Logo ={0} - Retour à l'accueil

donjon ; château fort

Dossier IA26000233 réalisé en 2000

Fiche

Dénominationsdonjon, château fort
Aire d'étude et cantonGrignan
AdresseCommune : Roussas
Adresse : le
Village
Cadastre : 1836 A 313 ; 1960 D 340

Le donjon nord-est de Roussas fut probablement construit par les Adhémar au 13e siècle. Cependant, une pierre sculptée, actuellement en remploi dans l'édifice, porte des armoiries surmontées du nom Rossa[t]s, lieu et famille attestés depuis le milieu du 12e siècle jusqu'à la fin du 14e. Attenant à la chapelle, ce donjon était beaucoup plus important que le donjon sud-ouest. Les vestiges de baies en plein cintre avec traces de coussièges montrent qu'il dut servir de château fort. Il fut englobé dans de nouvelles constructions au milieu du 18e siècle. A cette époque, les propriétaires successifs, les Philibert et les Bertet, qui l'achètent en 1755, le prolongent d'une aile au nord-ouest et transforment l'ensemble en corps de logis ; ils l'ajourent de travées de portes et fenêtres, telle que la façade du château se présente aujourd'hui. Le donjon perd alors son caractère isolé et défensif. Ordonnée à la Révolution, la démolition du château a pu cependant être évitée. En 1920 environ, le donjon primitif, plus haut d'un étage (comme le montre la fenêtre en façade coupée) et couvert d'un toit à deux pentes, fut arasé à 2 ou 3 mètres. Il reçut une couverture en terrasse, restée telle quelle aujourd'hui. En 1936, un séisme ébranla le château qui se mantint quand même en place.

Période(s)Principale : 2e moitié 13e siècle
Principale : 3e quart 18e siècle

Bloc quadrangulaire, ce donjon est construit en pierre de taille de calcaire, en moyen appareil. Les murs ont une épaisseur de 1,80 m. On remarque une chaîne d'angle appareillée sur la partie gauche du bâtiment le plus élevé. La façade en avancée présente une unique travée de trois niveaux, avec porte d'entrée cintrée à chanbranle mouluré, couverte d'un larmier et fenêtres en arc segmentaire à clef saillante. La fenêtre la plus haute de la façade, au 4e niveau, est coupée à mi-hauteur et murée. La couverture est en terrasse plate bétonnée. L'élévation latérale droite comporte également une travée de fenêtres semblables. L'intérieur, aménagé en logis au 18e siècle, comporte un vaste vestibule, dont la superficie (8 m sur 4) se répète dans les pièces des niveaux supérieurs, une ancienne cuisine (salle à manger actuelle) couverte d'une voûte en berceau très surbaissé, un escalier tournant à retours, et des chambres à l'étage. L'aile ajoutée au nord-ouest, en retrait, est bâtie en moellons de calcaire enduits. Elle est ajourée d'une travée de baies segmentaires, la porte-fenêtre située à l'étage donne sur une terrasse maçonnée clôturée par un garde-corps en fer. Une pierre sculptée armoriée est remployée au-dessus de la clef de l'arc de cette porte-fenêtre. Un corps de bâtiment plus bas (2 niveaux), couvert de tuiles creuses, fait retour à droite.

Murscalcaire
enduit partiel
moyen appareil
petit appareil
moellon
Toittuile creuse, béton en couverture
Plansplan régulier en L
Étages2 étages carrés
Couvrementsvoûte en berceau
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturesterrasse
appentis
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant à retours en maçonnerie
États conservationsrestauré
Techniquessculpture
Précision représentations

armoiries : couronne § Sur la pierre en remploi au-dessus de la porte-fenêtre de la terrasse, armoiries sculptées en relief méplat : couronne à pointes et fleurons, surmontée de l'inscription ROSSA[-]S, dans un écu, derrière lequel se croisent en biais une croix et un étendard.

L'ensemble castral mériterait un classement en totalité, tant au titre des Monuments Historiques que des Sites.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1926/07/17
Précisions sur la protection

La chapelle et les restes de l'ancien château de Roussas (Drôme).

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Beaulieu Clémence de