Logo ={0} - Retour à l'accueil

Pigeonnier

Dossier IA42003378 réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominationspigeonnier
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Magneux-Haute-Rive
Lieu-dit : Saint-Martin
Cadastre : 1988 C 116 bâti lâche

Le pigeonnier ne figure pas sur le plan cadastral de 1809. Il a sans doute été édifié vers le milieu du 19e siècle.

Période(s)Principale : milieu 19e siècle

Le pigeonnier est situé à l'angle d'un clos. Il est en forme de tour de plan carré, en pisé (soubassement en maçonnerie de galets) enduit (avec plusieurs reprises, dont des réparations au ciment), avec des encadrements en brique pour la porte et en bois pour les fenêtres ; des plaques de métal repliée sont fixées aux quatre angles pour empêcher les prédateurs de grimper. Le toit est à un seul versant orienté à l'est, et présente une rupture de pente avec une partie située plus bas et protégée par des débords des murs pignons. A l'intérieur, l'espace était divisé verticalement avec un rez-de-chaussée éclairé par une petite fenêtre (remise ?) puis la partie haute à usage de pigeonnier : les quatre murs sont creusés de nichoirs (entrée circulaire ; environ 300 nids en tout) et chaulés. La circulation des pigeons était assurée par une fenêtre d'envol située à l'est, et par l'espace dans la rupture de pente du toit.

Murspisé
enduit
Toittuile plate mécanique
Étages1 étage carré
Couverturestoit à un pan
TypologiesType A1: tour carrée, toit chauffoir à un versant

Deux exemplaires de ce type dans le canton de Montbrison.

Statut de la propriétépropriété privée
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry