Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA42003141 inclus dans Le faubourg de la Sablière réalisé en 2006

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cellier
    • puits
    • cuvage
    • logement
    • étable à chevaux
    • four à pain
    • porcherie

Dossiers de synthèse

Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéescellier, puits, cuvage, logement, étable à chevaux, four à pain, porcherie
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Champdieu
Lieu-dit : la Sablière
Adresse : chemin de la
Sablière
Cadastre : 1999 AB 92

Ferme édifiée dans le 2e quart du 19e siècle (date portée), sur un terrain vide en limite du faubourg de la Sablière. Le logis a été agrandi sur l'arrière ; sa façade sur cour a été remaniée dans le 2e quart du 20e siècle (appuis des fenêtres, vantaux des portes, crépi). La grange-étable voisine (1999 AB 90), datée de 1881, a été rachetée au 20e siècle. Au 20e siècle, l'exploitation avait une activité très variée : production de vin et de fruits (vergers situés aux Crozes et à Céty), vente de beurre, poules et oeufs ; le vin et le beurre étaient vendus au détail, les fruits étaient achetés en gros par des négociants (témoignage oral). Les bâtiments remontent sans doute au 19e siècle, puis ont été très remaniés et agrandis au début du 20e.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates1837, porte la date
1881
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

Ferme à bâtiments distincts, à cour fermée (portail à génoise, vantaux à barreaux en fer forgé). Logis de cinq travées, à un étage et comble à surcroît. Au rez-de-chaussée, le logis présente deux entrées, pour les maîtres et pour les domestiques. L'entrée des maîtres donne sur un couloir transversal contenant l'escalier (droit, en bois), dont l'extrémité est occupée par un petit cellier ; le couloir dessert une cuisine à l'est et une salle à l'ouest. L'entrée des domestiques donne sur une arrière-cuisine. Au nord du logis ont été ajoutés un grand cellier (communiquant avec le petit cellier derrière l'escalier, et contenant un four à pain ? disparu) et une remise (accès par l'extérieur et par l'arrière cuisine). L'étage est occupé par des chambres et des locaux de stockage (avec sans doute un second escalier pour les domestiques, non vu). En retour du logis à l'est, un petit bâtiment bas abrite un puits, un poulailler et une remise à charbon. Le côté sud de la cour est bordé par une grange-étable, dont la façade est protégée par un vaste avant-toit. Dans l'angle oriental, un logement de domestique est aménagé en étage (desservi par un escalier extérieur en maçonnerie), au-dessus d'une porcherie. Le côté ouest de la cour est occupé par la grange-remise et des écuries à chevaux, avec une remise à voiture à l'extrémité nord. Les murs sont en pisé enduit, avec des encadrements en granite en bois (linteaux des portes doubles, ouvertures hautes de l'étable, jours). Les toits sont à longs pans, avec croupes sur le logis et la grange-étable, et en appentis sur le petit bâtiment nord-ouest et la partie accolée au nord du logis, en tuile creuse ; génoise sur le logis, corniche en brique (denticules) sur le côté est de la grange-étable. Grange-étable isolée : murs en moellon de granite et pisé, encadrements en brique et bois, toit à longs pans en tuile creuse. La ferme avait son cuvage et sa cave dans le bourg de Champdieu (renseignement oral). Date gravée sur le linteau de la porte du logis : 1837. Inscription gravée sur le linteau de la grange-étable voisine (1999 AB 90) : C 1881 B.

Murspisé
enduit
Toittuile creuse
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
croupe
TypologiesType C1: logis et grange-étable dans des bâtiments distincts, sur cour
Techniquesferronnerie
sculpture
Précision représentations

Décor de ferronerie pour les vantaux du portail : volutes, fers de lance. Décor sculpté : vantail de la porte du logement divisé en trois registres de tables rectangulaires : registre inférieur, planches verticales ; registre médian, table horizontale, décor de moulurations ; registre supérieur, décor de losange sur fond strié ; de part et d'autre, pilastres doriques.

Statut de la propriétépropriété privée
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry