Logo ={0} - Retour à l'accueil

Machine à pomper dite pompe de Cormouailles

Dossier IM69001204 réalisé en 2012

Fiche

Voir

Dénominationsmachine à pomper
Appellationspompe de Cornouailles
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Caluire-et-Cuire
Lieu-dit : Saint-Clair
Adresse : chemin de, Wette-Fays , 2 avenue Poumeyrol
Emplacement dans l'édificedans le corps principal

En 1856, trois machines, dites de Cornouailles, fabriquées au Creusot, par les usines Schneider, entrent en service ainsi que six chaudières à vapeur. La première est affectée au bas service, une autre approvisionne le haut service, la troisième peut refouler à volonté sur l'un ou l'autre service. L'eau provient d'une galerie filtrante qui alimente trois bassins où plongent les tuyauteries d'aspiration des pompes.

Période(s)Principale : milieu 19e siècle
Dates1856
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Bourgogne, 71
Auteur(s)Auteur : Woolf ingénieur-concepteur
Atelier ou école : Schneider usine

La pompe restante est constituée d'un cylindre-vapeur (diamètre 2660 mm), d'un condensateur, d'un balancier (36 tonnes et axe 400 mm), piston (900 mm, course 2,5 m) de la tringlerie de commande avec amortisseur hydraulique, le parallèlogramme de Watt articule les cabestans, le contrepoids de la pompe (54 tonnes). Les caractéristiques hydrauliques : bas service : 5 bar - 1 200 m3/h ; haut service : 10 bar - 360 m3/h ; manoeuvre : 6 à 10 coups/min 2 m3/cycle. Le service des eaux sera privatisé en 1986, le bâtiment restant propriété de la ville de Lyon et transformé en musée où l'on peut voir la dernière pompe de Cornouaille conservée sur le site, d'une hauteur de 20 m avec un balancier de 36 tonnes.

Catégoriesindustrie extractive
Matériauxmétal
fonte de fer, garniture
Précision dimensions

h = 20 ; l = 13 ; pds = 35 ; pds = 54 (le poids des machines est en tonnes)

États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre objet, 1992/01/17
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine