Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart des Roberts

Dossier IA73004260 réalisé en 2014

Fiche

Œuvres contenues

Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonHauts de l'Albanais
AdresseCommune : Trévignin
Lieu-dit : les Roberts
Cadastre : 1880 A1 ; 2014 A1

En 1730 (livre des numéros suivis), l'implantation de l'écart existe : il est constitué de deux ensembles bâtis, la Piera au nord, qui comprend la maison, grange, four et jardin (n° 994) appartenant à Pierre Robert, dit Dunand, et Laya au sud, qui comprend trois granges et cours (n°940, 941 et 942). Sur le premier cadastre français (1880), l'écart a pris le nom des Roberts et les quatre bâtiments principaux (ainsi que la croix) ont leur implantation actuelle, mais ils ont tous été largement remaniés, sauf l'extrémité nord du bâtiment nord-est (habitation, datée 1862) et l'extrémité sud du bâtiment sud-est (habitations) et la répartition habitation/grange-étable modifiée : on peut supposer qu'en 1880 le site comptait trois ou quatre fermes à juxtaposition, alors que lors de l'enquête habitation et parties agricoles sont disjointes..

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle, 20e siècle

L'écart comprend une demi-douzaine de bâtiments desservis par un impasse à l'entrée de laquelle sont implantés un bassin (fontaine, abreuvoir) et une croix (IA73004262). L'implantation sur un replat conditionne la présence d'étages carrés. La molasse est largement représentée dans les matériaux d'encadrements. L'environnement de prés-vergers est bien préservé au nord, mais au sud des constructions de la 2e moitié du 20e siècle mettent l'écart en connexion avec le chef-lieu.

Murscalcaire moellon enduit
Toitardoise, ciment amiante en couverture
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvrements
Couverturestoit à longs pans demi-croupe
Escaliersescalier intérieur
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Les édifices non repérés de l'écart des Roberts

    - Ferme 2014 A1 1405 (1880 A1 62, 63, 64). En 1880, la ferme est un bâtiment divisé en trois parcelles, dont une habitation avec dépendance (grange ou remise) au nord : habitation sur cave en étage de soubassement, avec accès au logis par un escalier extérieur maçonné en pierre, perpendiculaire à la façade. La parcelle bâtie médiane a disparu, et la partie sud a été dénaturée (transformée en habitation). Murs en moellon de calcaire enduit, encadrements en calcaire et molasse, toit à longs pans en tôle ondulée. Date portée sur le linteau de la porte : 1862.

    - le Pontet, ferme 2014 B5 551 (1880 B5 682). Ferme à juxtaposition, dénaturée. 1881 sur le linteau de la porte.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Monnet Thierry - Guibaud Caroline - Guibaud Caroline