Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ecole de Viuz

Dossier IA74001826 réalisé en 2012

Fiche

Les écoles de Faverges

Suite à la loi Jules Ferry du 16 juin 1881 rendant l´enseignement public et gratuit, la commune de Faverges, qui disposait déjà de trois écoles confessionnelles et de quatre écoles de hameaux, décide par délibération du 26 octobre 1881 de procéder à la construction de cinq écoles publiques afin de remplacer les écoles existantes mal commodes. En effet d´après un rapport de l´inspecteur primaire à l´inspecteur d´académie, les écoles de Faverges sont mal éclairées, petites et mal logées. Les besoins sont pourtant important puisque ce rapport fait état de 1 296 habitants au centre-ville (dont 248 élèves), de 831 habitants pour la section de Viuz (129 élèves), 415 habitants pour la section de Vesonne (53 élèves), 181 habitants pour la section de Glaise (22 élèves) et enfin 450 habitants pour la section de Frontenex (52 élèves).

Une commission mandatée par le conseil municipal est chargée de trouver l´emplacement des futures écoles en tenant compte de la nécessité d´aération du site et de la distance minimum que doivent avoir les écoles avec les débits de boisson et les cimetières. Elle se heurte à une opposition des habitants de Verchères, qui proposent deux terrains pour établir l´école dans leur hameau plutôt qu´à Frontenex. Le hameau de Frontenex étant plus important, la commission décide d´y maintenir l´école mais propose un emplacement à la sortie du hameau en direction de Verchères.

Par délibération du 26 janvier 1882, la commune décide d´acheter les terrains pour la construction d´une école primaire (288 élèves) et d´une école primaire supérieure (168 élèves) à l´entrée du centre-ville, d´une école de garçon à Viuz (48 élèves) et de trois écoles mixtes à Vesonne (48 élèves), Glaise (42 élèves) et Frontenex (56 élèves).

Les devis et plans de l´architecte Auguste Mangé sont approuvé par délibération du 3 avril 1882.

Enfin, par délibération du 2 février 1883, le conseil adopte les devis relatifs à la construction et à l´achat des terrains pour un total de 246 740,26 francs financés à hauteur de 180 000 francs par l´état et 11 390 francs par les fonds municipaux. Les 55 500 francs restants sont financés par un emprunt sur trente ans.

La construction des écoles commence la même année à l'exception de celle de Glaise qui ne commence qu'en 1884.

AppellationsEcole de Viuz
Dénominationsécole primaire
Aire d'étude et cantonPays de Faverges et du Laudon - Faverges
AdresseCommune : Faverges
Lieu-dit : Viuz
Adresse : route de
Viuz
Cadastre : 1905 C6 1093 ; 2008 C6 906

La construction de l'école de Viuz est adjugée à Jean Comisetti, selon les plans de l'architecte Auguste Mangé, et les travaux débutent en 1883. D'abord école de garçon, elle devient une école mixte au cours du XXe siècle. Le bâtiment est transformé en habitation suite à la construction d'une nouvelle école durant le dernier quart du XXe siècle.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1883, daté par source
Auteur(s)Auteur : Mangé Auguste
Auguste Mangé

Architecte à Annecy. Il réalise les plans de l'école de Lachat (Cusy, Haute-Savoie) en 1895.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : Comissetti Jean
Jean Comissetti

Entrepreneur installé à Faverges, il a notamment réalisé en 1886 les bassins de Marceau et du chef-lieu de Doussard.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source

Le bâtiment implanté en bord de route présente un plan rectangulaire, avec en rez-de-chaussée les salles de classe et à l'étage le logement de l'instituteur. Les murs construits en moellons de calcaire sont enduits au ciment. les encadrements et chaînages d'angles en saillie sont en calcaire marbrier local et ont été finement taillés. Le toit à longs pans est doté de croupes à l'est et à l'ouest et est couvert de tuiles mécaniques.

L'entrée principale est située sur le pignon ouest et donne sur un hall distribuant les anciennes salles de classes et un escalier menant à l'ancien logement.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile mécanique
Plansplan rectangulaire régulier
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans croupe
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier droit en charpente
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Haute-Savoie. Série 2 O 971. Commune de Faverges ; Equipement public. Délibération du 26 octobre 1881 relative à la création d'une commission chargée de définir l'emplacement des futures écoles.

  • AD Haute-Savoie. Série 2 O 971. Commune de Faverges ; Equipement public. Délibération du 28 novembre 1881 faisant état du rapport relatif à l'emplacement des écoles.

  • AD Haute-Savoie. Série 2 O 971. Commune de Faverges ; Equipement public. Délibération du 26 janvier 1882 arrêtant le choix des terrains à acquérir pour la construction des écoles.

  • AD Haute-Savoie. Série 2 O 971. Commune de Faverges ; Equipement public. Délibération du 3 avril 1882 approuvant les plans et devis de l'architecte Auguste Mangé.

  • AD Haute-Savoie. Série 2 O 971. Commune de Faverges ; Equipement public. Délibération du 2 février 1883 approuvant les devis relatifs à la construction des écoles.

Périodiques
  • PAJANI, Bernard. Histoire des écoles dans le canton de Faverges au XIXème siècle Bulletin d'histoire et d'archéologie des amis de Viuz-Faverges, 1983, n° 23-24, p. 2-18.

    p. 4
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Daviet Jérôme