Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart du Nandrion

Dossier IA73004275 réalisé en 2014

Fiche

Œuvres contenues

Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonHauts de l'Albanais
AdresseCommune : Trévignin
Lieu-dit : le Nandrion
Cadastre : 1732 ; 1880 A4 ; 2014 A4

Sur la mappe sarde, l'écart a une implantation globale proche de celle de 1880 : une partie au nord du confluent du ruisseau de Nandrion et à l'est du ruisseau de Laya, appelée Nandrion dans le livre des numéros suivis, et une partie au sud du confluent et partagée par le bras ouest du ruisseau de Nandrion, appelée Deloche En Nandrion dans le livre des numéros suivis ; les fermes situées le plus au nord (lieu-dit Peytan dans le livre des numéros suivis) et le plus au sud ont disparu dès 1880. Un four est signalé au n°332, à peu près à l'emplacement d'un four en 1880 (A4 452). Le livre des numéros suivis montre que le bâti est constitué de maisons avec cours et de granges séparées.

L'implantation des bâtiments en 1880 (premier cadastre français) est assez semblable à celle de 2014 ; l'écart compte alors une vingtaine de fermes. Le plan montre une fontaine disparue, une croix (déplacée et refaite, IA73004276) et deux fours à pain : selon l'enquête orale, celui situé sur la place (1880 A4 454 ?) a été déplacé à la fin des années 1930 lors d'une modification de voirie, le second, situé chez Martinod (1880 A4 424 ?), four privé mais d'usage partagé, a cessé de fonctionner dans les années 1950 et a été démonté. Un four aurait existé (oral) au sud, sur la parcelle 2014 A4 321 (près de 1880 A4 463, qui semble être une ferme avec four à pain intérieur ; détruit). Une scierie est signalée sur le ruisseau vers la parcelle 2014 A4 373 (après le confluent).

La branche orientale du ruisseau a été canalisée. L’environnement de prés-vergers (noyers) est partiellement conservé. Les fermes ont été majoritairement assez dénaturées. Des maisons ont été édifiées à la fin du 20e siècle ou au début du 21e en périphérie des constructions existantes.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle, 20e siècle

L'écart présente un bâti groupé assez dense, mais son implantation dans la pente donne une impression de bâti lâche. Les constructions sont plutôt perpendiculaires à la pente et du chemin communal n°1, avec la façade principale au sud. Une croix est implantée au centre de l'écart.

Murscalcaire moellon enduit
Toitardoise
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvrements
Couverturestoit à longs pans demi-croupe
Escaliersescalier intérieur
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Les édifices non repérés de l'écart du Nandrion

    - 2014 A4 325 (partie) (1880 A4 492). Ferme à juxtaposition, perpendiculaire à la pente ; logis sur cave en étage de soubassement (jours chanfreinés), habitation au rez-de-chaussée surélevé (cuisine en façade avec cheminée en molasse, chambre sur l'arrière), accès par escalier et balcon bois ; grange-étable dans le prolongement. Murs en moellon calcaire, encadrements en calcaire. Toit refait.

    - 2014 A4 348. Ferme ? édifice partiellement démoli, situé sur l'emplacement d'un four à pain en 1880 (1880 A4 452). Un étage. Murs en moellon calcaire, encadrements en calcaire, toit à longs pans en tuile plate mécanique. 2e moitié 19e siècle.

    - 2014 A4 367, 374 (partie) (1880 A4 416). Ferme à juxtaposition, perpendiculaire à la pente. Encadrements du logis refaits en ciment. Toit à demi-croupe en tuile plate mécanique.

    - 2014 A4 374 (partie) (1880 A4 413, 415). Ferme à juxtaposition, perpendiculaire à la pente, avec deux habitations (sur cave ?) et une grange-étable. Murs en moellon calcaire enduit, encadrements en calcaire et béton. Toit à demi-croupe en tuile plate mécanique. Bassin (fontaine, abreuvoir) daté 1932.

    - 2014 A4 859, 1478, 1479, 1485 (1880 A4 401, 402). Ferme à juxtaposition, avec deux habitations (à étage) puis deux granges-étables mitoyennes. Murs en moellon calcaire enduit, encadrements en calcaire et molasse (fenêtres).

    - 2014 A4 1490 (1880 A4 429, partie). Ferme à juxtaposition, avec une habitation (cuisine en façade, chambre sur l'arrière), une cave, une grange-étable (trois vaches) et une remise. Murs en moellon calcaire enduit, encadrements en calcaire. Vigne à Grézy-sur-Aix (oral).

    - 2014 A4 1082 (1880 A4 445, 448). Ferme à juxtaposition, perpendiculaire à la pente, avec habitation (sur cellier en étage de soubassement) et une grange-étable. Toit à demi-croupe en tuile plate mécanique.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Monnet Thierry - Guibaud Caroline - Guibaud Caroline