Logo ={0} - Retour à l'accueil
Eglise paroissiale Notre-Dame, puis Saint-Barthélemy

Calice et patène

Dossier IM42001185 réalisé en 2000

Fiche

Dénominationscalice, patène
Aire d'étude et cantonBoën - Sail-sous-Couzan
AdresseCommune : Cezay

La maison Favier Frères (Jean-Baptiste et Claude Favier) est active de 1850 à 1860, puis de 1860 à 1903 sous la raison sociale A. Favier Neveux (Jean-Baptiste, Claude, puis Marie-Michel et Charles-Marie Favier).

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Rhône-Alpes, 69, Lyon
Auteur(s)Auteur : Favier Charles-Marie orfèvre
Auteur : Favier Claude
Claude Favier

Orfèvre lyonnais (1824-1861/72), actif sous la raison sociale Favier Frères de 1850 à 1860, en association avec Jean-Baptiste Favier (1824-av. 1899), puis A. Favier Neveux, de 1860 à 1903, en association avec Jean-Baptiste Favier (avant 1899, ils sont remplacés par Marie-Michel et Charles-Marie Favier).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre
Auteur : Favier Jean-Baptiste
Jean-Baptiste Favier

Orfèvre lyonnais (1824-av. 1899), actif sous la raison sociale Favier Frères de 1850 à 1860, en association avec Claude Favier (1824-1861/72), puis A. Favier Neveux, de 1860 à 1903, en association avec Claude Favier (avant 1899, ils sont remplacés par Marie-Michel et Charles-Marie Favier).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre
Auteur : Favier Marie-Michel orfèvre
Auteur : A. Favier Neveux atelier de fabrication
Auteur : Favier Frères
Favier Frères

Atelier d'orfèvrerie lyonnais, raison sociale utilisée de 1824 à avant 1830 par Jean-Marie François Henri Favier (1809-1827 et André Michel Favier (1805- ?), puis de 1850 à 1860 par Jean-Baptiste Favier (1824-av. 1899) et Claude Favier (1824-1861/72).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
atelier de fabrication

Calice à pied polylobé, noeud aplati, fausse-coupe ajourée et coupe évasée, de style néo-gothique. Il est en argent doré avec un décor ciselé et ciselé au mat, pointillé et gravé (bord du pied, collerette, tige et noeud). Sur le pied sont soudés des médaillons d'émail champlevé avec un décor niellé. La patène a un décor gravé.

Catégoriesorfèvrerie
Structuresfonctions combinées pied, polylobé
Matériauxargent, repoussé, ciselé, ciselé au mat, gravé, doré, ajouré, pointillé, émail champlevé, niellé, décor rapporté
Précision dimensions

h = 23 ; d = 13,5. Diamètre de la patène : 14,4

Iconographiesfleur
blé
vigne
croix
chrisme
feuille
agneau mystique
Précision représentations

fleur ; blé ; vigne ; croix ; chrisme ; feuille ; agneau mystique § Le calice a un pied à six lobes à bord perlé, décoré de médaillons émaillés en forme de mandorle, représentant sur un fond bleu un vase orné du chrisme et contenant respectivement une fleur, un épi de blé ou de la vigne. Entre ces médaillons sont ciselées des croix fleuronnées ; sur le devant est placée une croix tréflée rapportée en émail bleu sur un fond ciselé de blé et de vigne. Le fût est constitué de feuilles lancéolées, avec une collerette et un noeud orné de feuilles pointues et de motifs feuillagés en forme de croix. La fausse-coupe est formée de feuilles lancéolées alternant avec de la vigne stylisée. Sur la patène est gravé l'agneau mystique avec un étendard.

Inscriptions & marquesgarantie gros ouvrages 1er titre départements 1838-1973
inscription concernant l'iconographie, gravé, sur l'oeuvre
poinçon de fabricant
Précision inscriptions

Les deux poinçons sont insculpés sur le carré du pied, la coupe et la patène. Sur la patène est gravée l'inscription : AGNVS DEI PANIS VIVVS.

Statut de la propriétépropriété de la commune
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Guibaud Caroline - Monnet Thierry