Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tannerie Frasson puis Scierie Grand

Dossier IA74001031 inclus dans Paysage du bassin-versant du Fier réalisé en 2010

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • scierie
    • maison
Parties constituantes non étudiéesscierie, maison
Dénominationsscierie
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Thônes
HydrographiesNant Bruyant le), Fier Supérieur
AdresseCommune : Thônes
Lieu-dit : les Perrières
Adresse : 790 chemin du
Moulin
Cadastre : 0E 1 56, 1557, 1558, 1561, 1560, 1559

Plusieurs artifices se sont développés le long du nant Bruyant. Située en amont des artifices Bétrix la centrale hydroélectrique de l´entreprise Dumont et Cie est à 100 mètres plus en aval de la tannerie de M. Pierre Frasson maître tanneur en 1893. Cette tannerie est contiguë à une autre usine qui comprend le broyeur à cidre de M. Marinet Favre, le moulin à tan de M. Lacombe André et de la scie à découper de M. Curdel François. De l´autre côté de l´ancien chemin ordinaire vicinal ordinaire n°14, la scierie Blondet ferme la marche. La scierie Ducruet voisine de la Scierie Grand, est née de l´union du broyeur à cidre de M. Martinet Favre, du moulin à tan de M. Lacombe et de la scie de M. Curdel alors que la scierie Grand est construite sur les fondations de la tannerie de M. Pierre Frasson. En 1894, la compagnie Grand propriétaire d´autres scieries dans la commune de Thônes rachète ce bâtiment mais aussi les deux bâtiments qui appartenaient à Messieurs Martinet et Lacombe. La construction de la centrale hydroélectrique du Pignet par M. Dumont à une incidence considérable sur les mutations économiques de la vallée du Nant Bruyant, l´artisanat agropastoral disparait au profit de l´industrie du bois. La tannerie Frasson est reconvertie en scierie dont l´activité cessera progressivement dans les années 1970.

Remploi
Période(s)Principale : 2e quart 17e siècle
Dates1730, daté par source

Avec la scierie Ducruet, la scierie Grand ferme la marche des usines qui jalonnent le nant bruyant. En aval, deux autres usines complétaient ce dispositif de scieries, mais elles ont été détruites avec l´urbanisation de ce secteur. Située sur la rive droite du ruisseau du nant Bruyant, la propriété et la scierie Ducruet étaient alimentées par le même bief. La route dessine une courbe qui ceinture cet ensemble sur toute sa partie nord-est. Côté route, les bâtiments constituent un front discontinu, à l´intérieur de l´îlot les édifices. Ils ménagent une cour intérieure où passait le canal d´amenée, la scierie Grand clos cet espace ouvert au nord. S´articulant selon un axe nord-est, sud-ouest, l´édifice en forme de L se compose en réalité de deux bâtiments accolés. Sur l´ancienne emprise de la scierie, un petit collectif a été bâti ces dix dernières années mais la maison du scieur demeure, ainsi que le rez-de-chaussée de l´atelier de la scierie. De plan carré, le mur pignon nord-est donne directement sur la route de Glapigny. La façade postérieure nord laisse entrevoir une organisation de quatre travées à l´étage qui montre la divison en deux logements du bâtiment en bande.

Murspierre
bois
béton
enduit
moellon
Toittuile mécanique
Plansplan régulier en L
Étages1 étage carré
Énergiesénergie hydraulique
États conservationsremanié

Avec la scierie Ducruet, cet ensemble constitue un marqueur du paysage, se trouvant à l'entrée du village du Pignet.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Haute-Savoie : 4 W 2, Rivières et torrents, curage des cours d´eau, aménagement de la chute de la Crossaz sur le Nom. 1940-1941

  • AD Haute-Savoie : 3P3/ 8697, Curages des cours d´eau : aménagement de la chute de la Crossaz sur le Nom1940-1941.

  • AD Haute-Savoie : 6S180, Demande en autorisation d'une concession pour l'installation d'une usine électrique de M. Dumont. 1893

Bibliographie
  • Les Amis du Val de Thônes, Métiers d´autrefois dans la vallée de Thônes. Thônes : Amis du Val de Thônes. 1987. 110 p

  • LANTERNIER Pierre, Annecy et son lac. La Balme de Sillingy : Rossat-Mignod. 2000. 48p

  • Les Amis du Val de Thônes, Chalets, maisons, monuments, villages de la vallée de Thônes : d´hier à aujourd´hui. Thônes : Amis du Val de Thônes. 1981. 104 p.

  • Les Amis du Val de Thônes, Histoire locale et traditions : si la vallée de Thônes m´était contée. Thônes : Les Amis du Val de Thônes. 1983. 100 p.

  • GERMAIN Michel, Thônes et les Aravis autrefois. Montélian : La Fontaine de Siloé, 2001. 184 p.

  • Les Amis du Val de Thônes, Val de Thônes et Aravis : en cartes postales et photos anciennes.Thônes : Les Amis du Val de Thônes. 1998. 199 p.

  • Les Amis du Val de Thônes, Métiers d´autrefois dans la vallée de Thônes. Thônes : Amis du Val de Thônes. 1987. 110 p

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Mahfoudi Samir