Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fiche

Destinationsimmeuble à logements
Parties constituantes non étudiéescour
Dénominationsimmeuble à logements, atelier
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 4e
Lieu-dit : Croix-Rousse, Adresse : 9 rue
Gigodot
Cadastre : 1999 AX 101, 102, 103 Cadastre napoléonien 1827-1828

Le terrain faisait autrefois partie du clos de la Visitation. François Joseph Boillod l'achète le 9 mai 1862 et fait construire l'immeuble (315 WP 044 6) Il est précisé que tous les murs seront en bonne maçonnerie de pierre et chaux. Il le revend ensuite en 3 parties.

Le 5 août 1863, il vend à Jean Lamy, traiteur, pour 17000F, une maison composée de caves voûtées desservies par un escalier commun, d’un rez-de-chaussée, de quatre étages ayant chacun trois fenêtres de façade au midi et deux fenêtres au nord (4 Q 5 / 4216).

Le 2 juin 1864, il vend à François Nicolas Prat, une maison composée de caves voûtées, rez-de-chaussée, quatre étages et greniers au dessus. Le rez-de-chaussée a trois grandes ouvertures et une petite sur la rue Gigodot, et trois ouvertures sur la rue Dumont d’Urville. Chaque étage a 4 fenêtres sur la rue Gigodot et 3 sur la rue Dumont d’Urville. Le tout est confiné à l’est par la rue Dumont d’Urville, au sud par la rue Gigodot, à l’ouest par la maison Lamy et au nord par une maison Boillod (4 Q 5 / 5347).

Enfin, le 13 septembre 1867, il vend à Jeanne Marie Boudret, veuve de François Julien Rachel, pour 15500F, une maison se composant de caves voûtées, rez-de-chaussée et de quatre étages avec greniers au dessus. Chaque étage ayant trois fenêtres de façade sur la rue Dumont d’Urville. Le tout est confiné à l’est par la rue Dumont d’Urville, au sud par une maison vendue à M. Prat, à l’ouest par une cour commune et au nord par la propriété Fertay (4 Q 5 / 4301).

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1863, daté par source

L'immeuble forme un angle droit entre la rue Gigodot et la rue Dumont d'Urville et se développe sur 5 niveaux dont 4 étages carrés. Sa façade sur la rue Gigodot se compose de 7 travées et celles sur la rue Dumont d'Urville en compte 6. Les cinquième et septième travées de la rue Gigodot ne sont percées qu'au rez-de-chaussée. Les trois parties de l'immeuble sont légèrement distinctes puisque le bandeau séparant le rez-de chaussée du premier étage n'est pas présent pour les 3 travées de gauche de la rue Gigodot et les pierres sont apparentes au rez-de-chaussée sauf pour les trois travées de droite de la rue Dumont d'Urville. L'immeuble est couvert d'un enduit beige et les baies sont rectangulaires avec appuis saillants.

L'entrée se fait par une porte piétonne au niveau de la quatrième travée de la rue Gigodot. Le sol de l'allée est en carrelage et les murs sont enduits. L'escalier est en pierre, dans-oeuvre et rampe-sur-rampe à deux volées droites. Il est perpendiculaire à la façade principale et à noyau vide, sécurisé par un garde-corps en ferronnerie. Il dessert 3 appartements par palier et est éclairé par des baies en plein-cintre donnant sur la cour.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile mécanique
Étages4 étages carrés
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier dans-oeuvre
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée
Protectionsédifice non protégé

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Rhône, 3 P 138/168. États de sections des propriétés bâties et non bâties : section A dite de Serin, section B dite de la Croix-Rousse, section C dite de Saint Clair, 20 octobre 1828. L'aire d'étude appartient à la section C dite de Saint-Clair. Le document présente l'état du secteur et des quartiers en 1828. Les parcelles sont numérotées sur le plan et, le registre donne les noms des propriétaires des parcelles et la nature de celles-ci : terre, jardin, passage, hangar ou maison.

    AD Rhône : 3 P 138/168
  • Matrices des propriétés bâties et non bâties par ordre alphabétique des rues ; 3P 138/178 : "1882-1910 : cases 1001-2000 rue Gigodot à rue Richan" ; 3P 138/182 : "1910-1944 : cases 1029-2032 rue Dumont d'Urville à rue Sainte-Marie" ; 3P 138/194 : "1943-1974 : rue Dumenge (n°1-26) à rue Hénon (n°2-31) ; Mutations de propriétés de 1882 à 1974. Les matrices des propriétés bâties présentent les changements de propriétaires entre 1882 et 1974 par ordre alphabétique des rues.

    AD Rhône : 3P 138/178 ; 182 ; 194
  • Arch. Mun. Lyon, 315 WP 044 6 Rue des Gloriettes et rue Gigodot : Alignement 1854-1890

    AC Lyon : 315 WP 044 6
  • Arch. Dép. Rhône, 4 Q 5 / 4216, Transcriptions hypothécaires 5 août 1863, Volume 966, Article 9922, Vente de François Joseph Boillod à Jean Lamy

    AD Rhône : 4 Q 5 / 4216
  • Arch. Dép. Rhône, 4 Q 5 / 5347, transcriptions hypothécaires 2 juin 1864, Volume 997, Article 2749, Vente de François Joseph Boillod à François Nicolas Prat

    AD Rhône : 4 Q 5 / 5347
  • Arch. Dép. Rhône, 4 Q 5 / 4301, Transcriptions hypothécaires, 13 septembre 1867, Volume 1136, Article 2940, Vente de François Joseph Boillod à Jeanne Marie Boudret

    AD Rhône : 4 Q 5 / 4301
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine - Caillat Noémie