Logo ={0} - Retour à l'accueil

Calice et patène (n°1)

Dossier IM42002020 réalisé en 2005

Fiche

Voir

Dénominationscalice, patène
Numérotation artificielle1
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Lérigneux
Lieu-dit : le bourg

Calice et patène exécutés à Lyon entre 1824 et 1838 par l'atelier Favier : André Michel Favier, actif entre 1824 et 1850, associé avec Marie Goiffon entre 1830 et 1832 (atelier Favier et Goiffon). Les initiales ne correspondent à aucun des curés de Lérigneux listés par Vachet pour le 19e siècle.

Période(s)Principale : 1ère moitié 19e siècle
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Rhône-Alpes, 69, Lyon
Auteur(s)Auteur : Favier André Michel
Favier André Michel

André Michel Favier, orfèvre lyonnais né en 1805, est actif jusqu'en 1850 sous plusieurs raisons sociales : Favier Frères à partir de 1824, en association avec Jean-Marie François Henri Favier (1809-1827), Favier et Goiffon de 1830 à 1832, avec Marie Goiffon, et sous son propre nom avant 1830 puis entre 1832 et 1850.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre
Atelier ou école : Favier et Goiffon atelier de fabrication

Calice et patène en argent doré. Calice à pied rond très bombé, noeud ovoïde entre deux collerettes, fausse coupe ajourée, coupe légèrement évasée. Décor en bas-relief, ciselé et ciselé au mat sur le calice, avec des médaillons rapportés sur le pied ; décor gravé sur la patène.

Catégoriesorfèvrerie
Structuresfonctions combinées
Matériauxargent, repoussé, ciselé, ciselé au mat, gravé, décor en bas-relief, décor rapporté, ajouré, doré
Précision dimensions

h = 29 ; d = 15,7. Diamètre de la patène : d = 15.

Iconographiesépi
blé
jonc
raisin
volute
à médaillon, à mi-corps, scène biblique ovale, figure
Calvaire
la couronne d'épines
clous
Christ
sainte Madeleine
saint Pierre
les vertus théologales
Précision représentations

Décor du pied : sur le cavet, cartouches trapézoïdaux séparés par des fleurs à huit pétales. Sur la partie bombée, quatre médaillons ovales encadrées par une bande lisse terminée par des volutes, avec l'Ecce Home (bustes du Christ aux mains liés, avec la couronne d'épines, le manteau et un sceptre de jonc), le Calvaire (le Christ crucifié avec sainte Madeleine au pied de la croix, un crâne, un arbre, un fond d'architecture avec rotonde et pyramide) et saint Pierre (tenant un livre, les clefs et accompagné d'un coq) ; les médaillons sont séparés par des bouquets de blé, jonc ou vigne (respectivement). Décor du noeud : mêmes bouquets de vigne, blé ou jonc que sur le pied. Décor des collerettes : perles et olives. Décor de la fausse coupe : cannelures, frise de grosses feuilles, mêmes bouquets que sur le pied et le noeud, encadrant trois médaillons ovales avec des femmes figurées à mi-corps : l'Espérance (en prière, ancre), la Charité (quatre enfants), la Foi (calice, hostie avec I.H.S. dessus). Décor de la patène : I.H.S. avec une croix, les trois clous.

Inscriptions & marquesgrosse garantie départements 1819-1838, en creux, sur l'oeuvre
1er titre départements 1819-1838, en creux, sur l'oeuvre
poinçon de maître, en creux, sur l'oeuvre
inscription concernant le propriétaire, gravée, sur l'oeuvre (?)
Précision inscriptions

Poinçons de titre et de garantie : sur le carré du pied, sur le bord de la coupe. Poinçon de maître : sur le bord de la coupe et sur la patène : Favier. Inscription gravée sur le carré du pied : LG.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • VACHET, Adolphe (abbé). Les paroisses du diocèse de Lyon : archives et antiquités. Abbaye de Lérins ; Imprimerie M. Bernard,1899. 752 p. ; 27,5 cm.

    p. 653, 654
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry