Logo ={0} - Retour à l'accueil

Porte et vantaux de la grande salle

Dossier IM42002182 réalisé en 2005

Fiche

Voir

Dénominationsporte, vantail
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Chalain-d'Uzore
Lieu-dit : le bourg
Emplacement dans l'édificeaile est
grande salle

La grande salle du château de Chalain d´Uzore a connu une phase de travaux à la fin du 14e siècle ou au début du 15e (sur bases plus anciennes ?) : une porte monumentale est installée, en arc brisé, avec dans le tympan un écusson aux armes d´Anne Dauphine (morte après 1416), parties de celles de son époux Louis II, duc de Bourbon et comte de Forez, mort en 1410. Dans le 3e quart du 16e siècle (sans doute dans la continuité du chantier de la Bastie d´Urfé, entre 1548 et 1558), Claude de Lévis-Couzan, qui possède le château depuis 1535, y fait réaliser une campagne de travaux d´aménagement et de décoration. Il dote la grande salle d´une porte à encadrement et vantaux sculptés, d´une cheminée monumentale (datée 1562), et sans doute d´autres aménagements intérieurs (plancher, plafond...) dont ne subsistent que la porte haute reliant la grande salle à l´étage de l´aile est (étudiée, IM42002183) et des éléments de décor d´architecture (voir description du château, IA42002971). Sur les portes de l´aile est et sur la cheminée de la grande salle sont inscrites des sentences en latin, qui soulignent le bon gouvernement prôné par le maître des lieux, mais aussi sa confiance dans la grâce divine, selon le courant de pensée issu du Concile de Trente. La porte était équipée d'un bâti dormant (?) et d'un vantail (ou deux vantaux à l'origine ?) en bois sculptés : Révérend du Mesnil admire en 1880 les "panneaux de bois superbement sculptés" des portes du château, et ce vantail est illustré par plusieurs photographies de la fin du 19e siècle ; la composition semble avoir été remaniée avant cette époque, et ne comportait qu´un vantail incluant l'ancien bâti dormant (?), à deux registres, dont la partie basse est colmatée par des planches. Cette fermeture de porte a disparu avant le rachat du château par Charles Cholat (1914) : la photographie attribuée par une note manuscrite à la visite de plusieurs érudits sur le chantier du château en juillet 1915 montre la porte munie de vantaux modernes.

Période(s)Principale : limite 14e siècle 15e siècle
Principale : 3e quart 16e siècle
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu
Personnalité : Lévis-Couzan Claude de commanditaire
Personnalité : Forez Anne, comtesse de, dite: Anne Dauphine
Forez Anne, comtesse de, dite: Anne Dauphine
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
personnage célèbre

Vestige de la porte médiévale, en granite : arcature brisée reposant sur des culots sculptés à moulures toriques et décor figuré en haut-relief ; sur le tympan, écusson armorié dans un quadrilobe à redents. Porte Renaissance, en grès, décor en bas-relief, peint doré (inscription, certaines parties en relief) : colonnes à chapiteau corinthien, décor en bas-relief (traces de dorure) sur le fût, bases à tores, reposant sur des stylobates à décor sculpté en bas-relief ; entablement à trois fasces à décor en bas-relief, soffite sculpté en bas-relief, frise lisse (inscription peinte), corniche à denticules. Dormant (?) et vantail : en bois sculpté en bas-relief (vantail) et demi-relief (dormant).

Catégoriessculpture, menuiserie
Matériauxgrès, décor en bas-relief, peint faux or
bois, décor en bas-relief
Précision dimensions

Dimensions non prises.

Iconographiesculot: chien, tête, homme
décor d'architecture: chapiteau corinthien, colonne, à pampre
ove
rai de coeur
perle
mascaron
trophée
feuille d'acanthe
denticules
volute
homme: en buste
femme: en buste
brûle-parfum
Précision représentations

Décor des culots la porte médiévale : à gauche, une tête de chien ; à droite, un personnage masculin. Décor de la porte Renaissance : colonnes entourées de pampres, à chapiteau corinthien, bases à tores ; stylobates ornés de mascarons à cornes de bouc, de la bouche desquels sortent des courges. Entablement à 3 fasces ornées de perles et olives sur le bord inférieur, puis ressaut à rais de coeur ; soffite orné de rosaces. Corniche : rang de denticules, consoles ornées de feuilles d´acanthes, frise de feuilles. Chambranle : frise d´oves. Décor du dormant (puis bordure du vantail) : frise de rais de coeur, volutes adossées surmontées d´un buste de profil (homme à gauche, femme à droite) et d´une console en volute ; au pied de la volute est placé un vase d´où sort de la fumée, le tout est posé sur un socle. Décor du vantail : registre supérieur : deux panneaux rectangulaires ornés de trophées d´armes antiques.

Inscriptions & marquesarmoiries
inscription, peinte, sur l'oeuvre, latin
Précision inscriptions

Ecusson armorié dans le tympan : armoiries d'Anne Dauphine, comtesse de Forez (écusson parti : armes de Louis II de Bourbon, comte de Forez, son époux : barré, semé de fleurs de lys ; armes d'Anne Dauphine : deux dauphins, pour le Forez et l'Auvergne). Inscription peinte en lettres capitales dorées, sur la frise : SUI PERICULI QUILIBET JUDEX (chacun est juge des risques qu'il court).

États conservationsoeuvre composite
Précision état de conservation

La porte juxtapose deux époques de construction. Le vantail a sans doute été remanié avant sa disparition.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre immeuble, 1980/06/11

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Loire. Série 1111 VT : 31 (Chalain-d'Uzore). Fonds Louis Bernard. Dossiers de recensements, 1973. Annotation : les panneaux de la porte de la grande salle se trouveraient au "manoir de l'Espinasse" près de Saint-Forgeux (Loire).

Documents figurés
  • [Porte et vantaux de la grande salle, vue d´ensemble de trois-quarts] / 1 photogr. pos. : tirage argentique sur papier albuminé ; 16,5x7,6 cm. [s.d.] 4e quart 19e siècle (Bibl. Diana. Fonds Brassart, cote 5065).

  • [Porte et vantaux de la grande salle] / Hildesheimer (photographe). 1 photogr. pos. : tirage argentique sur papier, 9x12 cm. 22 juillet 1915 (Bibl. Diana. Fonds Brassart, cote 5065 : enveloppe annotée "Photographies de M. Hildesheimer 22 juillet 1915").

  • [Détail de la partie supérieure du vantail droit de la porte de la grande salle] / 1 photogr. pos. : tirage argentique sur papier albuminé ; 18x12,9 cm. [s.d.] 4e quart 19e siècle (Bibl. Diana. Fonds Brassart, cote 5065).

  • [Détail de la partie supérieure du vantail droit de la porte de la grande salle] / 1 photogr. pos. : tirage argentique sur papier citrate. [s.d.] 4e quart 19e siècle (Bibl. Diana. Fonds Brassart, cote 5065).

  • [Porte de la grande salle, depuis le sud-ouest] / Hildesheimer (photographe). 1 photogr. pos. : tirage argentique sur papier, 9x12 cm. 22 juillet 1915 (Bibl. Diana. Fonds Brassart, cote 5065 : enveloppe annotée "Photographies de M. Hildesheimer 22 juillet 1915").

Bibliographie
  • THIOLLIER, Félix. Le Forez pittoresque et monumental, histoire et description du département de la Loire et de ses confins, ouvrage illustré de 980 gravures ou eaux-fortes, publié sous les auspices de la Diana... Lyon : Imprimerie A. Waltener, 1889 (2 vol.)

    p. 271
Périodiques
  • CHOLAT, Auguste. De quelques inscriptions dans les châteaux de la Renaissance au pays d'Astrée. Bulletin de la Diana, t. XXXIX, n°8, 1966

    p. 324
  • REVEREND DU MESNIL, Clément-Edmond. Rapport sur l'excursion archéologique faite par la société de la Diana à Moingt, Champdieu, Chalain-d'Uzore et Montbrison, les 6 et 7 juillet 1879, Bulletin de la Diana, t. 1, n°6, 1880

    p. 230-236
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline