Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ensemble communal

Dossier IA01000108 réalisé en 1991

Fiche

Parties constituantes non étudiéeschâteau fort
Dénominationsensemble communal
Aire d'étude et cantonTrévoux
AdresseCommune : Frans
Cadastre : 1823 ; 1984

A l'intérieur de la châtellenie de Beauregard, existaient plusieurs seigneuries. Parmi elles, la seigneurie de Frans possédée par des nobles qui en portaient le nom. Les plus anciens membres connus furent Auger et Pierre de Frans vivants en 1097 (cette famille s'éteignit avec Hugues en 1324) . A l'époque féodale, ce fut une seigneurie en toute justice avec un château fort (poype) dont il ne reste aucune trace. En 1325, Etienne de Gletteins vendit, à Guichard de Beaujeu, moyennant 600 livres, la poype de Frens dont il venait d'hériter. Selon Louis Aubret, la poype de Frans devait se situer sur le lieu-dit Les Bâties de Frens, car il y avait une poype et un château dans cet endroit avec des prés contigus, des vignes, des jonchères, une terre appelée Coinderie, une autre _Recoura, un moulin (disparu) et le bief de Frens joignant le chemin par lequel on va de l'église au port. C'est le long de ce chemin et à proximité du ruisseau du Marmont que se fixe l'essentiel de la population, et ceci jusqu'à la fin du 19e siècle. Un habitat dispersé, constitué de fermes, s'implante près des sources, mais aussi dans cette partie basse de la commune proche du château fort tels Le Baty et La Jonchère. Au tout début du 20e siècle, la ligne de chemin de fer de l'Ain, reliant Villefranche à Chalamont, traverse le centre du village, avec une station sur la place (il n'en reste que quelques vestiges dans la campagne) . Le monument aux morts de la guerre de 1914-1918, situé sur l'emplacement de l'ancien cimetière, au sud de l'église, est inauguré le 13 mars 1921. En 1951, une nouvelle mairie-école (aujourd'hui groupe scolaire) est bâtie en dehors du centre, plus au nord en direction du hameau du Creuzat. Actuellement, l'habitat pavillonnaire gagne les pentes et les terrasses du coteau. Une zone industrielle s'est installée en limite du plateau

Période(s)Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Murscalcaire
brique
pisé
enduit
moellon
galet
appareil à assises alternées
Toittuile plate mécanique, tuile creuse
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Hartmann-Nussbaum Simone