Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA42003338 réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesfournil, porcherie, puits, étable à chevaux
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Mornand-en-Forez
Lieu-dit : Comolon
Cadastre : [180  ?] B 45 ; 1987 D4 521

Le "domaine de Champs" a été légué en 1835 à l'hôpital de Montbrison, par Mme Thomé, de Monbrison (acte reçu Me Dusser). Il s'agit sans doute de la ferme identifiée par le toponyme "les Perriers" sur le plan cadastral du 1er quart du 19e siècle (parcelle A 125, appartenant à M. Thomé, de Montbrison, sur la matrice de 1821). Le domaine est entretenu par l'administration de l'hôpital, puis reconstruit sur un emplacement vierge, de l'autre côté de la route de Feurs et plus au sud, en 1861, à l'occasion d'un échange de terres avec MM. Le Conte et de Marcilly . Une nouvelle étable à vaches est construite en 1939 (architecte Jean Agricol, de Montbrison, entrepreneur Dupic, de Marcilly-le-Châtel), et un poulailler en 1952. La ferme, avec environ 40 ha de superficie, a été exploitée par la famille Presle depuis la fin du 19e siècle. Elle a été vendue en 1972 (lors de la construction du nouvel hôpital à Beauregard) ; une partie des loges à porcs a lors été transformée en box pour chevaux.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates1861, daté par source
1939
Auteur(s)Auteur : Agricol Jean architecte attribution par source
Auteur : Dupic entrepreneur attribution par source

Ferme à bâtiments distincts, à cour fermée (portail). Logis de trois travées, avec cuisine, évier et deux chambres au rez-de-chaussée, grenier à l'étage (porte haute). Fournil dans le prolongement du logis à l'est (cheminée en granite, à consoles en doucine très plates), avec une chambre à l'étage (escalier quart tournant, en bois). Hangar dans le prolongement du logis à l'ouest, puis fenil avec cellier (dit cave). Grange-remise puis étable en retour. De l'autre côté de la cour, porcherie (puis étable à chevaux). Sur le côté sud, à l'opposé du logis, étable à vaches. Puits dans la cour. Les bâtiments sont en pisé enduit (ciment), avec encadrements en granite (marques lapidaires : deux carrés ; rectangle ; triangle. Linteaux de l'étable en bois). Les toits sont à longs pans, en tuile creuse (tuile plate mécanique sur le logis et l'étable à vaches). Inscription sur la porte du fenil : PIERRE PRESLE 1899.

Murspisé
enduit
Toittuile creuse, tuile plate mécanique
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
croupe
TypologiesType C1: logis et grange-étable dans des bâtiments distincts, sur cour
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AH Montbrison (dépôt aux AC Montbrison), non classées. Domaines - locations et donations, 1824-1909 [domaine de Comolon]. - 22 octobre 1835. Testament de Mme Thomé (notaire Dusser). Lègue à la maison d´hospice civil de Montbrison un corps de domaine situé sur la commune de Champ, avec les foins, pailles et cheptel. - 1848. Les bâtiments ont été recouverts en entier, une fenêtre ouverte à l´ouest avec montants en pierre, barres de fer, châssis. - 1851. La petite écurie adossée à la locaterie et au puits a été construite. Le puits a été couvert. L´aqueduc devant la grange a été fait. La chambre derrière la cuisine a été carrelée, une croisée en pierre a été posée à l´évier. - 1853. L´écurie [étable] a été prolongée du côté du matin de 5 m 30, ainsi que la fenière au-dessus. Croisée en pierre du grenier au-dessus de la chambre de la maison. Carrelage de l´évier. - 1856. Le four est "fait à neuf", une porte en pierre est placé à l´écurie des cochons. - 1859. Réfection du le portail de la cour. - 1860. Début de la reconstruction des bâtiments sur un nouvel emplacement situés à gauche de la route de Feurs. - 1861. Achèvement des travaux de reconstruction des bâtiments du domaine : 13000 F. Cette reconstruction a été entreprise à la suite d´un échange avec M. Le Conte qui nous a fait abandonner la totalité des terrains que les hospices possédaient sur la droite de la route allant à Feurs. En même temps il a été fait un échange avec M. de Marcilly et c´est sur une partie de la terre cédée par ce dernier que les bâtiments ont été assis.

  • AH Montbrison (dépôt aux AC Montbrison), non classées (ancienne cote N 146). Travaux. - 12 octobre 1861. Projet pour la reconstruction des bâtiments du domaine de Champs. En cours d´exécution Pour éviter que les fermiers ne réclament des ouvrages complémentaires, il convient de profiter de l´entreprise générale pour introduire certaines additions : la construction d´un "grangeron", donner à la grange 15 m de longueur au lieu de 12, augmenter les dimensions des petites écuries, isoler le fournil de la cuisine. Devis de 3300 F. Travaux exécutés par M. Dupuy adjudicataire primitif. - 11 mai 1952 : construction d´un poulailler (fermier Jacques Presle).

  • AH Montbrison (dépôt aux AC Montbrison), non classées (ancienne cote O 160). 1939. Construction d´une vacherie. Jean Agricol architecte à Montbrison, Dupic entrepreneur à Chalain-d´Uzore.

  • AH Montbrison (dépôt aux AC Montbrison), non classées (ancienne cote N 146). Domaine de Champs [Comolon]. [Série de baux, 1801-1950]. - 25 mars 1843 : adjudication du bail à ferme du domaine de Champs aux mariés Guillot-Jouanard, actuels fermiers du domaine de Champs, pour 6 ans (700 F par an). - 17 mars 1849 : bail à ferme aux époux Combes François et Pierette Palay, pour 6 ans. - 1852 : Jacques Presles est fermier du domaine. - 9 octobre 1858 : bail à M. Robert et Marie Faverjon, pour 6 ans (800 F par an). - 7 décembre 1889 : prorogation du bail à Jacques Presle et Denise Michalon, de 1890 à 1899 (2010 F par an). Adjudication précédente en 1881. Superficie de 42 ha. - 28 octobre 1899 : prorogation à du bail M. Presle, de 1899 à 1908. - 1er septembre 1919 : prorogation du bail à Presle, de 1919 à 1928. - 6 mars 1920 : cession du bail des époux Presle-Michalon aux époux Presle (fils)-Forge, jusqu´en 1928. - 18 décembre 1927 : adjudication du fermage aux époux Presle-Forge de 1928 à 1937 (13000 F par an). - 30 novembre 1936 : prorogation du bail de 1937 à 1946 (6100 F par an). - 31 mai 1950 : le bail est affermé à Jacques Presle.

Documents figurés
  • Domaine de Champs / 1 dess. : encre et lavis coloré sur papier collé sur toile. Échelle 1:2500. 3e quart 19e siècle (AH Montbrison (dépôt aux AC Montbrison), non classées).

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry