Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin Fontaine

Dossier IA74000990 inclus dans Paysage du bassin-versant du Fier réalisé en 2010

Fiche

Parties constituantes non étudiéesmaison
Dénominationsmoulin
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Thorens-Glières
Hydrographiesle), Fier Supérieur Daudens
AdresseCommune : Évires
Lieu-dit : le Moulin
Adresse : route de
La Cote
Cadastre : 0E 1 89, 1587, 708, 1605, 1604, 1679, 8, 2, 1585, 1606, 15, 14, 12, 13, 9, 5, 709, 39, 1581

Au lieu dit dénommé Le Moulin, se trouvaient deux moulins alimentés par les eaux du ruisseau de Daudens. Plusieurs dates portées aux éléments de structure du bâtiment du moulin Fontaine montre les différentes phases de construction de l´édifice. Ainsi les dates de 1711 et de 1718 se trouvent sur les clefs de l´encadrement des fenêtres. Elles donnent une indication sur la construction du bâtiment. A l´intérieur de la maison sur une poutre figure la date de 1810, avec l´inscription : Fontaine et ses frères à la grâce de Dieu. Déjà figuré sur la mappe Sarde, de 1730, ce moulin appartient à Monsieur Jean-Pierre Fontaine qui est un meunier originaire de Groisy. En 1876, son fils Jean-Pierre arrête l´activité du moulin. En 1881, la gestion de la propriété revient Monsieur Fontaine Claude mais à partir de 1899, l´ensemble est cédé au maire de la commune d´Evires, Monsieur Chappaz Joseph Jules originaire de la commune de Thorens. En 1904, le fils de Claude Fontaine, Felix rachète la propriété familiale. A partir de 1911, la famille Luiset qui possède un moulin à 147 mètres en aval du premier moulin, cohabite avec la famille Fontaine dans l´édifice de l´ancien moulin Fontaine qui est divisé en deux maisons d´habitation. Contrairement à la famille Fontaine, la famille Luiset continue l´activité de son moulin. En 1970, Monsieur Gallay décide de créer le camping du Moulin dans les jardins de sa propriété.

Période(s)Principale : 1er quart 17e siècle
Dates1711, porte la date

Traversant les communes d´Eteaux, d'Evires et Groisy, le ruisseau du Daudens est un des principaux affluents de la Fillière. Le cours d´eau coule dans un talweg étroit et boisé, sur un fond de dalles dans la partie amont mais majoritairement de petits blocs et galets. De nombreux moulins ont été construits le long de ce cours d´eau depuis sa source au col d´Evires à 930 mètres d´altitude, jusqu´à sa rencontre avec la Fillière au lieu des Plots dans la commune de Groisy. D´un débit constant, le ruisseau du Daudens traverse à cet endroit une zone très encaissée et essentiellement boisée en aval du Moulin Fontaine. Les dépôts sédimentaires ont stabilisé les méandres du lit à cet emplacement permettant l´exploitation agricole dans cette plaine alluviale. S´appuyant sur la pente de la falaise, l´ancien bief du Moulin Fontaine était composé d´un canal et d´un bassin de retenue disparus. La prise d´eau se faisait grâce à un barrage qui était situé à environ 576 mètres en aval du moulin. Certains massifs du canal ainsi que le berceau du bassin sont utilisés comme abreuvoir pour le bétail dans le champ situé à l´Est du moulin. Dessinant une courbe autour de la propriété, la route de la Côte assure la connectivité de cet espace isolé avec la route de Chez Bottinon située plus haut. Descendant jusqu´au pont du moulin qui enjambe le ruisseau Daudens, la route conduit au hameau Vavert au Nord-Ouest. Un chemin interne ouvre sur la cour du moulin, contigu à cet espace ouvert, le bâtiment du moulin se compose d´un corps de 23 mètres de longueur pour 11 mètres de largeur. De plan carré, l´édifice comporte un rez-de-chaussée, un étage et un étage sous comble protégé par un toit à deux pans. Les murs pignons restent relativement clos, alors que les façades latérales Est et Ouest sont rythmées par un jeu de travées comportant soient des portes ou des fenêtres. Le mur goutte Est comporte encore les massifs des roues. Une extension en appentis servant de hall d´entrée pour le rez-de-chaussée est adossée au bâtiment. Les façades du moulin restent dégagées, excepté le mur pignon Sud qui s´appuie sur le dénivelé de la falaise. A environ 120 mètres la passerelle du moulin laisse entrevoir en contrebas une seconde dérivation. Il reste une partie du barrage de la prise d´eau qui alimentait le Moulin Luiset, qui n´existe plus en 2010, composé de pans de bois, cette retenue alimentait le bief ce second moulin situé à 170 mètres du Moulin Fontaine.

Murspierre
enduit
Toitbardeau
Plansplan carré régulier
Étagesen rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans
Énergiesénergie hydraulique
Jardinsarbre isolé
États conservationsdésaffecté

Pas de zonage porté au PLU d'Evires. Le bâtiment du moulin a été transformé en maison d'habitation et le jardin en camping en 1970.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Haute-Savoie : 3P3/4548, Tableau d´assemblage des matrices cadastrales de la commune d´Evires. 1913

Bibliographie
  • HERMANN, Marie-Thérèse, Le Genevois d´autrefois.2003, p.7

  • HERMANN, Marie Thérèse, La Savoie traditionnelle. 2006. p. 88

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Mahfoudi Samir