Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA42003515 inclus dans Demeure réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiéesporcherie, écurie, fournil, abreuvoir, cuvage, chenil, laiterie, logement
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Chalain-le-Comtal
Lieu-dit : les Rayons
Cadastre : [180  ?] D 74 ; 1985 ZW 10 (partie)

L'édifice est représenté sur la carte de Cassini (2e moitié du 18e siècle ; les Rayons, maison). Selon la visite pastorale de 1662 (citée par l'abbé Valendru), il y aurait eu une chapelle aux Rayons (alias "chez Rioms"), sous le vocale de saint Simon, mais il n'en restait aucune trace dans la 2e moitié du 19e siècle (elle n'apparaît pas dans la visite pastorale de 1614). La cheminée du logement bordant la seconde cour remploie un piédroit datable du 16e siècle (console en pan coupé), le reste de la cheminée étant datable de la 1ère moitié du 19e siècle. En 1812, la ferme est située sur l'emprise d'un bâtiment existant sur le plan cadastral de 1808, appartenant à Antoine Dominique Belzevier, apparenté aux Curraize selon l'abbé Valendru (D 74, maison et bâtiments ruraux ; D 76, parterre, D 75, pièce d'eau, D 72 et 77, jardins ; D 73 et 78, aisances ; D 79, pigeonnier). La grange-étable située dans la partie ouest du côté nord de la cour peut être datée de la fin du 18e siècle ou du début du 19e. Le reste des bâtiments est datable du milieu ou de la 2e moitié du 19e siècle. Elle peut dater du 1er quart du 19e siècle.

Période(s)Principale : limite 18e siècle 19e siècle
Principale : milieu 19e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle

Ferme à bâtiments distincts, à cour fermée (passage couvert). Le logis occupe la partie nord du côté ouest de la cour (il est mitoyen, du côté sud, d'une petite ferme qui tourne le dos à la cour, voir IA42003514). Il a quatre travées, avec sous-sol voûté (cave située sous la partie sud de l'édifice ; accès par un escalier extérieur, en façade), un étage carré et un comble à surcroît (grenier, avec porte haute). Le rez-de-chaussée est distribué par un couloir transversal contenant l'escalier (droit, en bois), avec une pièce de part at d'autre (recloisonnée côté nord). À l'ouest est adossé un chenil (niches et cours grillagées ; 20e siècle). Au nord est édifié un bâtiment en rez-de-chaussée et comble à surcroît (ancienne laiterie ?). En retour se trouve un petit corps de bâtiment avec une remise pour les bidons de lait, un atelier et le passage couvert d'entrée dans la cour, puis une remise et poulailler (pour des oies). Dans le prolongement est édifiée une grange-étable, avec grange-remise au centre, étable à génisses à l'ouest (ou remise à raves) et étable à vaches à l'est. Le côté ouest de la cour est bordé par une étable, un hangar, une remise et le fournil (avec logement à l'étage) ; le côté sud, par une grange et cuvage (mitoyenne de la sellerie et remise donnant sur la cour de la demeure, voir IA42003513), une porcherie (puis pigeonnier), une étable à vaches et une étable à boeufs et à chevaux. La ferme comprend une seconde cour, au nord-ouest, délimitée à l'est par un bâtiment d'habitation (logement et atelier ; dans la cuisine, cheminée en granite, à linteau droit orné de tables lobées sur piédroits et consoles à pan coupé à droite, en doucine à gauche), au nord par des porcherie (une pour le maître, une pour le fermier), au sud par des hangars et remises, à l'ouest par un mur. Abreuvoir devant l'entrée de la cour principale. Les bâtiments sont en pisé enduit (parties sans enduit : façade arrière du logis, logement), avec encadrements en granite, en brique (logement, porte du grenier, portail du passage couvert, fenêtres et portes hautes du bâtiment sud) ou en bois (fenêtres du comble du logis). Les toits sont à longs pans, en tuile creuses (tôle ondulé sur le bâtiment sud et sur le bâtiment adossé au nord du logis).

Murspisé
enduit
Toittuile creuse, tôle ondulée
Étagessous-sol, 1 étage carré, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier intérieur : escalier droit en charpente
TypologiesType C1: logis et grange-étable dans des bâtiments distincts, sur cour
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • GRANGE, Marie. BAROU, Joseph. Un village de la plaine, il y a 100 ans. Chalain-le-Comtal, d'après les notes de l'abbé Valendru. Village de Forez, supplément au n°63, 1995.

    p. 31
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline