrandissement de la ferme de la Tuilière (voir IA42003174). Les bâtiments nord et est sont profondément remaniés et rhabillés avec du faux pan de bois. Les bâtiments de la cour des communs sont également en plan (un projet de 1927, modifié jusqu´en 1934, y prévoit l´aménagement d´un lavoir et de bains pour les domestiques ; plans du Service d'architecture) et en élévation (projet de Claudius Girin pour le porche de la salle d´armes, en 1934). Les toits des bâtiments bordant la cour de communs ont été refaits à la fin du 20e siècle ou au début du 21e. Le faux pan de bois de la cour de la ferme est tombé par endroit. Les dépendances comprenaient des viviers à poissons : la pièce d'eau 1809 C 91 en était peut-être un (elle a disparu).

Période(s)Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Dates1926, daté par source
Auteur(s)Auteur : Girin Claudius architecte attribution par source
Auteur : Service d'architecture architecte attribution par source
Personnalité : Chatin Louis propriétaire

Les communs bordant l´avant-cour, à l´est, forment deux bâtiments de plan en équerre, dotés d'un étage carré, séparés par le portail en fer forgé. Le bâtiment nord comprenait, au rez-de-chaussée : une salle d´armes (avec une porte vers le château), une sellerie, puis dans le retour du L, un lavoir, des bains et une remise ; à l´étage, un étendoir et des chambres. En retour au nord est édifié un garage pour cinq voitures. Le bâtiment sud comprenait l´habitation du régisseur (puis du gardien) à l´ouest, ouvrant sur la cour de la ferme, et jouxtant le chenil, et une remise à l´est. Ces bâtiments sont en pisé enduit, avec des encadrements en brique (de formes et implantations variées, héritées des remaniements des édifices). Les toits sont à longs pans, en tuile creuse, avec génoise sur les pignons bordant le portail, et avec corniche en brique (décor d´arcatures) sur les parties résultant de l´agrandissement vers l´ouest. La porte de la salle d´armes et précédée d´un petit auvent sur consoles cintrées en bois. Le garage est couvert d´un toit à longs pans en tuile plate mécanique. La ferme du granger de Beaurevert est composée de deux bâtiments séparés par un portail à génoise. Le bâtiment nord comprend, d´est en ouest, côté nord (voir plan de 1926, N° 284 AD12) : une sellerie, une écurie, une remise à pommes de terre, une grange-remise, une étable (pour 10-12 vaches, renseignement oral) et une laiterie ; côté sud, une volière et poulailler, un passage et une porcherie, encadrés par deux fosses à fumier. Le bâtiment est comprend, du nord au sud, des latrines, le château d´eau et des remises. Il n´y a pas de logement prévu. Ces édifices sont en pisé enduit avec un placage de faux pan de bois. Les encadrements sont en briques, avec des linteaux en plein-cintre sur les portes piétonnes. Les toits sont à longs pans, avec une croupe sur la sellerie, en tuile creuse ; la tour du château d´eau a un toit terrasse d´où émerge le réservoir ; elle est ornée en partie haute d´une frise d´arcatures en brique et d´une génoise.

Murspisé
enduit
Toittuile creuse
Étages1 étage carré
Couvrementsvoûte d'arêtes
Couverturestoit à longs pans
croupe
États conservationsétat moyen

PARN : écurie ; sellerie ; logement ; pont bascule ; remise ; resserre ; vivier ; lavoir

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Annexes

  • Les archives du château de Beaurevert : plans et dessins

    Ils sont classés avec un système de cotes alphanumériques, du type [n° du plan] AD [n° du compte ou de lédifice, en exposant].

    Correspondances des numéros de compte (ou d'édifice) :

    - 3 : château

    - 4 : dépendances du château

    - 9 : ferme Duserf

    - 10 : moulin

    - 12 : dépendances du château

    - 13 : ferme Larue

    - 14 : ferme Girard.

    11 liasses de documents sont conservées :

    Liasse n°1 : n°24 AD 3 à 40 AD3.

    Liasse n°2 : n°42 AD 3 à 105 AD3

    - N° 79 AD3 : Types de rampes pour l'escalier. Tirage de plan sur fond bleu. Etiquette : Constructions métalliques et serrurrerie / 1 février 1924 / LES FILS DE D. CALLET AINE / ST CHAMOND (LOIRE). 34,5x68 cm.

    Liasse n°3 : n°292 AD 3 à 348 AD3

    - N° 303 à 323 : projets d'agrandissements de Georges Curtelin, septembre-octobre 1926.

    - N° 325 à 331 : projets d'agrandissements de la Société de constructions civiles et industrielle. Société anonyme au capital de 200 000 F. Siège social : 140 rue du Chemin-Vert (10 passage René), Paris XIe. Novembre 1926.

    - N° 333 à 348 : projets sans nom ni date. Au crayon sur un des plans : MM. Lepetit et Pantoux.

    Liasse n°4 : n°349 AD 3 à 362 AD3

    Liasse n°5 : n°364 AD 3 à 377 AD3

    Liasse n°9 : n°491 AD 3 à 609 AD3

    Liasse Domaine de Beaurevers. AD4.

    - N° 595. Lavoir des Piars. Plans, coupes. Société de constructions civiles et industrielle. 1er septembre 1927.

  • A. Privées, Beaurevert.

    - Notice : [Description de la propriété de Beaurevert]. Antoine Arbel, vers 1923 ?

    La propriété rassemble 260 ha d'un seul tenant. Quatre fermes :

    - Château-Gaillard, fermier Larrue ; environ 50 ha, 40 bêtes à corne, fermage de 2700 F.

    - Saint-Ange, fermier Ducerf ; environ 50 ha, 35 bêtes à corne, fermage de 2600 F.

    - Basse-Cour, fermier Garet ; environ 40 ha, 22 bêtes à corne, fermage de 1700 F.

    - La Tuilerie, fermier Girard ; environ 30 ha, 10 bêtes à corne, fermage de 1100 F.

    Des agrandissements et installations neuves ont été faites dans les 15 dernières années : porcheries, granges, fenils, dépôts de pommes de terre, pompes mécaniques. 24 ha sont cultivés en réserve par du personnel du propriétaire. Il y a un vaste potager, un verger (3000 arbres), 400 m de vigne en treille. La scierie comprend une scie à ruban et une scie circulaire ; elle est louée 3000 F par an à Gatier. La dynamo apporte l'éclairage au château, à ses dépendances, aux fermes, fait fonctionner la pompe du château d'eau qui permet l'arrosage du potager au jet.

    Il y a un puits dans chaque ferme. La chasse est giboyeuse ; elle est louée 4000 F par an (des volières permettent d'élever du gibier). Il y a deux étangs alimentés par le canal du Forez, et une resserre à poisson (revenu : 1500 F par an).

    Le château a 35 pièces (deux caves, trois WC, une chambre noire, l'eau courante, le chauffage central, toiture neuve).

    Les dépendances du château comprennent écuries, remises, garage et fosse, fruitier, serre chaude, poulailler, clapier, chenils, porcheries, ruches, château d'eau, maison du garde, nombreux logements pour le personnel.

    Le parc clos est de 30 ha, avec jardin à la Française, pièce d'eau, potager, vigne, prairie et bois.

    L'irrigation utilise le Vizézy et le canal du Forez (abonnement de 600 F par an).

    - Notice : [Améliorations apportés à la propriété de Beaurevert]. Antoine Arbel, vers 1923 ?

    Propriété achetée en 1895 par M. Favre, qui n'y a jamais résidé, puis vers 1902 par Antoine Arbel. Il fait construire le château d'eau qui alimente le château et l'arrosage du potager, et fait une restauration totale en 1921 (toiture neuve).

    À la scierie, une roue à aubes est édifiée par Gatier pour doubler la turbine. Scie à ruban.

    Construction d'un garage pour cinq voitures, d'un fruitier, d'un poulailler, d'une serre chaude ; étang de 7 ha remis en eau. Aussitôt après la mise en service du canal du Forez, des terres ont été converties en pré ce qui a augmenté leur valeur locative.

    Il y a quelques années, M. Arbel a fait don à la commune du terrain du cimetière. Il s'y est réservé 60 m² : 20 m² pour ériger une croix, 20 m² pour la sépulture des curés de la paroisse, 20 m² pour la sépulture des propriétaires du château. M. Arbel loue la cure à la commune et la met à disposition du curé.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Mornand-en-Forez. [Commune de Champs]. Propriétés bâties. Classement parcellaire et évaluation des revenus imposables des propriétés foncières [non bâties]. 1821.

  • A. Privées, Beaurevert (Mornand-en-Forez). Notice : [Description de la propriété de Beaurevert], par Antoine Arbel, vers 1923 ? Voir contenu en annexe.

  • A. Privées, Beaurevert (Mornand-en-Forez). Notice : [Améliorations apportés à la propriété de Beaurevert], par Antoine Arbel, vers 1923 ? Voir contenu en annexe.

  • A. Privées, Beaurevert (Mornand-en-Forez). Documents relatifs à la vente de Beaurevert en 1923, établis par Charles Guillot, notaire à Lyon. Prix d'achat : 945 000 F. Liste de meubles du château à venrde (deux fauteuils et deux chaises sont donnés au curé de Mornand). L'allée du château, route de Feurs à Montbrison, a été aménagée sur un chemin existant (plantation d'arbres) par Antoine Arbel. 18 mai 1923. Inventaire du matériel aratoire (...). dans le fruitier (...) dans le garage (... ruches...) dans la sellerie (... machine à extraire le miel...) remise (...) écurie des chevaux (...) hangar (...) écurie des vaches (...) 21 mai 1923. Copie de l'acte de vente de Beaurevert. Edouard Arbel et Antoine, son père, Emma et Jeanne Arbel, ses soeurs, vendent à Louis Chatin, 910 000 F plus 45 000 F de cheptel. L'entrée en jouissance est prévue le 1er août 1923. Le domaine comprend 266 ha, avec les domaines de Saint-Ange, la Tuilerie, la Basse-Cour et Château-Gaillard, une scierie mécanique sur le Vizézy.

  • A. Privées, Beaurevert (Mornand-en-Forez). Bail du domaine de la Basse-Cour (carton Baux et fermes). Domaine de la Basse-Cour, cédé à M. Garet, pour 9 ans (1916-1925), par Edouard Claude Arbel, lieutenant au 41e régiment d´artillerie, demeurant à Paris, Emma Arbel, sa soeur, et Mlle Jeanne Arbel, au prix de 1700 F. Le cheptel est fourni (valeur 3000 F). À compter de 1916, les bailleurs reprennent à leur disposition le pré situé devant le château et la pièce d´eau, et la bande de pré de l´autre côté. Il y a un abreuvoir à l´extrémité de la pièce d´eau.

Documents figurés
  • Plan de la propriété de Beaurevers / S. Reynaud (dessinateur). 1 dess. : plan de masse sur fond de plan cadastral, encre noire et lavis coloré sur papier. Échelle : 1:2500. 95x120,5 cm. 1901 (A. Privées, Beaurevert). Inscription dans la marge du cadre : COUZON, LE 24 DECEMBRE 1901. S. REYNAUD. Cartouches latéraux : Relevé des matrices cadastrales des communes de Mornand et Magneux. Répartition de la propriété en ses différentes natures de culture.

  • Domaine de Beaurevers. Projet de poulailler / PC monogramme (dessinateur, architecte). 1 dess. : encre noire et crayon sur calque. Échelle 1/20. 44,7x89,5 cm. 27 mars 1925 (A. Privées, Beaurevert. N° 213 AD4). Vue en élévation. Profil - coupe. Vue en plan.

  • Domaine de Beaurevers. Dépendances Plan d'ensemble (rez-de-chaussée) / PC monogramme (dessinateur, architecte). 1 dess. : encre noire sur calque. Échelle 1/200. 67,2x82 cm. 27 octobre 1925 (A. Privées, Beaurevert. N° 243 AD12). (au crayon : annulé. Sur le plan : mentions "modifié" ou "annulé" apposées sur les bâtiments).

  • Service d'Architecture. Compte Domaine de Beaurevert. Dossier Dépendances. Titre Plan de façades (ferme) / PC monogramme (dessinateur, architecte). 1 dess. : encre noire et crayon sur calque. Échelle 1/100. 54,5x105,4 cm. 2 février 1926 (A. Privées, Beaurevert. N° 259 AD12). Habitation - façade principale. Profil - façade sur cour. Façade sur cour. Remise, fenil et étable - façade sur cour - façade sur champs. Porcherie, écurie et étable - façades sur cour - façade sur champs.

  • Service d'Architecture. Compte Domaine de Beaurevert. Domaine de Beaurevers. Titre Dépendances Plan d'ensemble (1er étage) / PC monogramme (dessinateur, architecte). 1 dess. : crayon sur calque. Échelle 1/200. 67,3x82 cm. 18 mars 1926 (A. Privées, Beaurevert. N° 264 AD12).

  • [Dépendances de Beaurevers. Élévation.] / 1 dess. : encre noire et rouge, crayons bleu et rouge sur calque. 39,2x67,7 cm.S.n., s.d. (A. Privées, Beaurevert. N° 263 AD12).

  • Service d'Architecture. Compte M. L. C. Dossier Domaine de Beaurevert. Titre Dépendances / Plan des façades / PC monogramme (dessinateur, architecte). 1 dess. : crayon sur calque. Échelle 1/100. 72x107 cm. 25 mars 1926 (A. Privées, Beaurevert. N° 269 AD12). Façades (vues du château). Façades (vues de l´entrée). Salle d´armes, sellerie, écurie et porcherie. Façades sur cour. Façades sur potager. Habitation et remise. Façade sur cour (château). Façade sur cour (ferme). Façade sur cour (ferme). Profil. Façade sur champs.

  • Service d'Architecture. Compte M. L. C. Dossier Domaine de Beaurevert. Titre Dépendances / Plan de distribution / PC monogramme (dessinateur, architecte). 1 dess. : encre noire et crayon sur calque. Échelle 1/50. 73,5x110 cm. 28 juin 1926 (A. Privées, Beaurevert. N° 284 AD12). Plan du rez-de-chaussée. Plan du 1er étage. Dates et cotes barrées : 3 et 7 mai 1926 ; N° 279 et 281 AD12.

  • Service d'Architecture. Compte M. L. C. Dossier Domaine de Beaurevert. Titre Dépendances / Projet de restauration - Façades / 1 dess. : encre noire et crayon sur calque. Échelle 1/50. 74,7x107 cm. 3 septembre 1926 (A. Privées, Beaurevert. N° 294 AD12). Façade principale (côté château). Façade côté champs. Façade sur chemin. Laiterie façade sur cour (barré). Laiterie façade sur champs. Dates et cotes barrées : 24 et 30 avril, 3 et 7 mai, 28 juin 1926 ; N° 273, 276, 280, 282 et 285 AD12. Lacune sur le monogramme du dessinateur.

  • Service d'Architecture. Compte M. L. C. Dossier Dépendances Beaurevers. Titre Élévations de façades / DG monogramme (dessinateur, architecte). 1 dess. : encre noire sur calque. Échelle 1/50. 63,2x87 cm. 7 juillet 1927 (A. Privées, Beaurevert. N° 578 AD12). Façade côté cour. Façade côté chemin. (au crayon : non exécuté). Date et cote barrées : 28 juin 1927 ; N° 570 AD12.

  • Service d'Architecture. Compte M. L. C. Dossier Dépendances Beaurevers. Façade ouest de l'ancien bûcher / PC monogramme (dessinateur, architecte). 1 dess. : encre noire sur calque. Échelle 1/50. 33x63 cm. 13 juin 1927 (A. Privées, Beaurevert. N° 556 AD12). Façade côté cour (ouest).

  • Service d'Architecture. Compte M. L. C. Dossier Dépendances Beaurevers. Titre Plan de l'ancien bucher [château d'eau] / DG monogramme (dessinateur, architecte). 1 dess. : encre noire et rouge sur calque. Échelle 1/50. 58,3x97,3 cm. 24 juin 1927 (A. Privées, Beaurevert. N° 566 AD12). Façade côté cour (ouest). Plan. Coupe sur CD. Plan sur EF.

  • Service d'Architecture. Compte M. L. C. Dossier Château de Beaurevers. Titre Façades des communs / EB monogramme (dessinateur, architecte). 1 dess. : encre noire sur calque. Échelle 1/50. 68,5x96 cm. 11 octobre 1927 (A. Privées, Beaurevert. N° 617 AD12). Façade (vue du château). Façade (vue de l´entrée). Façade sur cour. Façade sur potager. Dates et cotes barrées : 5 et 13 septembre 1927 ; N° 600 et 603 AD12.

  • Service d'Architecture. Compte M. L. C. Dossier Dépendances. Titre Plan général / MD monogramme (dessinateur, architecte). 1 dess. : tirage de plan sur papier. Échelle 1/200. 62,5x89,5 cm. 18 mars 1930 (A. Privées, Beaurevert. N° 851 AD12). Dates et cotes barrées : 17 février, 5 mai et 16 juin 1928 ; N° 650, 685 et 708 AD12.

  • Claudius Girin architecte. 1002. Compte M. L. C. Dossier Dépendances de Beaurevers. Titre Salle d'armes - Détails du porche - / Claudius Girin (architecte), PC monogramme (dessinateur, architecte). 1 dess. : encre noire et rouge sur calque. Échelle 1/20 et 1/50. 31,5x89,5 cm. 19 avril 1934 (A. Privées, Beaurevert. N° G 244 P 3). Vue d'ensemble de la façade. Détails du porche. Vue en élévation. Profil - coupe suivant ab.

  • Service d'Architecture. 1.002. Compte M. L. C. Dossier Dépendances Beaurevers. Titre Plan des communs - / EB monogramme (dessinateur, architecte). 1 dess. : encre noire et rouge sur calque. Échelle 1/50. 55,5x85 cm. 20 avril 1934 (A. Privées, Beaurevert. N° 284 4). Plan du rez-de-chaussée. Plan du 1er étage. Vue en élévation de la fenêtre Dates et cotes barrées : 3, 13, et 23 septembre, 11 et 20 octobre1927, 27 mai 1929 ; N° 596, 602, 613, 616, 622, 776 AD12.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry