Logo ={0} - Retour à l'accueil

École privée, pensionnat de jeunes filles

Dossier IA42003317 réalisé en 2007

Fiche

Genrede filles
Dénominationsécole, pensionnat
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Mornand-en-Forez
Lieu-dit : le Bourg
Cadastre : 1987 A2 201

Une école a été construite vers 1840, aux frais de la famille Durand de Curraize, et cédée à la commune de Mornand pour la tenue de l'école communale, à condition que celle-ci soit tenue par des religieuses d'un ordre autorisé (soeurs de Saint-Joseph, ou de l'Instruction Chrétienne du Puy-en-Velay). Vers 1890, devant les projets de laïcisation de l'école communale, la famille Durand fait construire une école de filles (le bâtiment étudié) afin que des religieuses puissent continuer à faire la classe aux filles. Ce bâtiment est situé juste derrière la première école (identifiée comme "colonie" sur le plan-masse de 1930, A. Privées Beaurevert, Mornand). Il sert en fait d'école communale, louée à la commune, jusqu'à la fin de la construction du groupe scolaire, en 1908. L'école de filles est agrandie avec construction d'un pensionnat vers 1931 ; à cette occasion est établi un projet de création de SCP (société civile particulière) entre Claude Etienne Goulard de Curraize, maire de Mornand, demeurant à Pierre-Bénite (Rhône) et Mornand, et Louis Chatin, propriétaire du domaine de Beaurevert (voir IA42003170), qui veulent fonder la Société immobilière de Mornand, pour 25 ans, afin de réparer les bâtiments d'école existants, construire une annexe pour établir une école et si besoin un service sanitaire. M. de Curraize apporte la maison servant actuellement d'école et une parcelle de terrain ; Louis Chatin contribue par la même valeur en argent (40 000 F). Des plans de réfection (1930, non réalisés) puis d'agrandissement, en 1931, sont conservés dans les archives de Beaurevert (le faux pan de bois prévu en élévation comme sur les dépendances du château de Beaurevert, n'a pas été réalisé). Un préau est édifié en 1932 sur un dessin de l'architecte Claudius Girin. L'école a cessé d'exister en 1954. Elle a été remplacée par une école rurale, fermée en 1997 (renseignement oral). Au moment de l'étude le bâtiment était inoccupé.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1931, daté par source
Auteur(s)Auteur : Service d'Architecture architecte attribution par source
Auteur : Girin Claudius architecte attribution par source

L'école est implantée sur une parcelle trapézoïdale, avec une petite dépendance (bûcher et poulailler selon le plan-masse de 1930, transformé en salle de cours) en bordure de route et un préau dans l'angle opposé (supprimé). Le bâtiment principal est en milieu de parcelle. La partie originelle, de quatre travées, comprend un sous-sol (non voûté, accès par l'escalier ; escalier dans le couloir central, rampe sur rampe, en bois), un étage carré et un comble à surcroît. Le rez-de-chaussée comprenait à l'origine une salle de classe dans la moitié ouest, puis une cuisine et un réfectoire ; l'étage, trois chambres pour les religieuses et un dortoir ; le comble, deux greniers et un pigeonnier. L'agrandissement adossé à l'est, de trois travées, à un étage, comprenait une grande salle de classe au rez-de-chaussée (la distribution de la partie ancienne est revue, et comprend une cuisine avec office, un vestibule, le réfectoire et un parloir) et un second dortoir à l'étage. Le bâtiment d'origine est en moellon de granite avec un enduit à pierres vues à assises dessinées ; les encadrements sont en granite. L'agrandissement est en maçonnerie enduite (ciment). Les toits sont à longs pans, en tuile creuse.

Mursgranite
enduit partiel
moellon
Toittuile creuse
Étagessous-sol, 1 étage carré, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant à retours sans jour en charpente
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Mornand-en-Forez. Registres des délibérations du conseil municipal, 1885-1895. Délibération du 11 juin 1893. La maison d´école de Mornand a été construite par la commune et lui appartient, mais le sol ne lui appartient pas : il a été donné à la commune par M. Frédéric Durand pour la construction d´une école mais à condition que celle-ci soit congréganiste. La commune veut acheter le terrain, ou que le propriétaire lui donne un autre terrain pour construire une nouvelle école, mais il refuse. La commune demande l´expropriation pour utilité publique de M. Durand du terrain occupé par l´école, plus une parcelle de terrain pour l´élargissement de l´une des principales rues du bourg de Mornand faisant partie du chemin d´intérêt communal n°13 de Champs à Poncins.

  • AC Mornand-en-Forez. Registres des délibérations du conseil municipal, 1896-1919. Délibération du 21 août 1898. Ecole. Lettre du préfet au maire du 4 août 1898 : la demande d´expropriation est prématurée tant que la direction de l´école sera confiée à une religieuse. Le conseil maintient sa demande et souhaite une laïcisation d´office de l´école. En effet la maison d´école n´est occupée par personne depuis 6 ans et ne sert que de mairie : les religieuses ont déménagé dans une maison d´école que Mme Durand a fait construire tout spécialement pour elles afin qu´elles fassent la classe aux filles, au cas où la commune demanderait la laïcisation de l´école communale. Vu que toute commune la réclame une école de garçons, le conseil demande donc la laïcisation d´office de la maison d´école, où pourra être installé un instituteur, et son expropriation. Délibération du 8 avril 1900. Mme Durand demande à récupérer son terrain. En effet, il avait été convenu par acte passé devant Me Dussert, notaire à Montbrison, le 14 juillet 1838, que si la commune n´entretenait plus d´école congrégationniste dans la maison qu´elle avait construite sur le sol que lui avait cédé à cet effet M. Durand, ce dernier avait le droit de rentrer en possession de son terrain et en même temps de la maison construite, avec possibilité de remboursement à la commune de la valeur de la maison construite, déterminée par deux experts nommés l´un par la commune, l´autre par M. Durand, et qui tomberaient d´accord. La commune voulant construire une école spéciale de garçons laïque, elle est d´avis d´avoir recours à cette solution. Le conseil autorise le maire à acheter une parcelle de terrain à Mme Durand pour la construction d´une maison d´école de garçons ; une commission est nommée pour trouver un accord sur cet emplacement. L´entrepreneur Dutel, demeurant à Boën, est sollicité.

  • A. Privées Beaurevert (Mornand-en-Forez). 1931. Projet de création d´une SCP (société civile particulière) établi par Pierre Gaurand, notaire à Montbrison. Claude Etienne Goulard de Curraize, maire de Mornand, demeurant à Pierre-Bénite (Rhône) et Mornand, et Louis Chatin, veulent fonder la Société immobilière de Mornand, pour 25 ans, pour réparer les bâtiments d´école existants, construire une annexe pour établir une école et si besoin un service sanitaire. M. de Curraize apporte la maison servant actuellement d´école et une parcelle de terrain ; Louis Chatin contribue par la même valeur en argent (40 000 F).

Documents figurés
  • Service d'Architecture. Compte A. D. G. Dossier École à Mornant [sic]. Titre Plan d'ensemble / BE monogramme (?, dessinateur, architecte). 1 dess. : encre noire et rouge sur calque. Échelle 1/100. 78,2x100,5 cm. 20 octobre 1930 (A. Privées, Beaurevert. N° 859 AD32).

  • Service d'Architecture. Compte A. D. G. Dossier École à Mornant [sic]. Titre Plans - Etat actuel - / BE monogramme (?, dessinateur, architecte). 1 dess. : encre noire et rouge sur calque. Échelle 1/50. 63,9x101,8 cm. 20 octobre 1930 (A. Privées, Beaurevert. N° 860 AD32). Rez-de-chaussée. 1er étage. Combles.

  • Service d'Architecture. Compte A. D. G. Dossier École à Mornant [sic]. Titre Elévations et coupe / BE monogramme (?, dessinateur, architecte). 1 dess. : encre noire et rouge sur calque. Échelle 1/50. 64,7x101 cm. 25 octobre 1930 (A. Privées, Beaurevert. N° 862 AD32). Façade sud. Façade nord. Pignon. Coupe.

  • Service d'Architecture. Compte A. D. G. Dossier École à Mornant [sic]. Titre Poulailler & bûcher - Etat actuel - / BE monogramme (?, dessinateur, architecte). 1 dess. : encre noire et rouge sur calque. Échelle 1/50. 64,5x105 cm. 28 octobre 1930 (A. Privées, Beaurevert. N° 865 AD32). Façade sud. Pignon est. Pignon ouest. Vue en plan. Coupe suivant a b. Coupe suivant c d. Plan de la charpente.

  • Service d'Architecture. Compte A. D. G. Dossier École à Mornant [sic]. Titre Coupes et façades. / DG monogramme (?, dessinateur, architecte). 1 dess. : encre noire et rouge sur calque. Échelle 1/50. 62,8x101,2 cm. 13 mars 1930 (A. Privées, Beaurevert. N° 849 AD3). Façade principale. Façade postérieure. Coupe AB. Coupe CD. Élévation pignon.

  • Service d'Architecture. Compte A. D. G. Dossier École à Mornant [sic]. Titre Plans / DG monogramme (?, dessinateur, architecte). 1 dess. : encre noire et rouge sur calque. Échelle 1/50. 64,6x103,5 cm. 18 avril 1930 (A. Privées, Beaurevert. N° 852 AD32). Plan du rez-de-chaussée. Plan de cave et fondation. Plancher couvrant le rez-de-chaussée. Plan de l´étage. Plancher couvrant la cave. Plancher couvrant le 1er étage. Plan de toiture.

  • Service d'Architecture. Compte A. D. G. Dossier École à Mornant [sic]. Titre Agrandissement - Plans - r.d.c. et 1er ét. / PC monogramme (?, dessinateur, architecte). 1 dess. : encre noire et rouge sur calque. Échelle 1/50. 53,4x91,7 cm. 29 octobre 1931 (A. Privées, Beaurevert. N° 1014 2 1). Plan du rez-de-chaussée. Plan du 1er étage. Dates barrées : 4 et 21 novembre 1930, 24 mars et 17 juillet 1931. N° barrés : 867, 872, 874 et 881 AD32.

  • Service d'Architecture. Compte A. D. G. Dossier École à Mornant [sic]. Titre Agrandissement - Façades et pans de bois / PC monogramme (?, dessinateur, architecte). 1 dess. : encre noire sur calque. Échelle 1/50. 65x108,4 cm. 29 octobre 1931 (A. Privées, Beaurevert. N° 1014 3 2). Élévation de la façade principale. élévation de la façade postérieure. Vue du pignon existant. Vue du nouveau pignon. Dates barrées : 4 novembre 1930, 24 mars et 17 juillet 1931. N° barrés : 868, 875 et 882 AD32.

  • Claudius Girin architecte. 1.014. Compte A. D. G. Dossier Pensionnat de jeunes filles de Mornant [sic]. Titre Préau dans la cour / Claudius Girin (architecte), Clo monogramme (?, dessinateur, architecte). 1 dess. : encre noire sur calque. Échelle 1/50. 65,5x103,5 cm. 26 avril 1932 (A. Privées, Beaurevert. N° G 14 P 4). Plan. Élévation Profil.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry