Logo ={0} - Retour à l'accueil

Présentation de la commune d'Ecole [EN COURS]

Dossier IA73004255 réalisé en 2014

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte

Œuvres contenues

La commune d’École est très étendue, mais une grande partie de son territoire, qui comprend le synclinal perché de l’Arclusaz et le mont Pécloz, est située au-dessus de 1000 m d’altitude. Les contreforts nord de l’Arclusaz sont bordés d’espaces autrefois en herbe et ponctués de granges, gagnées par la forêt. L’habitat permanent, regroupé essentiellement au chef-lieu et à l’écart de Villard, occupe la partie nord et ouest de la commune, en contact visuel avec Jarsy et la Compôte. Les habitations comportent fréquemment des balcons au premier étage (ou rez-de-chaussée surélevé) accompagnés ou pas d’un escalier d’accès extérieur.

École (chef-lieu) : le village d’École est implanté dans une plaine assez largement ouverte au sud et bordée au nord-est par le Chéran (sur lequel est implantée une scierie à l’entrée est du village, ainsi que plusieurs moulins sur un bief, dont subsistent des vestiges). C’est un gros village étiré d’est en ouest le long de la départementale 60 (rue Benoît Ballaz) et de la départementale 911 (rue du Souvenir Français). La physionomie du village a été profondément marquée par l’incendie du 6 juillet 1944 qui fait suite à l’exécution par les troupes allemandes de 12 hommes d’École, dont le maire Benoît Ballaz : la partie centre-est du village, le long de la rue Benoît Ballaz, a ainsi été reconstruite après la guerre, avec des maisons ou fermes non mitoyennes reconnaissables à leur volume massif et à leurs encadrements en ciment, alors que la partie ouest, le long de la rue du Souvenir Français, conserve des bâtiments plus anciens avec des fronts de rue mitoyens, des habitats à escalier extérieur et des devantures de boutiques en bois. En centre-village les bâtiments ont une élévation importante avec fréquemment un niveau de cave, un rez-de-chaussée et un ou deux étages carrés ; en périphérie on retrouve de l’habitat et des fermes en bande. L’environnement nord du village, côté Chéran, est assez préservé avec des bandes de granges-étables et des prés-vergers, alors qu’au sud le village est cerné par une forte implantation pavillonnaire.

Les Jarsins : les Jarsins forment un tout petit écart en limite de la zone des granges, qui ne comporte qu’une ancienne ferme dénaturée et une grange-étable (ainsi qu’une maison et une antenne-relais).

Le Villard : le Villard est implanté dans la plaine, en retrait du tracé de la départementale 60. L’écart se compose de plusieurs fermes ou habitations mitoyennes en bande (en partie dénaturés), parallèle au chemin vicinal n°6, avec sur l’arrière, au sud, des granges-étables et des habitations. De nombreux escaliers extérieurs en maçonnerie sont conservés. Il y a deux bassins et une croix, et un bâtiment qui était peut-être une école. Des maisons pavillonnaires (type chalet) ont été construites l’est du village, ainsi que deux bâtiments d’exploitation agricole.

Gratteloup : ce petit écart est situé le long de la départementale 60, en limite avec Sainte-Reine. Il se compose de constructions de front de route, sans doute autrefois à vocation commerciale (en assez bon état), et de fermes (dont une en exploitation) et grange-étables sur l’arrière. L’habitat est en partie dénaturé.

Aires d'étudesCoeur des Bauges
AdresseCommune : École

Références documentaires

Documents figurés
  • [Commune d’École. Plan minute du cadastre par masses de culture napoléonien] / 1 dess. : papier aquarellé, plume encre noire et couleur. 156x75 cm. Echelle : 1/2372. 160x165 cm. 1802-1805 (AD Savoie. 1Fi 430).

    "Levé en exécution de l'arrêté du gouvernement du 12 brumaire an 11 (3 novembre 1802), terminé le 29 nivôse an 13 (19 janvier 1805)".

    AD Savoie : 1Fi : 430
© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Guibaud Caroline - Monnet Thierry