Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA42002489 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescuvage, logement
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Écotay-l'Olme
Lieu-dit : Quérézieux
Cadastre : 1808 B 278 ; 1986 B 479

La ferme est représentée sur le cadastre de 1808, mais les cours n'étant pas dessinées, l'emprise des bâtiments n'est pas précisée. La partie nord et l'emprise de la partie sud datent de la fin du 17e siècle (date portée 1692) mais comportent peut-être des parties plus anciennes (cheminée à piédroit et console chanfreinés dans le logis nord ; maçonnerie en petit moellon posé sur chant) ; le logis nord a sans doute été rabaissé d'un niveau et avait peut-être un aître en façade (poutres sciées) ; sa fenêtre est un percement remanié (porte transformée en fenêtre, enacdrement de bois et brique) . La partie sud, qui présente des murs en maçonnerie ancienne (petit moellon posé sur chant) a été largement remaniée au 19e siècle (aménagement d'un nouveau logis ? avec une cheminée d'angle à console en quart de rond). L'ensemble est désaffecté.

Période(s)Principale : 4e quart 17e siècle
Principale : 19e siècle

Ferme à superposition ; l'édifice est inséré dans une trame de bâti dense, et possède deux petites cours (à l'ouest devant le logis sud et à l'est en coeur d'ilot). Partie nord : à l'étage de soubassement, étable ? (non visité). Au rez-de-chaussée surélevé (accès sur le chemin principal) : logis de deux travées avec une cuisine en façade (cheminée à piédroit et console chanfreinés), une chambre sur l'arrière. Partie sud : à l'étage de soubassement, cave sous la moitié nord de la cour ouest, étable (divisée en une travée principale orientée est-ouest, ouvrant sur la partie basse de la cour ouest et sur la seconde cour à l'est, et en trois box ouvrant sur la travée centrale). Au rez-de-chaussée surélevé (accès par la partie haute de la cour ouest pour le logis ; sur le chemin principal pour la grange) : à l'ouest, logis de deux travées avec une cuisine (cheminée d'angle à console en quart de rond et linteau bois) et une chambre ; à l'est, grange (chambre cloisonnée au fond). Devant la grange côté chemin, un large avant toit forme un espace couvert (qui abrite une cuve). La chambre du logis nord et la cuisine du logis sud ouvrent sur cette grange. Dans le comble : fenil (et une chambre cloisonnée au-dessus de la chambre du logis sud). Les bâtiments sont en moellon de granite (parties en petit moellon posé sur chant ; murs de refend en pisé), partiellement enduit, avec des encadrements en pierre de taille (en bois pour le comble et la seconde ouverture du logis nord) ; les toits sont à longs pans, en tuile creuse, avec une croupe sur le logis sud. Inscription gravée sur les claveaux de la porte de la grange : FAIT LE I IUIN 1692 (N ecrit à l'envers).

Mursgranite
enduit
moellon
Toittuile creuse
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, étage de comble
Couverturestoit à longs pans
croupe
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
TypologiesType A3: ferme à superposition (dépendances en rez-de-chaussée ou soubassement, logis à l´étage)
Statut de la propriétépropriété privée
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry