Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ancienne maison Blanc puis Tissot-Dupont, actuellement hôtel de Ville

Dossier IA74002191 inclus dans Ville de Faverges réalisé en 2014

Fiche

Destinationsmairie
Dénominationsdemeure
Aire d'étude et cantonPays de Faverges et du Laudon - Faverges
AdresseCommune : Faverges
Lieu-dit : Faverges
Adresse : rue de la
République
Cadastre : 1905 D8 1552 ; 2008 D8 3057

Cette demeure a été édifiée en 1830 par Maurice Blanc (1804-1865) maire de Faverges et député au parlement sarde, neveu du baron Nicolas Blanc (voir IA74002183, Manoir du Baron Blanc puis Hôtel du Parc). En 1890 elle est achetée par Simon Tissot-Dupont (1847-1922) fondateur de la société S.T. Dupont. En 1919, ses fils Lucien et André installent une unité de fabrication dans la cour de la maison. La maison passe ensuite par héritage à la famille Berger avant d'être achetée par la mairie de Faverges qui en fait la mairie.

Période(s)Principale : 19e siècle
Dates1830, daté par travaux historiques

Cette ancienne demeure se compose d'un corps central à deux travées sur trois niveaux (rez-de-chaussée, étage carré et étage attique) encadré deux ailes d'une travée chacune et sur deux niveaux. L'aile est est par ailleurs prolongée sur deux travées mais sur une largeur correspondant au tiers de la largeur du reste de la maison. De ce fait, le bâtiment présente un plan globalement carré avec une extension à l'est. A l'ouest, un passage sous une arcade sépare la maison de l'immeuble voisin.

La façade sud du corps central donnant sur la rue de la République présente une entrée centrale en plein-cintre encadrée de deux fenêtres en plein-cintre et accessible par quelques marches. Un chaînage en pierre de taille marque les angles au rez-de-chaussée (en bossage pour le pavillon central, lisse pour les ailes). Au premier étage, deux grandes portes-fenêtres, au linteau droit surmonté d'un entablement, et encadrant une niche centrale en cul-de-four, donnent sur un balcon avec un garde-corps en fonte à motifs géométriques. L'étage attique est percé de deux fenêtres. Les ailes latérales sont percées de fenêtres rectangulaires ; un cordon sépare les niveaux. La façade nord qui donne sur le parc Simon Berger reprend le même agencement mais ne présente pas de balcon, tandis que le rez-de-chaussée du corps central est doté de trois arcades avec des portes-fenêtres. Une corniche entoure le bâtiment en haut du premier étage. La toiture du corps central, à longs pans avec deux croupes au nord et au sud, est perpendiculaire à la toiture des ailes, elle-même à longs pans avec des croupes à l'est et à l'ouest. La couverture est en tôle nervurée.

Murscalcaire pierre de taille enduit
Toittôle nervurée
Plansplan carré régulier
Étagesrez-de-chaussée, 2 étages carrés
Couverturestoit à longs pans croupe
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en charpente
Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Périodiques
  • KREITMANN, Pierre. Petite histoire des familles Blanc et Duport à Faverges. Bulletin d'Histoire et d'Archéologie des Amis de Viuz-Faverges, 1989, n°31.

Multimedia
  • PAJANI, Bernard. Histoire et Patrimoine des Sources du Lac d'Annecy. [en ligne]. Faverges : CPCGF74, 05.10.2013. Accès Internet :

© Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges ; © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Daviet Jérôme