Logo ={0} - Retour à l'accueil

Oratoire de Notre-Dame des Collines (chapelle des Mailland)

Dossier IA73004556 réalisé en 2014

Fiche

VocablesNotre-Dame
AppellationsNotre-Dame des Collines
Dénominationsoratoire
Aire d'étude et cantonHauts de l'Albanais
AdresseCommune : Trévignin
Lieu-dit : A Bayard
Cadastre : 2014 B3 215

L'oratoire a été construit en 1846 (date gravée sur une pierre d'angle du soubassement, côté droit), par la famille Mailland (selon un document conservé dans les archives paroissiales de Pugny-Chatenod et rédigé à l'occasion de la restauration, la "chapelle des Mailland" dédiée à la Vierge a été construite par les ancêtres d'Edmond Mailland, sur un terrain cédé gratuitement par les arrières-grands-parents de Roger et Louis Jorens). Sur le 1er cadastre français, en 1880, on distingue une petite parcelle bâtie (?) arrondie sur la parcelle B3 306, en contrebas du carrefour du chemin de la Traupe (qui passe à proximité de la ferme Mailland, IA73004308) et du chemin de grande communication : il s'agit peut-être de l'emplacement de l'ancien oratoire, à 150 m au sud-ouest de l'actuel.

En 1984, les habitants des lieux-dits Bayard, les Collines, la Traupe, Verlioz et une partie du chef-lieu décident de reconstruire l'oratoire qui était en mauvais état et invisible de la route car situé en contrebas. Le nouvel édifice devait être construit sur un terrain cédé gratuitement par Edmond Mailland, à proximité de la route nationale du Revard, à l'angle nord du chemin conduisant à la maison de la famille Mailland. Le devis estimatif du projet était de 35 000 F, en partie financés par une souscription d’environ 10 000 F. La date de 1984 est gravée dans l'enduit du côté gauche. La reconstruction a sans doute remployé les pierres du soubassement, et la statue doit également provenir de l'ancien édicule. L'oratoire a été béni le 16 juin 1985, sous la présidence de l’archevêque. Le nom peint sur l'oratoire fait référence au toponyme voisin des Collines.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle , (?)
Dates1846, porte la date
1984, porte la date

Oratoire situé au croisement de la route du Revard (D 913) et d'un petit chemin, sur le talus de la route, avec un degré d'accès aménagé dans le sol retenu par des rondins de bois. Il forme un édicule de plan carré, en maçonnerie enduite ; le soubassement des murs est en pierre de taille calcaire, sur une plateforme en ciment. Le matériau d'encadrement de l'ouverture en arc segmentaire n'est pas visible ; cette baie est fermée par une grille à barreaux de fer forgé devant laquelle a été ajoutée une vitre. L'oratoire est couvert d'un toit à quatre pans en ardoise, avec une croix sommitale en fer forgé. L'intérieur n'a pas de plafond. Un socle est aménagé contre le mur du fond pour recevoir une statue (en bois peint et doré ; la dorure a été repeinte à la mixtion ; la robe était peut-être également dorée à l'origine).

Inscriptions : N. D. DES COLLINES peint en bleu dans un cartouche au-dessus de la baie.

1846 (gravé, angle droit) ; 1984 (gravé dans l'enduit, angle gauche).

Murscalcaire moellon enduit
Toitardoise
Couverturestoit en pavillon
Techniquesferronnerie
sculpture
Précision représentations

Croix en fer forgé : décor de volutes entre les bras.

Statue à l'intérieur : Vierge à l'Enfant, en bois peint (carnations, robe de la Vierge en jaune, socle en bleu) et doré (voile). La vierge à la tête voilée, elle présente l'Enfant endormi avec un doigt dans la bouche, allongé dans ses bras.

Mesuresl : 3.0 m (approx.)
la : 2.0 m (approx.)

Statue du même type que celle conservée dans l'église paroissiale de Saint-Ours (voir IM73000396).

Statut de la propriétépropriété de la commune (?), à vérifier

Références documentaires

Documents d'archives
  • A Paroissiales Pugny-Chatenod (église de Pugny). Trévignin – Oratoire Notre-Dame des Collines. [Historique établi lors des travaux de déplacement et reconstruction, 1984-1985]. Manuscrit.

    A paroissiales Pugny-Chatenod
© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Monnet Thierry - Guibaud Caroline - Guibaud Caroline