Logo ={0} - Retour à l'accueil

Bac à traille du Pouzin (disparu)

Dossier IA07000181 inclus dans Présentation de l'étude des points de franchissement du Rhône en région Rhône-Alpes réalisé en 2010

Fiche

Voir

Précision dénominationbac à traille
Appellationsbac du Pouzin
Dénominationsbac
Aire d'étude et cantonRhône-Alpes - Chomérac
HydrographiesRhône
AdresseCommune : Le Pouzin
Lieu-dit : le) Pouzin

D'après Cogoluènhe, l'existence d'un bac à traille est attestée au Pouzin au 16e siècle. Le Pouzin, détenu par les protestants, joue alors un rôle stratégique durant les guerres de Religion. Le capitaine Saint-Ange fait construire en mars 1570 un fort portant son nom, côté Dauphiné, qui est, dès le mois suivant, assiégé par les catholiques. Pour contrer ces derniers, Ludovic de Nassau fait alors installer une traille par laquelle il fait porter 120 hommes dans le fort pour repousser un nouvel assaut. Finalement les troupes catholiques prennent le fort en mai et font couper la traille. En janvier 1626, le protestant Brison s'étant emparé du Pouzin, y rétablit une traille. La carte du début du 18e siècle signalée par Ladet, où apparaissent quinze bacs à traille entre Vivarais et Dauphiné, figure celui du Pouzin. Cette dernière est encore mentionnée dans l' "Estat des droits de péage" dressé à partir de juin 1716. Il dut être supplanté par la construction du pont suspendu (1849). Après la destruction du pont par l'armée française en juin 1940, puis par l'aviation américaine en août 1944, une traille est ici remise en service pour assurer la traversée en attendant une reconstruction.

Période(s)Principale : 3e quart 16e siècle
Principale : 2e quart 17e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates1626, daté par travaux historiques
Auteur(s)Personnalité : Nassau Ludovic de promoteur
Personnalité : Brison promoteur

Le bac du Pouzin n'a pas été précisément localisé. Ladet note que, sur la carte du 18e siècle, la traversée se fait en deux étapes, le bac desservant d'abord une île sur le Rhône. On ne repère aucune trace de l'appellation Vaugelas (sur cette dernière carte et dans l'Etat des droits de péage) dans la toponymie actuelle ; il existe certes un lieu Vaugelas dans la Drôme mais situé à près de 40 km du Pouzin (commune de Montclar-sur-Gervanne).

Typologiesbac à traille
États conservationsdétruit

D'après la thèse de Cogoluènhe. Bac disparu ; à l'emplacement de l'ancien pont suspendu (?).

Statut de la propriétépropriété publique (?)

Références documentaires

Bibliographie
  • COGOLUENHE, Henri. Histoire des bacs pour traverser le Rhône. Recherches historiques et sociologiques. Thèse de doctorat, Institut de Recherche et d'Enseignement Philosophiques, Département Sociologie. Lyon : Facultés catholiques de Lyon, 1980. 3 volumes

    livre 1, p. 47, p. 49, p. 63 et p. 122 ; livre 2, p. 80 et p. 85
  • LADET, Pierre. La vallée du Rhône : haut lieu des échanges au XVIIIe siècle. Mémoire d'Ardèche et Temps Présent, 15 mai 2002, n° 74, p. 47-58

    p. 50-51
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Havard Isabelle - Decrock Bruno