Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ecole mixte (école privée)

Dossier IA42003369 réalisé en 2007

Fiche

Genrede soeurs de la congrégation de saint Joseph
Destinationsmaison
Dénominationsmaison, école
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Magneux-Haute-Rive
Lieu-dit : le Bourg
Cadastre : 1988 C 231, 232

Les écoles ont été construites en 1905 (matrice cadastrale, AC), en même temps que l'église dont elles bordent l'avant-cour du côté nord (elles sont achevées sur une carte postale montrant l'église en construction, datée de juin 1906). La construction a été commanditée par la comtesse de Monteynard, propriétaire du château. Ces écoles étaient sans doute destinées à remplacer l'ancienne école des soeurs, aménagée dans une maison non prévue à l'origine pour être une école (voir IA42003368). Elles comprenaient une classe enfantine mixte (bâtiment ouest, 1988 C 232), puis une classe de filles (bâtiment est, C 231 ; les garçons allaient à l'école communale ; renseignement oral). La classe enfantine a fermé en 1962, et la classe primaire en 1977 (renseignement oral). Les bâtiments ont été transformés en habitations.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle

L'école se compose de deux bâtiments parallèles, avec deux cours (une entre les bâtiments, une à l'ouest) délimitées par des murs de clôture (muret en maçonnerie enduite au ciment, grille à barreaux en fonte), avec deux portails (piliers en maçonnerie enduite au ciment, couronnement à mitres, décor de gouttes ; vantaux en fer et fonte) donnant sur l'avant-cour de l'église. Les deux bâtiments ont une porte vers l'avant-cour de l'église et une vers leur cour, du côté ouest. Le bâtiment ouest comprenait une salle de classe, peut-être un bureau (travée nord) et un préau couvert au nord ; des toilettes occupent l'angle nord-ouest de la cour. Le bâtiment est comprenait une salle de classe et une salle de théâtre ; le préau couvert, fond de cour, relie les deux bâtiments, avec les toilettes en retour. Les bâtiment sont en pisé enduit (pisé de béton et pisé de mâchefer, enduit ciment), avec des encadrements en brique et ciment (en arc segmentaire). Les toits sont à longs pans et croupes (longs pans sur le préau couvert nord-est, appentis sur les toilettes), en tuile plate mécanique.

Murspisé
résidu industriel en gros oeuvre
enduit
Toittuile plate mécanique
Couverturestoit à longs pans
croupe
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Magneux-Haute-Rive. Matrice cadastrale des propriétés bâties. Commune de Magneux-Hauterive [registre des constructions nouvelles, augmentations et démolitions]. Page de garde signée en 1882 (voir transcripion en annexe du dossier Présentation de la commune de Magneux-Haute-Rive).

Documents figurés
  • MAGNEUX-HAUTERIVE Tissot, éditeur / Tissot (éditeur). 1 impr. photoméc (carte postale) : N&B. 1er quart 20e siècle (datée juin 1906). (Coll. Part. J. Dubost).

  • MAGNEUX-HAUTERIVE (Loire). L'Eglise / 1 impr. photoméc (carte postale) : N&B. 1er quart 20e siècle (tamponée en 1913) (Coll. Part. L. Tissier).

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry