Logo ={0} - Retour à l'accueil

Immeuble d'Artisan, d'Ouvrier

Dossier IA01000148 réalisé en 1990

Fiche

Genred'artisan, d'ouvrier
Parties constituantes non étudiéescafé, remise, dépendance, cour, puits, jardin
Dénominationsimmeuble
Aire d'étude et cantonTrévoux
AdresseCommune : Trévoux
Adresse : 5 boulevard de l'
Industrie
Cadastre : 1823 B 332 ; 1984 AD 281

Situé hors les murs, cet immeuble existait en 1770 (état des lieux) , dans le faubourg alors appelé des Portes de Saint-Bernard : il était constitué de la maison de Duplat, maître maçon (peut-être construite par lui même) , et d'une maison appartenant à un tireur d'or et louée à un autre maçon. En 1823, l'emplacement au sol est identique à celui du plan de 1777, la parcelle remembrée, dont la structure antérieure est toujours visible en façade (extrémité droite) , appartenant à J.B.Charbonnet, d'une famille de tireurs d'or. Le bâtiment comprend 3 corps et une cour postérieure. Il est acheté par Collet (dit Capitan) qui l'agrandit en 1867 (matrices cadastrales) : le rhabillage de la façade sur rue, la devanture du café, la transformation en appartements des anciens communs sur cour datent probablement de cette époque. A partir de 1870, des fabriques de filières et une importante tréfilerie s'implantent dans le quartier : l'immeuble est loué aux ouvriers filiéristes et lapidaires, le café s'intitule Café de l'Industrie, comme la rue, qui prend le nom de boulevard de l'Industrie

Période(s)Principale : 3e quart 18e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1867, daté par source
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Immeuble composé de plusieurs corps de plan en U sur cour postérieure en contrebas, jardin à l'arrière ; bâtiment longé à gauche par une venelle fermée sur rue ; corps antérieur rectangulaire, comprenant un sous-sol partiel vouté en berceau et un étage de soubassement non vouté (dépendances) ouvrant sur la cour qui contient un puits ; ces 2 premiers niveaux sont construits en calcaire, les niveaux supérieurs en pisé ; élévation sur rue à travées irrégulières, porte piétonne au centre surélevée d'un degré rectangulaire, devanture en bois à droite (café de l'industrie) et porte charretière à linteau de bois à l'extrémité, couverture de tuiles creusés, avant toit fermé par une corniche en bois (forget) ; rez-de-chaussée surélevé occupé par une salle de café et ses annexes, autour de l'escalier central en bois, et par une remise à droite, appartements à l'étage ; l'élévation latérale sur venelle présente des encorbellements en brique sur corbeaux de pierre (anciennes latrines ?) ; corps en retour sur cour de 2 niveaux, couverts de tuiles plates mécaniques : logement du cafetier dans le corps latéral, anciens communs transformés en appartements dans le corps postérieur

Murscalcaire
pisé
brique
enduit
moellon
Toittuile plate mécanique, tuile creuse
Étagessous-sol, étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, comble à surcroît
Couvrementsvoûte en berceau
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
appentis
pignon couvert
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour en charpente
Typologiesimmeuble à appartements d'ouvriers, escalier dans-oeuvre, tournant à retours, à mur noyau, café et dépendances au 1er niveau, puits
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Jourdan Geneviève