Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ensemble des 36 chapiteaux de la nef

Dossier IM42002034 réalisé en 2003

Fiche

Dénominationschapiteau
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Champdieu
Lieu-dit : le bourg
Emplacement dans l'édificenef

Les chapiteaux sont datables de la 2e moitié du 12e siècle. Leur style et leur iconographie sont significatifs des influences auvergnates présentes sur le chantier : par exemple, on trouve le motif de palmettes tête-bèche au cloître de la cathédrale du Puy ; les sirènes à queue bifide dont elles tienne chaque extrémité dans leurs deux mains à Brioude ; les atlantes à Mozac ; les chapiteaux à grandes feuilles à Saint-Nectaire ou Brioude. Ces chapiteaux ont été peints en 1838, en 'gros rouge et gros vert', pour le curé Bethéas, puis décapés au 20e siècle.

Période(s)Principale : 2e moitié 12e siècle
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

Les supports de la nef et des collatéraux ont été modifiés lors du voûtement de cette partie de l'édifice, certainement intervenu lors d'une seconde phase du chantier de l'église : des colonnes engagées surmontées de chapiteaux sculptés ont alors été plaquées contre les piles de la nef et contre les murs gouttereaux des collatéraux, de façon à soutenir les arcs formerets entre la nef et les collatéraux ainsi que les arcs diaphragmes séparant chaque travée de collatéral ; la voûte de la nef n'a pas de doubleaux, et il n'y a pas de colonnettes ni de chapiteau contre les piles côté nef, sauf à la croisée, pour en soutenir l'arc d'entrée du choeur. Les chapiteaux, dont l'astragale est solidaire, sont en granite, sculptés en bas-relief (parfois en relief méplat). Ils sont surmontés d'un tailloir en granite à filet et chanfrein (également sculpté en bas-relief pour les chapiteaux n°18 et 20, situés à la croisée). Les chapiteaux ont une structure tronconique, passant du plan circulaire de l'astragale au plan rectangulaire du tailloir par des faces applanies, et certains ont totalement abandonné la composition décorative du chapiteau corinthien (chapiteaux à décor figuré), encore sensible sur certains autres (corbeille de feuilles, rosette, volutes dans les angles). Les chapiteaux sont tous différents, sauf trois modèles reproduits deux fois (n°6 et 36, n°14 et 23, n°28 et 30 ; on peut aussi rapprocher les n° 2 et 11). Les chapiteaux soutenant l'arcature décorative plaquée contre les façades extérieure des transepts sont comparables à ceux de la nef (décor de tiges et feuilles ; voir notice Mérimée de l'église).

Catégoriessculpture
Structuresd'applique
Matériauxgranite, décor en bas-relief, décor en relief méplat
Précision dimensions

Dimensions non prises.

Iconographiespalmette
feuilles
enroulement
à rosette
volute
sirène
atlante
mascaron: tête
arcature
pomme de pin
feuille d'acanthe
feuille lancéolée
Précision représentations

On peut distinguer plusieurs groupes de chapiteaux de composition similaire : les chapiteaux à décor figuré (sirènes, atlantes, mascaron : n°13, 19, 21, 31) ; les chapiteaux à à grosses feuilles sur les angles (n°5, 8, 12, 18, 25, 28, 29, 30) ; les chapiteau à décor formé d'un entrelacement plus ou moins complexe de tiges, avec des motifs de feuilles et de boules (n°3, 6, 15, 20, 24) ; les chapiteaux à trois feuilles ou pommes de pin sur la face principale (n°1, 2, 6, 36).

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler

Annexes

  • Chapiteaux de la nef, description :

    n°1 : décor de treillage terminés en bouquets de feuilles ; en partie haute, une pommes de pin encadrée de deux grosses feuilles recourbées sur les angles.

    2 : décor de grosses feuilles recourbées dans des mandorles (3 sur la face principale), avec des bouquets de feuilles en partie supérieure ; l´emplacement de la rosette est marqué par un cube sans décor.

    3 : à la base, pseudo corbeille de feuilles (feuilles stylisées enfermés dans des compartiments en écaille), puis tiges végétales entrelacées terminées par des bouquets de feuilles (faces latérales) et des boules aux angles ; feuilles recourbées sur les arêtes.

    4 : arcatures stylisées, encadrées de colonnettes supportant un niveau d'arcature en mitre, pseudo volutes à la croisée.

    5 : grosses feuilles nervurés bordées de vaguelettes, placées sur les arêtes ; bouquet de feuilles à l´emplacement de la rosette.

    6 : à la base, bouquets de feuilles (restes de la corbeille de feuilles corinthienne), tiges formant des V aux extrémités recourbées vers l'intérieur et enfermant une grosse feuille (3 sur la face principale), avec 3 bouquets de feuilles en partie supérieure.

    7 : corbeille de feuilles arrondies à nervure centrale puis 2e corbeille de feuilles arrondies avec une pomme de pin au milieu, volutes aux angles ; l´emplacement de la rosette est marqué par un cube sans décor

    8 : grosses feuilles lancéolées (deux sur la face principale, chanfreinées sur l'arête du chapiteau), recouvrant une feuille centrale.

    9 : tiges entrecroisés délimitant des compartiments (2 sur la face principale) contenant des feuilles, feuilles nervurées recourbées sur les angles.

    10 : corbeille de feuilles stylisées (pseudo acanthes) puis volutes affrontées au centre de la face principale et sur les angles.

    11 : grosses feuilles nervurées posées sur des grandes feuilles arrondies, l´emplacement de la rosette est marqué par un cube sans décor

    12 : grosses feuilles lancéolées (deux sur la face principale, nervure sur l'arête du chapiteau), séparées par une tige se terminant en volutes affrontées sur les angles. (mix de 8 et 10)

    13 : sur les angles, deux sirènes tenant un motif en sablier orné de deux palmettes situé au centre de la face ; les sirène tiennent de l'autre main leur queue qui se déploie sur la face latérale ; leurs cheveux sont stylisés en traits concentriques.

    14 : corbeille de feuilles lancéolées dédoublées, feuilles lancéolées et volutes aux angles, tiges croisées sur la rosette.

    15 : motif de pseudo palmette au centre de chaque face, surmontée d'une tige se terminant en volutes affrontées sur les angles ; sur les arrêtes, feuille lancéolée encadrée de demi palmettes ; grosse rosette en forme de soleil crucifère.

    16 : motifs imbriqués tête-bêche, formés d'enroulements encadrant une feuille polylobée.

    17 : sortes de grosses palmettes sur les angles, dont l'extrémité supérieure s´ouvre en deux enroulements encadrant une feuille, dessinant une fleur de lys inversée à l'intérieur de la palmette.

    18 : grosses feuilles bordées d'un feston de petites feuilles, et dont les nervures sont dessinées par un rameau, encadrant une tige ou colonnette supportant un bouquet de feuilles. Sur le cavet du tailloir : décor de cordelière avec une boule aux angles.

    19 : sur les angles, deux sirènes bifides, tenant leurs queues terminées en panache de feuilles, qui s'entrelacent sur la face centrale et se déploient sur les faces latérales ; leurs cheveux sont un peu moins stylisés que sur le chapiteau n°13.

    20 : bouquet de feuilles à la base des arêtes ; au centre des faces, tiges ou colonnettes encadrant une mandorle et supportant deux pseudo volutes, demi palmettes et tiges végétales entrelacées ; sur les arrêtes, feuille lancéolée. Ce chapiteau s'apparente au n°15 et au n°3. Sur le cavet du tailloir : décor de rinceaux à palmettes.

    21 : sur les angles, atlantes coiffés de casques de cheveux stylisés par des lignes verticales, accroupis et soutenant de leurs bras pliés le tailloir.

    23 : identique au n°14.

    24 : sur les angles, tiges nouées de cordelettes, terminées en V se rejoignant en partie haute sur l'angle pour enfermer une grosse feuille, et sur le centre de la face pour soutenir une boule et encadrer une feuille ; tiges terminées en bouquets de feuille au centre de la corbeille, volutes en parties supérieure.

    25 : corbeille d´acanthes très stylisée, puis grandes feuilles lancéolées aux angles.

    26 : frise de grosses palmettes-feuilles tournées pointe en bas, double rang de perles sous le tailloir.

    27 : chapiteau à deux rangs de palmettes reliées par un ruban formant des enroulements. Ce décor s´apparente à celui du n°16.

    28 : grosses feuilles dédoublées lancéolées (deux sur la face principale, nervure centrale sur l´arête du chapiteau), encadrant une feuille centrale ; volutes aux angles.

    29 : deux grosses feuilles dédoublées lancéolées, se rejoignant au centre de la face.

    30 : grosses feuilles dédoublées lancéolées (deux sur la face principale, pliées sur l'arête du chapiteau), encadrant une feuille centrale nervurée ; pseudo volutes aux angles.

    31 : corbeille à tiges surmontées de bouquets de feuilles et de fruits, de deux hauteurs différentes ; à la place de la rosette, mascaron cornu et tirant la langue ; aux angles, petites têtes chauves aux yeux clos.

    32 : grosses feuilles dédoublées lancéolées, sorte de mandorle au milieu de la face principale ; proche du n°30.

    33 : tiges délimitant des compartiments avec des boules à la base de la corbeille, une pomme de pin au centre, des palmettes-feuilles recourbées sur les angles, des bouquets de feuilles en partie supérieure.

    34 : corbeille à deux rangs de feuilles arrondies très stylisées, dédoublées en parties supérieures, avec des pseudo volutes affrontées au centre de la face.

    35 : la corbeille figure un édicule à murs appareillés, avec, au centre de chaque face, une arcature en plein cintre ; à l'intérieur de celle-ci, le dessin très stylisé représente peut-être un autel encadré de rideaux (le motif triangulaire serait une interprétation la lampe de sanctuaire), peut-être inspiré d'un modèle similaire à l'un des chapiteaux du choeur de Notre-Dame du Port à Clermont. Grosse feuille recourbée sur les angles, pseudo volutes, rosette circulaire.

    36 : très proche du n°6.

Références documentaires

Périodiques
  • REVEREND DU MESNIL, Clément-Edmond. Rapport sur l'excursion archéologique faite par la société de la Diana à Moingt, Champdieu, Chalain-d'Uzore et Montbrison, les 6 et 7 juillet 1879, Bulletin de la Diana, t. 1, n°6, 1880

    p. 206-230
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline